Être en voyage au quotidien: conseils d’une agente de bord

Vous allez vous dire que c’est facile pour moi de parler. J’ai commencé à rédiger mon texte à 37000 pieds d’altitude, un verre de Chenin Blanc à la main et je l’ai peaufiné sous le chaud soleil de Fort Lauderdale! On m’envie souvent pour mon mode de vie et c’est franchement justifiable: je suis une des rares qui pognent des coups de soleil en hiver!

Avec le temps, cependant, je me suis rendue compte que voyager c’est bien plus que se déplacer d’un endroit exotique à l’autre. C’est une prise de conscience du moment, c’est un lâcher-prise mêlé à un grand sentiment de liberté. C’est de s’approprier du temps.

Chez moi, c’est devenu un mode de vie, une partie intégrale de ma personne. C’est un concept que j’ai choisi d’appliquer à ma routine par le biais de toutes mes petites décisions prises au Québec ou à l’autre bout du monde. Voyager, c’est d’essayer un thé vert matcha juste pour faire découvrir un nouveau monde à ses papilles gustatives. C’est de tapisser les murs de son appartement de maps du monde, de collectionner les bibelots d’ananas ou de décorer le tout avec des accessoires à tendance bohème.

C’est une question de vibe et d’amour pour la vie: c’est d’avoir des flamants roses dans la tête et l’esprit d’Aloha dans les veines. C’est de sourire aux inconnus et de regarder les gens dans les yeux. Au quotidien, c’est de choisir de se faire plaisir plutôt que d’opter pour la banalité. Tout est une question de perception. C’est à vous de décider si vous voulez engloutir rapidement un café de chez Tim Hortons avec deux-crèmes-deux-sucres ou si vous voulez vous laisser tenter à déguster un café équitable aux arômes tropicaux tout droit sorti de l’Équateur.

 

L’été, on est bon pour ça les Québécois: terrasses, 5 à 7 et sangria. On adore notre apport en vitamine D et on ne manque pas une occasion de se rassembler. Quand il fait gris ou plus frisquet par contre, on dirait qu’on s’oublie un peu. On chiale. On souffre! On a hâte à vendredi ou au mois de mai. Au final, l’idée c’est de garder cette même énergie-là et de l’adapter. Récemment, j’étais débinée par le froid et mon chum en a profité pour me faire une surprise de feu. Il a fait le ménage de notre pièce fourre-tout et y a installé mon hamac d’amour. Il nous a concocté un petit set up estival adorable où on a passé l’après-midi collé. On se balançait, relaxe, en tournant les pages de nos guides de voyage et on rêvassait. J’ai mis la playlist Bob Marley Tropical et le tour était joué. Une chose est certaine: dans ma tête, j’entendais le bruit des vagues. Vivement les illusions, vivement ce beau moment à -26°C à Verdun.

Quand on pense voyage, surtout si vous êtes des beachbums dans l’âme, on pense: mango, papaye, soleil, pique-nique et bulles. Good news! Nos épiceries nous fournissent en produits frais à l’année longue. Gênez-vous pas pour ajouter du basilic frais, de la menthe ou du concombre à votre verre d’eau si ça vous fait sourire.

Faites-vous du bien tout le temps: dans la routine au boulot ou entre vos cours à l’université! Prenez le temps de créer des «moments wow» et de leurs ajouter la valeur qu’ils méritent. Enjolivez votre quotidien avec des habitudes rafraîchissantes et enrichissez-le de nouvelles activités différentes et palpitantes! Prenez le temps de découvrir un nouveau quartier ou d’en revisiter un que vous aimiez côtoyer dans le passé. Transportez-vous en Californie en vous asseyant à une table du Venice MTL ou attrapez un bol de poke hawaïen sur le pouce au Koa Lua et laissez leurs décors faire leurs effets. Vous pouvez décider d’assister à un concert, à un événement mode ou de charité pour faire changement! L’important, c’est de prendre le temps de s’écouter et d’apprécier sa propre compagnie.

Quoi de mieux qu’une bonne marche le long du fleuve ou un petit hike jusqu’au sommet d’une montagne pour faire le plein? Pas besoin d’escalader le mont Batur à Bali pour se revigorer. On aime être en voyage parce qu’on se permet des gâteries et que ça rime avec liberté, découverte et «prendre le temps». Mais pourquoi attendre de prendre l’avion pour se créer des souvenirs? Pas besoin de se rendre jusqu’au Costa Rica se régaler de gallo pinto au petit déjeuner. Et pourquoi faudrait-il attendre d’être à Maui pour déguster un fabuleux Mai Tai ou d’être en Thaïlande pour boire dans un bucket? Dans le même ordre d’idées, côté fitness, le Bikram ou le hot yoga sont excellents dans l’art de nous jouer des tours mentaux! C’est vraiment cool d’aller s’enfermer dans une salle à +37°C quand il fait -20 dehors!

Lâchez-vous lousse! Hydratez-vous avec des beurres pour le corps au coconut, parfumez votre appartement de fragrances d’agrumes ou allumez-y de l’encens du Népal si ça vous enchante. Dans le fond, c’est ça voyager au quotidien: c’est se concentrer sur ses petits bonheurs et les chérir à tous les jours.

Bon voyage!

 

 

Pour te sentir en voyage toute l’année, inscris-toi à notre infolettre!

Commentaires

tags:
Karine Boileau Bachelière en communication et agente de bord, Karine fait son jogging dans différents fuseaux horaires en multipliant les pique-niques accompagnés de cava!