0

À toi, qui ne te sens jamais à sa place

«Qu’est-ce que tu fais là? Tout le monde te regarde. Vite, sauve-toi avant qu’ils découvrent que tu es un imposteur!» Malheureusement, si tu es aux prises avec le syndrome de l’imposteur, cette pensée-là te passe par la tête constamment…

 

Le syndrome de l’imposteur, c’est quoi?

Le syndrome de l’imposteur, c’est le feeling de doute qui s’empare de toi dans pratiquement tout ce que tu fais. Il te fait douter de toi, de tes capacités, de ta valeur… bref, de tout!

Donc, quand tu réussis enfin à obtenir la job de tes rêves, tu as moins envie de l’avoir tout d’un coup. Et s’ils t’avaient choisi par défaut, parce que personne d’autre n’a postulé? Et si ton boss regrettait son choix en voyant que tu n’es pas à la hauteur? Le syndrome de l’imposteur te pousse alors à être hyper perfectionniste, car tu as en tête que si ce n’est pas le cas, tu ne seras pas capable d’atteindre les objectifs (beaucoup trop) élevés que tu t’es fixés.

D’ailleurs, au moindre échec, c’est facile pour toi de te dire que tu n’as pas ta place et que tu devrais tout lâcher. Mais ce n’est pas parce que tu n’es pas travaillante ou déterminée! C’est tout simplement parce que l’idée de ne pas réussir te replonge dans le doute qui habite tes pensées constamment. Tu t’empêches alors de faire certaines choses de peur d’échouer. Mais au fond, qu’est-ce que ça peut bien faire «échouer»?

En fait, le syndrome de l’imposteur, c’est ton pire ennemi. Il n’y a pas pire que lui pour ruiner ton estime de toi; il te pousse à croire que tu es «juste» opportuniste dans la vie, alors qu’aux yeux des autres, tu as du talent à revendre.

Et même si tu es capable d’avoir du succès (tu en as même souvent), tu te remets constamment en question. Tu te dis que cette fois-ci c’était de la chance, cette fois-là c’est parce que tu as eu de l’aide. Mais, attends… ça ne t’est jamais passé par là tête que tu réussis peut-être parce que tu as du potentiel? Non. Parce que quand tu souffres du syndrome de l’imposteur, tu te dis que tu réussis grâce aux circonstances et non à cause de TOI.

C’est peut-être pour ça que tu as de la difficulté à recevoir des compliments. Alors, quand ton prof te félicite devant tout le monde pour ton A+ au dernier exam, tu souris poliment, mais à l’intérieur, tu te questionnes à savoir si tu le mérites vraiment. Ce n’est clairement pas toi la personne la plus smart de la classe, alors il doit y avoir une erreur.

Ah pis, pour finir, quand tu es aux prises avec le syndrome de l’imposteur, tu détestes par-dessus TOUT être le centre d’attention. Pas question d’avoir tous les yeux rivés sur toi, oh hell noooo! Parce que tsé, si les gens te regardent, ils vont ben se rendre compte que t’es pas si bonne que ça.

 

 

Quelques conseils

Être trop préoccupée par le regard des autres et l’opinion qu’ils ont de toi, ça peut devenir lourd. Vraiment lourd. Alors voici quelques conseils bien simples qui te faciliteront un peu la vie et amélioreront ton estime de toi si jamais tu sens que le syndrome de l’imposteur s’empare de tes pensées!

– La pire chose que tu pourrais faire, c’est de laisser le doute qui t’habite prendre le dessus sur tes décisions. C’est tout à fait normal de se remettre en question, mais ce qui n’est pas normal, c’est de douter de la personne que tu es. Essaie plutôt d’en parler à ta famille, tes amis ou encore de mettre tes pensées par écrit pour te libérer l’esprit!

– Pour que les autres croient en toi, il faut d’abord et avant tout que TOI, tu le fasses. Alors, arrête d’avoir peur, lève la tête et fonce! Tu verras qu’une tonne de choses merveilleuses vont t’arriver!

– Sois fier d’être aussi travaillant, mais dis-toi que la perfection est impossible. Parce qu’au fond, il n’y a rien de mal à être perfectionniste, mais si tu ne te mets pas de limites, tu vas finir par t’épuiser!

– Ce n’est pas parce que tu fais des erreurs que tu n’es pas à ta place. Utilise plutôt ces erreurs pour montrer que tu as les capacités de t’améliorer constamment!

 

Pour ne pas manquer nos prochains articles Psycho, inscris-toi à notre infolettre!

Commentaires

tags:
Audrey Bellehumeur Fille simple, mais girly à ses heures. Passionnée des voyages, perfectionniste assumée et mordue de sports.