All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Voici tout ce que j’aurais aimé apprendre à l’école

Par Marie-Pier Hamon – le dans Chroniques
Un petit cours d’économie serait cool. On pourrait ajouter l’option «impôt» pour ceux qui feelent wilds ou qui se sentent inspirés par la pub des CPA (who knows, hein?).

Je fais partie des gens qui aiment l’école. I mean, j’adore l’école! Je tripe sur l’odeur des vieux manuels, sur le son strident de la cloche, sur les cours d’école remplies de nids de poule et sur les murs peints par, dirait-on, des daltoniens (sont si laids!). Je sais pas, j’aime ces endroits où apprendre est la valeur number 1 avec celle de se pointer à l’heure et de respecter le prof. J’ai terminé mes études l’an passé et je pense parfois retourner à l’école juste pour le fun.

Bien que je voue un amour quasi obsessionnel pour l’école digne de la télésérie You sur Netflix (sauf que je suis pas psychopathe et creep), je trouve parfois que certains apprentissages essentiels ont pas été vus au détriment de connaissances un peu moins pratiques pour la vie de tous les jours (genre les reliefs géographiques…).

via GIPHY

Oui, nos parents peuvent nous apprendre pas mal de trucs avant qu’on déménage dans notre premier appart, je te l’accorde. Mais on va se le dire, c’est pas tous les parents qui ont le temps ni les qualités pour éduquer adéquatement des kids, malheureusement. Si c’était le cas, y’aurait ben moins de problèmes sur la planète Terre (et beaucoup moins de posts caves sur les réseaux sociaux).

Ce serait donc le fun d’apprendre à cuisiner quelques plats de base à l’école, question de pas juste se nourrir avec des sandwichs au jambon et de la salade de macaronis. Je fais partie des personnes qui ont jamais vraiment appris à cuisiner et chaque midi, quand je montre mon lunch à mes collègues, je suis un peu la joke de la gang. L’affaire, c’est que leur nièce de 5 ans cuisine mieux que moi, t’sais.

Sandwich
Shawn Fields | Unsplash

Un petit cours d’économie ferait pas de mal non plus. À l’époque «d’avant la Réforme», ça existait. On apprenait c’était quoi une hypothèque, des REER, une carte de crédit, bref la marche à suivre pour pas s’endetter et penser ad vitam aeternam que le cash tombe des arbres (ben non, toé chose, ça vient pas de là!). On pourrait aussi ajouter l’option «impôt» dans le cours pour ceux qui feelent wilds ou qui se sentent inspirés par la pub des CPA (who knows, hein?).

Est-ce qu’on peut également parler des aptitudes manuelles? Certaines personnes sont super adroites manuellement, tandis que d’autres, pas du tout. Prenons par exemple ton collègue Marco (nom choisi totalement au hasard). Il peut te construire une maison avec 4 planches de bois tout en buvant une tite Boréale tandis que toi, t’arrives à te blesser 28 fois avec un clou et un marteau pour installer ton cadre IKEA dans ta chambre… Ben tu vois, ça prendrait des cours «d’installation de rideaux, de cadres et d’autres gogosses» pour toi, moi et toutes les autres personnes dangereuses avec n’importe quel objet qui vient du Canadian Tire.

Rénovations
Umanoide | Unsplash

 

Ça, c’est juste quelques affaires que moi j’ai pas apprises à l’école, mais qu’avec un peu de recul, je me dis que ça aurait été le fun qu’on mette entre un cours de géo et de français. Pas que je trouve inutiles les règles de grammaire (bien au contraire!), mais je crois que certaines connaissances mériteraient leur place dans le programme d’éducation.

Toi, qu’est-ce que t’aurais aimé apprendre pendant que t’essayais de survivre à ta crise d’adolescence? La différence entre l’herpès pis la chlam? Comment faire un budget pour partir faire le tour du monde? Les techniques de rangement de Marie Kondō?


Crédit photo couverture: Pixabay | Pexels

Vidéo récente
- Chroniques

Toi qui prends le métro chaque jour, j'ai des choses à te dire (suite)

Plus de chroniques

J’ai osé retourner aux études pour poursuivre une passion artistique

J’ai osé retourner aux études pour poursuivre une passion artistique

Marilou LeBel Dupuis -
À l’aube de mes 30 ans, j’ai le bouton panique collé

À l’aube de mes 30 ans, j’ai le bouton panique collé

Alexandra Nadeau-Gagnon -
Je suis pas le genre de fille qui attire les gars

Je suis pas le genre de fille qui attire les gars

Alexandra Nadeau-Gagnon -

Populaires

Qui s’amuse et se respecte s’assemble

Qui s’amuse et se respecte s’assemble

Karine Boileau -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Atteindre le burnout avec succès en 5 étapes faciles

Atteindre le burnout avec succès en 5 étapes faciles

Nerds -

Marie-Pier Hamon

Journaliste de formation, Marie-Pier se passionne pour la rédaction d’articles culturels, de divertissement et la recherche de contenu. Toujours un peu en train d’écouter de la musique, elle écrit probablement plus de mots dans une journée qu’elle n’en dit.