All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Ode aux enseignants qui ont marqué ma vie

Par Camille St-Germain – le dans Bien-être, Vie étudiante

Ode aux enseignants qui ont marqué ma vie

Dans tout ce noir tableau qu’est le système scolaire québécois ces derniers temps, avec notre gouvernement qui se fou de la qualité de l’enseignement, je me permets de faire un baume sur le cœur des enseignants à travers la province. Ils sont merveilleux et essentiels dans nos vies. Ils ont changé la vie de tellement d’entre nous, qu’il serait difficile de ne pas être indigné face à la position du gouvernement envers eux. Ceci est mon ode à ceux qui, pour moi, ont fait une grande différence.

Tout au long de ma carrière d’étudiante, j’ai rencontré des professeurs dévoués et attachés à leurs étudiants. J’ai tiré de grandes leçons de vie que je n’oublierai jamais. Je ne crois pas que je réussirais aussi bien à passer à travers la vingtaine sans eux. Certains de leurs conseils m’ont tirée d’affaire à de nombreuses reprises, que ce soit dans le quotidien ou dans des situations difficiles. Ma première visite chez le gynécologue, par exemple, a été sauvée par ma prof d’éthique de secondaire 3. Je m’en rappelle encore, comme si c’était hier. Elle nous avait fait un cours sur la sexualité et sur les examens gynécologiques, et j’avais été tellement traumatisée que j’appréhendais ce grand moment de ma vie, qui viendrait bien un jour ou l’autre. Puis, le jour J est arrivé. J’avais ancré dans ma mémoire un de ses conseils et, encore aujourd’hui, je ne pourrais lui en être plus reconnaissante. Un des moments les plus stressants de ma vie aura été sauvé par une prof. Elle avait le don de nous donner les meilleurs conseils, sans qu’ils soient de grandes leçons de vie. C’était simplement pour nous aider dans la vie de tous les jours.

http://www.polkamagazine.com/
Source image: polkamagazine.com

Autre souvenir. J’avais un prof de cégep, dans un cours d’enjeux culturels contemporains, qui avait passé un cours complet à nous sensibiliser sur le sens de la vie. Il nous avait parlé de la place de l’homme dans l’univers et j’avais été marqué par notre petitesse dans le monde. J’étais un peu découragée. Toute la classe était dans un drôle d’état semi-léthargique. Puis, durant les dernières minutes du cours, il nous apprit une leçon qui fait maintenant partie de mon quotidien. Il faut apprendre à vivre et non seulement survivre, parce que malgré notre impact miniature dans l’univers, notre vie sur terre ne doit pas être sans but et dénuée de sens. Ces trois heures de cours ont marqué ma vie à jamais. Ce prof-là était tellement intelligent, tellement brillant et avait une façon particulière de capter notre attention. À chaque cours, je buvais ses paroles. Tout ce qu’il disait était porteur de sens et bénéfique pour un jeune qui entre dans la vingtaine.

Beaucoup de mes enseignants du secondaire et du cégep m’ont appris à vivre, ils m’ont fait prendre conscience du monde dans lequel nous vivons, ils ont animé ma pensée critique, sociale et politique. Ils ont fait de moi la femme que je suis. Alors que maintenant, mes professeurs d’université sont en train de m’aider à développer mon potentiel professionnel et artistique. Sans ces enseignants qui marquent nos vies, nous ne pourrions être d’aussi bonnes personnes. Penser à leur dire qu’ils sont importants pour vous, ils en ont besoin en cette période troublée.

Continuez votre lecture

La vie après l’école : prêt, pas prêt, j’y vais

La vie après l’école : prêt, pas prêt, j’y vais

Camille St-Germain -
Mon petit cégep de région

Mon petit cégep de région

Nerds -
Comment mon statut d’étudiante a tué ma personnalité

Comment mon statut d’étudiante a tué ma personnalité

Comment survivre au plus gros projet de sa vie?

Comment survivre au plus gros projet de sa vie?

Camille St-Germain -
Planifier sa vie. Ou pas.

Planifier sa vie. Ou pas.

Camille St-Germain -
Survivre à la vingtaine avec le sourire collé aux lèvres

Survivre à la vingtaine avec le sourire collé aux lèvres

Camille St-Germain -
Comment la procrastination a failli détruire ma vie

Comment la procrastination a failli détruire ma vie

Audrey X -
L’amour est dans les petites choses

L’amour est dans les petites choses

Camille St-Germain -
Le livre qui a changé ma vie

Le livre qui a changé ma vie

Une mélomane et sa playlist de survie

Une mélomane et sa playlist de survie

Camille St-Germain -
Je m’appelle Camille, 22 ans et mélomane.

Je m’appelle Camille, 22 ans et mélomane.

Lettre à une future enseignante

Lettre à une future enseignante

Eve Bilodeau -
Adulte ou ado? Madame ou mademoiselle?

Adulte ou ado? Madame ou mademoiselle?

Camille St-Germain -
«There’s no place like home», comme on dit!

«There’s no place like home», comme on dit!

Camille St-Germain -
Côtoyer les préjugés: quand enseigner devient éduquer

Côtoyer les préjugés: quand enseigner devient éduquer

Audrey X -