All time BetterBe Branchez-vous Carrières

J’ai de la peine de voir ce que l’écran a fait de notre savoir-vivre

J’ai de la peine de voir ce que l’écran a fait de notre savoir-vivre

Comme en 2012, mes yeux saignent et mon cœur se serre.

J’ai profondément de la peine de voir ce que l’écran a fait de notre savoir-vivre. Vous tous, nous tous, derrière nos écrans d’ordinateur, à penser qu’on est inatteignable. À utiliser des mots qui tranchent, des mots qui blessent, des mots qui tuent la bonne conduite et le minimum de respect que l’on se doit d’avoir envers les gens qui font partie de notre société.

Vous parlez d’enfants gâtés, de petits étudiants qui apprennent à se plaindre avant d’apprendre à travailler (et ce ne sont là que des exemples modérés), vous parlez d’extrémisme et de vandalisme. Vous parlez d’une minorité de gens, monsieur et madame TVA Nouvelles. Vous parlez d’une minorité qui agit à contre-courant d’un océan de jeunes qui ne demandent pacifiquement qu’un recul par rapport aux mesures que le gouvernement impose.

Parce que vous semblez oublier, monsieur et madame «les jeunes sont des ingrats», que la société d’aujourd’hui est le résultat des sociétés qui nous ont précédées, des sociétés que vous avez laissées aller jusqu’au point où, aujourd’hui, la seule solution rime avec coupure, compression, régression. Ces jeunes que vous appelez «bébés gâtés» se battent pour récupérer la société de votre jeunesse qui vous promettait une retraite minimum, un accès au système de santé et un accès à l’éducation. Vous préféreriez peut-être que nos dents pourrissent et que les intellectuels disparaissent, mais n’appelez pas ça le progrès.

Mes yeux saignent et mon cœur se serre. Parce que je lis, je vois, je sens la haine des générations, des divergences d’opinions, mais surtout du manque incroyable de respect qui transperce mon écran. Chacun a le droit de militer pour ce qu’il semble juste et, n’oubliez pas une chose, la vie change. Peut-être qu’aujourd’hui, les débats de société ne vous atteignent pas, tout comme les coupures du gouvernement. Mais un jour, ces coupures viendront sonner à votre porte et peut-être commencerez-vous enfin à comprendre qu’une solidarité, ou du moins un respect social, c’est la base d’une société qui évolue dans le bon sens.

Bien au-delà du débat «pour ou contre la grève», il y a la question fondamentale du respect. Si tu ne peux pas expliquer ton point de vue autrement qu’en diminuant celui des autres, en insultant ouvertement une génération entière, abstient-toi. Ça marche dans les deux sens. Les généralisations, les préjugés et le manque d’ouverture d’esprit, ça n’a tout simplement pas sa place dans un débat.

Sur ce, bonne grève et bon débat. Mais soyez gentils ou Johnny Depp va pleurer.

Crying-gif-24

Continuez votre lecture

Tu sais que tu as vécu la grève quand…

Tu sais que tu as vécu la grève quand…

Nerds -
Tanné de parler de grève?

Tanné de parler de grève?

Sarah Leblanc -
Étudiant inspirant du mois : Ré-apprendre à apprendre, les yeux fermés

Étudiant inspirant du mois : Ré-apprendre à apprendre, les yeux fermés

Nerds -
Que devient Gabriel Nadeau-Dubois?

Que devient Gabriel Nadeau-Dubois?

Roxane Chouinard -
4 réalisations que j’ai faites en 2016

4 réalisations que j’ai faites en 2016

Sarah-Jane Vocelle -
Look du mois de Juillet: Onze habille les Nerds!

Look du mois de Juillet: Onze habille les Nerds!

Kristine Bergeron -
Look du mois de mai: Onze habille les Nerds!

Look du mois de mai: Onze habille les Nerds!

Au jour le jour, l’amour: J’ai des amis gars

Au jour le jour, l’amour: J’ai des amis gars

Halloween : Déco DIY

Halloween : Déco DIY

Nerds -
Look de novembre : Onze habille les Nerds… en mou! + CONCOURS

Look de novembre : Onze habille les Nerds… en mou! + CONCOURS

Kristine Bergeron -
My Summer Crown: portez les fleurs all summer long!

My Summer Crown: portez les fleurs all summer long!

Kristine Bergeron -
8 préjugés que nous, les millenials, sommes tannés d’entendre

8 préjugés que nous, les millenials, sommes tannés d’entendre

Marine Villomé -
CHRONOPOLIS : les Écoles de gestion et de mode de l’UQAM s’allient pour une bonne cause

CHRONOPOLIS : les Écoles de gestion et de mode de l’UQAM s’allient pour une bonne cause

Sarah Morissette -
Quand j’ai réalisé que ça n’allait pas bien dans ma tête

Quand j’ai réalisé que ça n’allait pas bien dans ma tête

Patrice Lepage -