0

La musculation, c’est une affaire de fille aussi

Avec l’arrivée du printemps, on verra émerger les fleurs, les bourgeons et les amateurs de sport extérieurs! On a tous tendance à reprendre notre pratique sportive avec le retour du beau temps. Avant que vous ne commenciez à déserter la salle d’entraînement, je tiens à vous rappeler que la musculation ne sert pas uniquement à faire gonfler nos muscles. On a trop souvent tendance à croire que la musculation est facultative, alors qu’une préparation physique adéquate peut nous aider à profiter pleinement de nos activités sportives.

 

 

Optimiser sa performance

Message à mes amis coureurs: s’il n’est pas possible d’accumuler un nombre infini de kilomètres par semaine, sachez qu’il existe d’autres façons de s’entraîner afin de maximiser sa performance. Par exemple, faire des exercices de stabilisation du tronc et du bassin peut aider à améliorer l’efficacité lors de la course à pied. Cela aura pour effet de réduire les oscillations du bassin et du torse tout en permettant une économie d’énergie. On se fatiguera donc moins rapidement et on pourra courir mieux et plus vite. Il est également possible de constater une amélioration des performances en endurance, suite à l’entraînement en force, même si notre capacité cardiovasculaire n’a pas changé.

Le principe s’applique à presque toutes les disciplines sportives. On recommande, par exemple, aux danseurs de faire des squats afin d’augmenter la puissance dans leurs jambes et, ainsi, améliorer la qualité de leurs sauts. Entraîner les muscles qui sont le plus impliqués dans l’exécution d’un mouvement ou ceux qui les supportent pourra donc nous aider à être plus performants dans notre sport!

 

 

Prévenir les blessures

19 à 79% des coureurs récréatifs souffriront de douleurs chroniques au bas du corps liées à la pratique de la course à pied. On sait que le risque de blessure est accru en situation de fatigue et qu’un conditionnement physique approprié peut améliorer la résistance neuromusculaire à la fatigue. Ce type d’entraînement a aussi pour effet de rendre le système musculosquelettique plus résistant au stress contribuant, de ce fait, à la réduction des blessures.  Après l’implantation du programme d’entraînement FIFA 11+, le nombre de blessures chez les jeunes joueurs de soccer a diminué de 35%! Une préparation physique additionnelle nous permettrait donc de courir ou de jouer plus longtemps sans se blesser.

 

Optimiser sa perte de poids

En contexte de perte de poids, il n’est pas faux de dire que l’entraînement cardiovasculaire a un potentiel de dépense énergétique plus important que l’entraînement musculaire. Vous l’avez surement déjà constaté: lorsqu’on court, on a plus chaud que lorsqu’on soulève des poids. Cependant, apportons ici quelques nuances. Lorsqu’on perd du poids, on ne perd pas seulement de la masse grasse, on perd aussi de la masse maigre, c’est-à-dire qu’on perd du muscle! Même si on essaie de maigrir, il est important de préserver notre masse musculaire, afin de pouvoir continuer à s’entraîner et potentialiser encore plus notre perte de poids. C’est pourquoi la musculation s’impose. Plus on a de muscle, plus on peut s’entraîner fort et plus on peut dépenser d’énergie.

Si on veut modifier sa composition corporelle, il faut faire un savant mélange d’entraînement cardiovasculaire et de musculation. Suite à ce type d’entraînement, il n’y aura peut-être pas de répercussion sur la balance, mais lorsqu’on mesurera le pourcentage de gras, on constatera une réduction de la masse adipeuse. Par la force des choses, on aura l’air plus mince et on aura plus de définition musculaire. En d’autres termes, on aura perdu du ventre et gagné des abdos. C’est ce fameux look tonifié auquel mes clients font si souvent référence.

 

L’engouement pour le mouvement Crossfit, dans les dernières années, a créé une montée en popularité de l’entraînement en musculation. Cependant, avec le retour en force du yoga et de la course à pied, la «muscu» a perdu du gallon, si bien que certains ont carrément pris en grippe tout ce qui ressemble de près ou de loin à un dumbbell.  Sachez qu’il y beaucoup plus d’utilités à soulever des poids une fois de temps à autre que celles que j’ai abordées dans cet article. Sachez également que le gym n’a pas le monopole de l’entraînement en musculation. Il existe autant de façons d’entraîner ses muscles qu’il y a de personnes.

Allez-y, lancez-vous un défi et faites de nouvelles découvertes!

 

Pour te mettre en forme, inscris-toi à notre infolettre!

Commentaires

Kapria Josaphat Kinésiologue de formation, Kapria poursuit maintenant ses études au niveau doctoral. Elle est une grande passionnée de tout ce qui touche de près ou de loin à l'activité physique. En d'autres termes, l'exercice, elle en mange!