All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

La procrastination, ce parasite

Par Nerds – le dans Chroniques
Problème de la population étudiante, tout remettre à plus tard, se rendre compte que le deadline approche dangereusement. Paniquer, douter de ses facultés de finir tout à temps. Réussir malgré tout. Repeat.

La mi-session est imminente. Tu penses devoir mettre ta vie sociale sur mute, le temps d’une semaine, et de devenir un ermite.  Confiné dans tes lectures et tes notes de cours, tu remets en doute tes facultés de tout remettre à temps. Tu regardes ton calendrier et tu anticipes déjà les longues journées, soirées et nuits passées à réviser. Mais comme tout étudiant, le même problème récurrent, la procrastination.

Mais la procrastination est toujours là, comme un parasite, et on dirait que tout devient un prétexte pour faire autre chose. La vaisselle, le ménage, Netflix, les réseaux sociaux, les vidéos de chats, Buzzfeed, tout y passe. Elle a des alliés qui conspirent contre toi (d’ailleurs Netflix vient de regarnir sa banque d’épisodes de quelques-unes de mes séries favorites, mais bon I will survive). Tu peux même te trouver de nouveaux intérêts jusqu’à maintenant insoupçonnés, genre la reproduction des bonobos.

Tu vas te dire que tu ne sers à rien, et que ton cerveau devrait arrêter de t’envoyer toutes sortes de signaux pour te distraire. Oh, regarde un écureuil!

La procrastination demeure un fidèle compagnon, même chez les plus motivés d’entre nous. Elle sera toujours là pour te faire diverger du droit chemin. Tu vas parler au conditionnel, des « j’aurais dû » à profusion. Sentiment de culpabilité, par-dessus le marché.

Trop d’épisodes de procrastination accumulés, le deadline est imminent. La remise du travail est le lendemain. Panique générale. Houston, nous avons un problème! L’affolement te donne de la vigueur, tu es plus efficace. Malgré tout, tu réussis à tout remettre à temps, non pas sans incertitude, mais au moins, tout est à point.

Pour un examen, c’est la même chose, tu penses toujours que tu n’as pas assez étudié. Le doute, toujours le doute. Tu as presque hâte à l’examen pour enfin mettre sur papier tout ce que tu as appris. Avoue-le, il t’arrive de ne même plus te souvenir ce que tu as écris à l’examen, en tout cas, moi ça m’arrive tout le temps.

Malgré le manque de confiance et les incertitudes, ta note est souvent plus élevée que tu pensais.

Sur ce, si c’est ta première mi-session universitaire, ne t’en fais pas, tu survivras.

Plus de chroniques

Dénoncer, une décision difficile

Dénoncer, une décision difficile

Comprendre le mouvement «Black Lives Matter»

Comprendre le mouvement «Black Lives Matter»

Ma marraine la bonne fée

Ma marraine la bonne fée

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

J’ai testé le microblading, voici ce que j’en pense

J’ai testé le microblading, voici ce que j’en pense

À toi qui veux être bien seule avant d’être à deux

À toi qui veux être bien seule avant d’être à deux

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.