All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

L’histoire des pas amoureux

Par Stephanie Bureau – le dans Santé

Ça a commencé un soir qu’il était accoudé au bar, à siroter son verre pis à me goûter la bouche. On ne se connaissait pas vraiment pis on n’avait rien à se dire : j’parlais pas l’moteur ni le 2 par 4, il ne parlait pas le végé ni le voyage. J’imagine qu’à 2am, le contenu des êtres ne vaut jamais autant que leur contenant. La musique était trop forte, la seule façon d’apprendre à se connaître était par les lèvres pis le reste de la face comme si c’était de la fine cuisine du Saint-Amour. Petite bouchée par petite bouchée, on voulait goûter toutes les saveurs pis discuter des parfums. Parce que ça nous est tous déjà arrivé d’agir en nous disant « qu’y faudrait pas ».

J’aurais dû m’arrêter dès le premier soir.

Mais j’ai voulu Carpe the Hell out of this Diem avec lui, juste pour voir.

On a d’abord appris beaucoup sur les courbes de l’autre, puis on a troqué nos organes : « J’t’échange mes atouts contre les tiens. » On est devenu de moins en moins inconnu. On a ensuite sillonné les routes pour aller trouver un peu de bonheur en bord de chemin, alors que les handicaps amoureux et les tensions étaient laissés à la maison.

Ça faisait quelques mois qu’on se voyait par le corps pis par l’âme quand on s’est finalement croisé par hasard. Ça a donné un coup de vent frette sur mon cœur d’automne parce qu’il était avec une autre. Il était avec sa blonde de fin de semaine. Une blonde propre pis faite sur mesure pour lui. Tandis que j’étais sa blonde de semaine. Sa blonde en flanalette.

Ça n’a rien changé, j’ai continué de le voir parce que les émotions — maudit de maudit — ont pris le dessus sur la raison. On était deux étrangers ayant comme seul point de ralliement la passion de l’interdit. « If we get caught, here’s the plan » qu’on se disait, en souriant. Dans mon cœur de fille aventureuse pis égoïste, j’avais le jackpot relationnel.

Nos moments les plus véritables étaient ceux passés sur les lits déballés de chambres d’hôtel. Ensemble, on a su ralentir le temps à grands coups de réservations sur TripAdvisor. S’offrir du luxe pour oublier que nos cœurs ne valent pas cher. On aimait mieux se regarder à travers le blanc de nos verres de Chardonnay plutôt que dans le blanc des yeux. Personne n’a jamais compris ce qui nous retenait ensemble. Sauf Marvin Gaye, lui avait compris. Y me chantait à tue-tête que c’était juste du Sexual Healing, qu’on avait la storm inside of us. 

Le beau gars que je voyais était du genre à vouloir offrir la lune aux filles. Pas parce qu’il les aimait, non non. Mais plus parce qu’il aurait eu le crédit pour le faire. Un coup de téléphone dans sa voiture à un million de cennes, deux trois blasphèmes pis la NASA lui aurait fait un prix de location à versements bimensuels.

J’ai juré pendant des mois que je préférais la séduction à l’engagement, me prodiguer au succès de conquérir plutôt qu’à celui de conserver. Mais j’étais trop fière pour me donner à l’amour. Je me suis engagée dans une liaison à long terme pis mon cœur n’a pas pu faire autrement que de s’enfarger quelque part entre l’Île d’Orléans pis le Mont-Tremblant. Au dernier moment, j’ai trouvé un peu d’émotions derrière les barreaux de ma cage thoracique. De la tendresse qui sentait la boule à mites, c’est pas mêlant. Je ne sais pas comment ni quand, mais je suis tombée pour celui qui m’avait mise en file d’attente. Mes proches l’ont réalisé quand les feelings se sont échappés de mes yeux pis qu’ils ont roulés sur mes joues. J’ai dû arrêter les cachettes, tant pis maudit. Faut replier bagage sur l’affect, ce sera pour une autre fois.

J’aurais peut-être dû m’arrêter dès le premier soir.

Mais l’interdit en a valu ma peine.

Vidéo récente
- Santé

On t'aide à gérer ton anxiété avec 10 trucs faciles

Plus de santé

Comment le manque de sommeil peut affecter ta vie?

Comment le manque de sommeil peut affecter ta vie?

Nerds -
Comment éviter les excès durant le temps des fêtes

Comment éviter les excès durant le temps des fêtes

Kapria-Jad Josaphat -
Je suis tombée en amour avec la méditation

Je suis tombée en amour avec la méditation

Karine Boileau -

Populaires

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

Kim Bélisle -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Ça se recolle-tu, l’amour?

Ça se recolle-tu, l’amour?

Mélissa Lavoie -