All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

La procrastination tue la motivation

Par Camille St-Germain – le dans Vie étudiante
La procrastination, quel fléau chez les étudiants. Quand elle nous prend, il est bien difficile de s’en défaire.

Profiter du fait que le gros rush de mi-session est passé pour prendre du bon temps à la maison, c’est si délectable. Puis, après deux semaines à s’être prélassé en écoutant des épisodes de Friends en rafale sur Netflix, il faut se remettre sur pied et trouver la motivation nécessaire pour entamer nos prochains travaux scolaires et/ou n’importe quel autre projet personnel. Ouf! Comment faire quand nos joggings et notre grosse veste en laine nous susurrent des mots doux à l’oreille? Comment faire pour ne pas être victime de cet état végétatif?

Twitter : @EmilyKoppMusic
Twitter : @EmilyKoppMusic

J’ai essayé de me remettre aux travaux, de me remettre dans mes projets, de peine et de misère. Je crois que cela m’aura pris au moins 4 jours pour finalement lever mes grosses fesses de mon divan, lâcher mon ordinateur et ma télé, et me trouver des activités et entamer mon nouveau projet d’éclairage à l’école. J’ai pris le temps de me reposer plus qu’il ne le faut et maintenant, j’essaie de m’activer. Je dois d’ailleurs avouer que ce qui m’a permis de me motiver, c’était de me trouver des projets qui détendent mes angoisses automnales et qui occupent mes mains. Il y avait longtemps que je n’avais rien fait de manuel pour le simple plaisir.

Donc, la motivation s’est manifestée petit à petit, le temps de préparer mes projets. J’ai fouiné sur internet dans les pages de projets DIY. J’ai fait des listes de ce que j’avais envie de faire. J’ai fait des listes de ce que j’avais besoin pour accomplir mes idées. Je suis allée acheter ce qui me manquait comme matériel. J’ai regardé des tutoriels pour être bien prête et je me suis finalement attelé à la tâche.

Suivez ces conseils, peut-être que la motivation se manifestera à nouveau en vous prochainement. Je crois que l’important c’est de trouver des occupations qui nous font du bien à l’esprit et à l’âme. Si pour vous c’est l’art, comme moi, sortez vos pinceaux et votre peinture. Installez un plan de travail. Dessinez dans vos cahiers de notes. Pensez à ce qui vous inspire ces derniers temps. Ou bien, si pour vous c’est plutôt de faire une activité physique et bien, allez vous acheter un petit ensemble sportif et commencez petit à petit. Mettez vos souliers de course bien en évidence dans votre champ de vision. Ils vont vous faire de l’œil et vous finirez par vous sentir bien mal de ne pas les porter. Trouvez-vous des compagnons aussi. Il n’y a rien de mieux que d’être deux ou plusieurs à se motiver. La motivation est parfois contagieuse. Sinon, si vous êtes seuls et les encouragements vous manquent, laissez-vous des petites notes par-ci, par-là, du genre : Lâche pas! T’es bonne, t’es belle, t’es capable! Allez, lâche Netflix!  Bouge! Si après tout cela, la motivation ne se pointe toujours pas le bout du nez, et bien, écrivez-moi, je vais vous en donner de la mienne.

Fini la procrastination!

Vidéo récente
- Vie étudiante

Comment tourner tes défauts en avantages en entrevue

Plus de vie étudiante

5 trucs pour affronter la rentrée en douceur

5 trucs pour affronter la rentrée en douceur

Gabrielle Delorme -
Combattre l’angoisse de ne pas retourner aux études

Combattre l’angoisse de ne pas retourner aux études

Esther Armaignac -
La dernière lettre

La dernière lettre

Populaires

Qui s’amuse et se respecte s’assemble

Qui s’amuse et se respecte s’assemble

Karine Boileau -
Je suis pas le genre de fille qui attire les gars

Je suis pas le genre de fille qui attire les gars

Alexandra Nadeau-Gagnon -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -

Camille St-Germain

Petit bout de personne qui a de l’enthousiasme à revendre. Un brin mélodramatique. Un brin artiste. Amoureuse des montages, des animaux et d’Harry Potter. Ses cheveux bleus définissent environ 50% de qui elle est.