All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Cendrillon frôle la perfection

Par Nerds – le dans Divertissement
Pour l’une des rares fois depuis que Disney adapte ses contes de fées d’animation avec des humains jouant les personnages connus, la version proposée par le réalisateur Kenneth Branagh est une réussite pratiquement parfaite, voire supérieure au film d’animation datant de 1951. La clé du succès de cette mouture? Le respect de l’œuvre originale tout en changeant quelques éléments ici et là, ne dénaturalisant aucunement l’essence de l’histoire, bien au contraire, y rajoutant plutôt quelques pincées de magie supplémentaires. Et bien entendu, le jeu des acteurs, précis, parfait et sans exagération, rendant chacun des personnages plus vrai que nature.

Cendrillon frôle la perfection

c-630x0

On plonge dans l’enfance d’une jeune fille nommée Ella, alors qu’elle vivait heureuse avec sa mère et son père dans un manoir humble, rempli de simplicité, d’authenticité et d’amour. L’imaginaire de cette fillette est encouragé autant par sa mère, qui croit aux fées et aux animaux parlants, que par son père, un honnête commerçant s’absentant régulièrement, mais dédié à sa famille lorsqu’il est à la maison.

Comme nous le savons, le malheur finit par frapper à la porte de cette famille, et la mère de Cendrillon trépasse. Avant de dire adieu à ses bien-aimés, elle fait promettre à Ella qu’elle sera toujours généreuse et remplie de courage, peu importe les obstacles que la vie lui apportera. On nous explique la bonté et la résilience de l’héroïne que nous connaissons depuis notre tendre enfance et le pourquoi de son silence face à sa cruelle belle-mère et ses ignobles demi-sœurs. Le reste de l’histoire est pratiquement un calque au dessin animé, à quelques détails près.

Lily James interprète une Cendrillon attachante dès les premières répliques. La justesse de sa voix, sa posture, ses mouvements remplis de grâce et son jeu tout en finesse rendent l’incarnation parfaite. On vit avec elle les joies, les peines et les souffrances de la pauvre bonne à tout faire abusée par sa belle-famille.

Holliday Grainger, qui jouait Lucrèce Borgia dans la série du même nom, offre une Anastasie à la hauteur de nos attentes. Son interaction avec Sophie McShera, qui interprète avec brio l’autre demi-sœur Javotte et qu’on voit également dans la série Downtown Abbey, font d’elles deux personnages réalistes qu’on aime détester. Elles sont joliment laides et sympathiquement égoïstes et cruelles. Elles nous arrachent quelques grands sourires tout au long du visionnement.

Cate Blanchett offre une performance à couper le souffle. Son arrogance et sa méchanceté sont bien dosées. De plus, le scénariste parvient, sans tomber dans le mélodramatique, à expliquer le pourquoi de toute cette hargne envers la vie et envers sa belle-fille. On adore la haïr.

Finalement, Helena Bonham Carter, l’interprète de Bellatrix Lestrange et de la reine de cœur du Alice de Tim Burton, nous offre une fée marraine un peu gauche et rigolote.

Les personnages masculins, bien qu’interprétés avec talent, sont tout de même plutôt effacés et moins remarquables que les personnages féminins de cet opus.

Les décors, les costumes, les effets spéciaux et la musique sont une réussite et rendent le monde merveilleux et magique de Cendrillon crédible. Le choix des emplacements extérieurs, la facture visuelle, le cadrage et le montage des scènes sont magnifiquement bien ficelés. La recette est gagnante sous toutes ses coutures et le spectateur honnête avouera même avoir vécu de la tristesse sincère et réelle pour le personnage de Cendrillon encore plus intensément que dans le conte de fées originel de Disney.

Disney aurait pu vouloir, comme bien d’autres avant eux l’on fait avec plus ou moins de succès, transformer ce conte pour le mettre un peu plus au goût du jour, rendre la «princesse» plus vindicative ou plus affirmative, mais non. Au lieu de cela, ils ont réussi pratiquement l’impossible: démontrer que la bonté, la générosité et le courage permettent de se sortir de n’importe quelle situation la tête haute et que l’espoir d’un jour meilleur mène toujours à une fin heureuse.

Pour toutes ces raisons, les Nerds offrent 4 lunettes et demie à ce film!

Par Nicolas Bourgeois
Collaborateur spontané

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Continuez votre lecture

Espionne: des fous rires gras

Espionne: des fous rires gras

Nerds -
La maladresse ou comment Disney a raté sa génération de princesses

La maladresse ou comment Disney a raté sa génération de princesses

Nerds -
Notre coeur d’enfant capote : la collection Vans X Toy Story

Notre coeur d’enfant capote : la collection Vans X Toy Story

Kim Bélisle -
Les Nouveaux héros, le pari réussi de Disney?

Les Nouveaux héros, le pari réussi de Disney?

Nerds -
8 romans incontournables qui méritent une place dans ta bibliothèque

8 romans incontournables qui méritent une place dans ta bibliothèque

Gabrielle Delorme -
Jean-Sébastien Girard; la « sympatoche » genèse

Jean-Sébastien Girard; la « sympatoche » genèse

Félix Bernier -
Et au pire, on se mariera

Et au pire, on se mariera

Nerds -
À toi qui ne veux plus être Cendrillon

À toi qui ne veux plus être Cendrillon

Laurie Belletête -
10 séries télé à ne pas manquer en 2015

10 séries télé à ne pas manquer en 2015

Roxane Chouinard -
APigeon: entre l’ombre et la lumière

APigeon: entre l’ombre et la lumière

Nerds -
Ton arc-en-ciel littéraire pour célébrer la fierté gaie!

Ton arc-en-ciel littéraire pour célébrer la fierté gaie!

Marie-Audrey Perron -
Pitch Perfect 2 obtient la note de passage

Pitch Perfect 2 obtient la note de passage

Nerds -
MORTE : ce mot qui détruit

MORTE : ce mot qui détruit

Éliza Lafond -
Katherine Levac et David Beaucage: bien plus qu’un beau programme!

Katherine Levac et David Beaucage: bien plus qu’un beau programme!

Nerds -
Larose feat Charlène = collaboration musicale gagnante!

Larose feat Charlène = collaboration musicale gagnante!

Sarah Morissette -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.