All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

3 semaines sans se raser : on l’a testé!

Par Nerdies – le dans Chroniques

Dans le cadre de notre websérie BFF, Marie-Lise a fait le test : 3 semaines à laisser son poil pousser. 3 semaines sans rasage, ni épilation ou quelconque technique pour enlever du poil. 3 semaines avec des jambes piquantes (et autre partie du corps aussi!). Voici le résultat : 

Mon verdict ?

Ça fait du bien!

Est-ce que je l’adopterais en tout temps ? Non. J’anticipais beaucoup la réaction des autres. À l’école, au travail, avec mes amies, mon chum… Qu’est-ce que les gens allaient penser ?

La mode prône beaucoup le corps imberbe. Je dirais même qu’on valorise une femme qui a la pilosité d’une jeune fille de 7 ans, c’est-à-dire pas de poils du tout. Et il y a quelque chose de vraiment malsain là-dedans… Bref, ça c’est un autre enjeux (pour une autre fois peut-être!).

Finalement, ça donne quoi ?

Pas grand chose. La plupart des gens n’ont rien remarqué. Je n’ai eu aucun commentaire.

Par contre, j’ai eu droit à quelques regards désobligeants DES FEMMES et non des hommes. J’aurais cru le contraire. Où est passé le Girl Code ?!

Verdict final

Mon portefeuille a pu économiser et j’ai gagné du temps : yeah !!

Par contre, c’est moins confortable après un certain temps. Ça pique et ça démange.

Mon conseil

J’ai de la misère avec le « sans poil ». C’est contre nature. Ça met beaucoup de pression à avoir un corps parfaitement lisse. Par contre, le style all natural n’est pas pour moi non plus, question de confort et de bien-être avec moi-même.

On s’épile, on se rase, mais faut pas devenir fou avec ça non plus.

Pour voir la capsule BFF sur les poils, c’est ici : 

Plus de chroniques

Et toi, t’as couché avec combien de gars dans ta vie?

Et toi, t’as couché avec combien de gars dans ta vie?

À toi qui m’as brisée…

À toi qui m’as brisée…

Voici pourquoi tu devrais aller voter le 21 octobre prochain

Voici pourquoi tu devrais aller voter le 21 octobre prochain

Populaires

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading