All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

4 trucs efficaces pour activer ton métabolisme

Par Annick Gendron – le dans Bien-être
Nous connaissons tous une personne qui peut manger n’importe quoi, n’importe quand, en quantité illimitée, et ce, sans jamais prendre une livre. Les chanceux vous dites, mais bonne nouvelle: nous avons tous le pouvoir de jouer un peu sur l’efficacité de ce système appelé «métabolisme de base».

Le métabolisme de base est la quantité d’énergie que le corps utilise pour survivre au repos: respiration, digestion, circulation sanguine… Son niveau d’activité varie d’une personne à l’autre. Il existe certes quelques trucs pour l’activer davantage, mais ne vous emballez pas à l’idée de découvrir LE secret miracle du «je ne fais aucun effort et je demeure belle et mince», parce qu’il n’existe tout simplement pas. Les efforts sont toujours de mise lorsqu’il est question de santé, mais voici comment l’activation du métabolisme peut aider.

Faire de l’activité physique

À l’entraînement, il y a une dépense calorique immédiate. Déjà là, c’est gagnant! À long terme, on devient plus en forme et on peut s’entraîner à une intensité beaucoup plus élevée pour une plus longue durée. Résultat: la dépense calorique devient encore plus grande. Bingo! Pour récompense post-entraînement, le métabolisme reste suractivé et engendre une dépense énergétique un peu plus élevée qu’au repos pendant quelques heures. Et oui, un petit bonus ici! Quel type d’entraînement doit-on privilégier pour profiter de ce bonus? L’entraînement cardiovasculaire en continu est très bien, mais l’entraînement par intervalles est reconnu pour faire preuve d’une efficacité encore plus grande.

Aussi, le métabolisme de base étant en partie influencé par la masse musculaire, on entend souvent dire que le développement de celle-ci activerait notre métabolisme. Cette affirmation est en partie réelle, mais il a été prouvé que la différence au repos n’est pas très significative. Il est donc plus réaliste de faire des entraînements musculaires dans l’optique de la dépense calorique instantanée ainsi que pour tous les autres bénéfices santé de ceux-ci.

Manger

C’est probablement le truc le plus inattendu ici, mais comme il fait notre bonheur! Il est effectivement mauvais de couper drastiquement notre apport calorique dans un but de perte de poids.  Lorsque le corps détecte une baisse d’apport énergétique, il se met en état d’alerte et se fait des réserves en prévision d’une coupure totale. Ainsi, en mangeant en quantité raisonnable, le corps continue à brûler les calories sans inquiétude. C’est d’ailleurs une des raisons pourquoi on dit que «le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée». Il donne certes de l’énergie pour débuter la journée, mais c’est aussi le repas qui met fin à la période de jeûne de la nuit. Finalement, il est conseillé de manger plus de 3 repas par jour, mais en plus petite quantité. Ainsi, le processus de digestion est davantage sollicité et le métabolisme de base en est plus stimulé.

Dormir

Toujours en gardant la même ligne directrice, il est logique de conclure qu’un bon sommeil réparateur et énergisant permet d’augmenter le métabolisme de base.  Dans le cas contraire, un corps fatigué se verra automatiquement en mode «économie d’énergie», donc avec un métabolisme au ralenti.  Une autre bonne raison de privilégier les repos est qu’il existe un lien direct entre le manque de sommeil et les problèmes de poids. Le manque de sommeil provoque un déséquilibre hormonal en stimulant la production de ghréline, hormone responsable de la sensation de faim, et en inhibant la production de leptine, hormone responsable de la sensation de satiété. Par ces faits, toutes les raisons sont bonnes pour se coucher plus tôt ou pour dormir plus!

S’hydrater

8 verres d’eau par jour ou 1 verre par heure est la norme à suivre. Demeurer hydraté permet à l’organisme de compléter toutes les tâches nécessaires au bon fonctionnement du métabolisme: digestion, élimination des déchets et toxines, dégradation des graisses…

Finalement, voilà une nouvelle qui risque d’en charmer plus d’un: consommer des boissons excitantes comme du café ou du thé vert active aussi le métabolisme. Attention! Ces boissons ne remplacent pas la consommation d’eau et il ne faut pas strictement compter sur ce truc pour activer le métabolisme! C’est surtout la combinaison de tous les derniers trucs mentionnés qui vous assurera un métabolisme efficace.

Le métabolisme de base varie naturellement selon plusieurs facteurs tels que le sexe et l’âge. En vieillissant, il ralentit chez le sédentaire, mais il peut demeurer stable et même augmenter chez les personnes actives. Ainsi, peu importe l’efficacité de votre métabolisme de base actuellement, vaut mieux prendre de bonnes habitudes dès maintenant plutôt que de mettre votre santé entre les mains du destin.

Vidéo récente
- Bien-être

Devrais-tu essayer l'entraînement HIIT?

Plus de bien-être

5 applications pour t’aider à relaxer

5 applications pour t’aider à relaxer

Nerds -
Je fais de l’anxiété chaque semaine et c’est ok

Je fais de l’anxiété chaque semaine et c’est ok

Marie-Pier Hamon -
Le fasting: la tendance qui te fait crever de faim pour maigrir

Le fasting: la tendance qui te fait crever de faim pour maigrir

Marie-Pier Hamon -

Populaires

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Marie-Pier Hamon -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Netflix Canada: nouveautés disponibles en juillet 2019

Netflix Canada: nouveautés disponibles en juillet 2019

Marie-Pier Hamon -