0

Le négatif droit dans les yeux

Pourquoi décides-tu de regarder le négatif droit dans les yeux? De le chercher du regard? De le soutenir? Pourquoi es-tu incapable de t’en détacher? Tu as le positif en plein dans ton angle mort, mais tu ne le regardes pas autant qu’il le faudrait.

Malgré la nature malsaine de cet acte, tu choisis de scruter les cadres croches, la peinture écaillée et les recoins écorchés plutôt que tout le reste. L’humain s’attarde au potentiel négatif plutôt que l’inverse. Tout cela sous ton supposé œil de lynx qui, malheureusement, te trompe souvent.

Tu prends le temps de repasser les éléments ambigus, les faux pas et les scénarios exagérés dans ta tête. Où sont tes bons coups? Tes moments de rire? Tes beaux projets? Ton compliment de jeudi dernier au bureau? Je souhaite dénoncer une inégalité flagrante entre le négatif et le positif.

Il y a domination. Tu n’attribues qu’un furtif coup d’œil au positif. À ton positif.

 

 

Je dis non. Non à ce mauvais réflexe oculaire. Regarde tes succès sans cligner des yeux, ni détourner la tête. Conditionne ta tête à avoir un champ de vision plus équilibré. Qu’elle arrête de dévier d’un côté!

Lorsqu’on choisit ce tête-à-tête chaque jour, ce rendez-vous avec l’affirmatif plus souvent, on s’adonne au positivisme. Ça semble bien cliché et abstrait comme concept, mais c’est un changement de perception, un comportement conscient et un choix de vie. C’est plus que concret. C’est de décider de voir le beau même s’il y a un peu de poussière par-dessus.

Du beau, je te jure qu’il y en a à la tonne! Tu peux même en avoir mal aux yeux. Alors, j’te donne un défi. Ajuste ta vue. Il n’est jamais trop tard pour voir le verre à moitié plein (ou pour prendre un bon vieux rendez-vous chez l’optométriste!).

Ouvre les yeux!

 

Commentaires

Noémie Laplante Amoureuse des mots et fascinée par la psychologie humaine, elle a toujours mille et une idées d’articles. Sa liste d’activités à essayer est aussi longue que la série Grey’s Anatomy!