0

Une nouvelle garde-robe gratuite au Montreal Mega Swap

Chaque matin, c’est la même affaire. Je croule sur un amoncellement de vêtements et je finis toujours par porter les 2-3 mêmes T-shirts monochromes. On est pas les seuls à être tannés – sans raison – de notre garde-robe. C’est pourquoi on peut décider de se r’virer d’bord et aller échanger nos vêtement au Montreal Mega Swap. Samedi le 27 août, apporte ton sac de vieux linge et retourne chez toi avec un sac encore rempli… de plein de nouvelles tenues!

Le concept du troc, on connaît. Il y a même plein de groupes Facebook qui te permettent d’en faire mais ça peut être difficile de trouver LA bonne personne qui a l’item dont tu as besoin, à condition que tu aies quelque chose à lui donner aussi.

Ici, on simplifie le principe. Tout le monde se réunit à la même place. En entrant, on vide nos sacs de linge à donner, ce qui nous donne le droit d’entrer dans la caverne d’Ali Baba. Ensuite, on choisit les morceaux qu’on aime, peu importe qui les as apportés. Simple comme bonjour!

clothes-rack-hipster-thrift-shopWeHeartIt

Ainsi, tu pourrais décider, dans un élan de générosité, d’apporter un sac de vêtements pour femme et de repartir avec un sac de linge pour ton homme. Mais bon, tu pourrais bien faire le contraire, aussi… J’dis ça, j’dis rien!

Si tu ne peux pas donner, tu peux quand même venir et, pour la modique somme de 10$, tu pourras repartir avec deux sacs de vêtements. Je répète: deux SACS de vêtements pour 10$! Mais qu’est-ce qu’on attend?! Vite!

Les vêtements restants seront donnés à un organisme de bienfaisance. Cet événement, c’est l’occasion de te départir de tes vieilles affaires qui traînent, renouveler ta garde-robe de tenues pour la rentrée, aider les plus démunis ET réduire ton empreinte de carbone parce que tu n’as pas acheté de vêtements neufs. Ah, oui, et il y a ton porte-feuille qui va ronronner de plaisir, lui aussi.

Va voir leur événement Facebook!

Commentaires

Alice Gaudreau Passionnée des mots qui dansent dans sa tête. Souvent en train de se triturer l'esprit en pensant à l'infini, au vide ou à l'infini du vide. McGilloise féministe, politisée, optimiste.