Les erreurs à NE PAS FAIRE lorsqu’on part en voyage

Pour ceux qui avaient lu mon article du mois dernier concernant l’art de faire sa valise, vous étiez au courant que je m’apprêtais à m’envoler pour l’Europe. Ce que je ne vous avais pas dit, c’est que je me préparais à vivre mon premier voyage en backpack!

 

whaaatCrédit : Giphy

Et oui! J’ai expérimenté les tout-inclus; vivre chez l’habitant; lesdits quatre étoiles des voyages organisés et même le camping rimouskois. Cependant, jamais je n’avais goûté aux plaisirs des auberges de jeunesse… Cela dit, voici ce que j’ai appris de ce premier voyage.

Être nomade, ça toujours ben un boute!

Bon, LA chose que j’ai comprise assez rapidement, c’est que l’endroit où tu dors possède une corrélation plus que directe avec l’humeur que tu auras le lendemain. Donc, conseil pour toi l’ami, ne fais pas tes réservations à la dernière minute, parce que:

  1. Tu ne veux pas te ramasser dans un taudis où le confort et l’aisance sont remplacés par le malaise et le sentiment de mauvais choix;
  2. Tu veux encore moins dormir dans un aéroport alors que ton vol n’est que dans 10 h et où même les Duty Free sont fermés;
  3. Tu ne veux pas changer d’auberge trop souvent étant donné qu’il n’y a plus de place pour plus d’une nuit.

Bref, changer d’auberge chaque nuit t’empêche non seulement de bien t’installer, mais également de te faire une épicerie économique. Mais ça, c’est l’histoire que je te raconte au prochain point.

L’épicerie VS les restaurants

Si tu restes plus d’une nuit sous le même toit, tu as la possibilité économique de te faire une petite épicerie et ainsi de te cuisiner de bons repas… Si, à défaut de réservations retardataires par exemple, tu ne peux pas faire d’épicerie, il se peut que tu termines ton voyage en ne mangeant que 2 repas par jour constitués à 100 % de sandwichs de dépanneur et de bananes… Je te recommande donc fortement de choisir l’option épicerie si tu ne veux pas finir par payer des sandwichs pain-tomate-pain à 7 euros…

Les moyens de transport: ça t’serre rapidement la ceinture

Erreur de débutante. Pour ma défense, avec le transport en commun sherbrookois gratuit, j’avais oublié à quel point 4 km pouvait être loin quand tout ce que tu possèdes, c’est de vieux Converse humides qui dégagent une odeur super désagréable. C’est pourquoi je te conseille de prévoir un budget, notamment pour les tickets de métro/bus, mais également pour les autobus te menant à un aéroport ou à une gare quelconque.

Dame nature: vendeuse de rêve level intergalactique

Je n’ai jamais aussi bien compris pourquoi en avril, on ne se découvre pas d’un fil… Chanceuse comme à l’habitude, lorsque je suis arrivée en Europe, les normales de saison ont juste faite comme:

 

J’étais donc prise, 24 h sur 24 h, avec le seul kit de vêtements chauds que j’avais apporté… Sans compter que, la nuit, mon lit était composé d’une jetée pour mon corps et d’un manteau pour mes jambes… Entk, non seulement j’étais pu capable de voir ces vêtements-là, je crois qu’il est inutile de vous dire qu’ils ne sentaient pas la « fraîcheur printanière » à la fin du voyage.

« Trop, c’est comme pas assez »

Il y en a qui vont te dire qu’ils ont adoré telle partie de l’Europe, tandis que d’autres vont se plaindre qu’au contraire, il n’y a pas grand-chose à voir. Toutefois, l’appréciation d’un pays est, selon moi, quelque chose de très personnel. Chacun d’entre eux possède tellement de merveilles qu’il est totalement impensable de toutes les couvrir en peu de temps! Apprécie chaque pays à ta façon en faisant les activités que bon te semble! Parce que si ton but est de couvrir toutes les attractions d’une ville, ça se peut que tu t’épuises à trop vouloir en faire.

J’admets que le voyage en backpack a été l’un des plus épuisants que j’ai eu à vivre jusqu’à maintenant. Il y a beaucoup de choses auxquelles je ne m’attendais pas… Mais là, je suis reposée. Alors, des destinations à me proposer? :)

 

Commentaires