All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

À toi, mon premier amour

Par Collaboration spontanée – le dans Amour, Psycho
Je veux te remercier. Rien de larmoyant, rien de triste ou d’heureux, simplement un mot pour te dire combien je suis reconnaissante. Ça fait dix ans qu’on se connait cette année, c’est pratiquement la moitié de notre jeune vie. On a changé en 10 ans, on s’est fait chier, on s’est fait rire, on en a vécu des choses.

On s’est fait des promesses de jeunes ados amoureux, des reproches d’adultes souvent dépassés, des confidences sur nos peurs, des toasts à nos petites victoires. On a toujours été là pour l’autre, peu importe les circonstances, peu importe le ridicule de la situation. On a pilé sur nos principes, ravalé notre fierté, tendu la main à l’autre. On a ri de toute cette absurdité, on s’est pleuré dans les bras. On s’est tellement aimé, maladroitement, et même parfois très mal, mais surtout sincèrement.

Aujourd’hui, on se lance dans le vide. Pour vrai, avec des angoisses plein les souliers, mais aussi des projets plein la tête. Après quelques mois de remises en question, on prend des chemins différents. On laisse nos passions respectives nous emporter et on fonce là-dedans. Si on en est là, si on est devenu ces personnes tellement uniques, c’est grâce à tout ce parcours. À ces réussites et ces échecs, aux confrontations, aux idées saugrenues et au désir d’avancer.

Je ne nous souhaite pas le meilleur. Je nous souhaite encore des défis, encore des moments de découragement, d’adaptation et de changement. C’est ça qui nous transforme, qui nous fait devenir de meilleures personnes, des gens avec une compassion sans borne, à l’écoute des autres. Je nous souhaite de nous réaliser, de faire des rencontres qui nous inspirent, de nous épanouir dans notre vie professionnelle et personnelle. On a la force d’accomplir ce qu’on veut, on sait ce qu’on vaut.

Merci d’avoir grandi avec moi. Merci pour les milliers d’heures de discussions sur la vie, les centaines de petites et grandes disputes, les tonnes de sourires, les incalculables «Je t’aime». J’emporte tout ça avec moi, je le compresse en un petit paquet ficelé que je garde précieusement. Je laisse la place pour d’autres souvenirs avec toi, différents, nouveaux et probablement étranges au début. Je sais qu’on finira par s’y faire et par les apprécier. Nos âmes se sont touchées, ne l’oublie jamais, on ne sera jamais très loin à veiller sur l’autre et à se réjouir de ce qui nous rend heureux. C’est le bonheur de chacun qu’on veut après tout!

Collaboration spontanée
Par Alicia Schwartz

Plus d'amour

Ce qu’il reste de nous

Ce qu’il reste de nous

On ne choisit pas sa famille

On ne choisit pas sa famille

À toi qui m’as brisée…

À toi qui m’as brisée…

Populaires

Tout laisser derrière pour recommencer

Tout laisser derrière pour recommencer

À l’aube de mes 30 ans, j’ai le bouton panique collé

À l’aube de mes 30 ans, j’ai le bouton panique collé

À toi qui ne parles plus à ta mère

À toi qui ne parles plus à ta mère

Collaboration spontanée

Si tu es intéressé.e à écrire de manière spontanée pour Nerds, n'hésite pas à nous contacter par courriel au [email protected]!