All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Parce que les journées n’ont que 24 heures

Par Audrey Chabot – le dans Bien-être, Carrière, Productivité, Psycho
Ça y est tu as sauté. Tu t’es lancé tête première dans ton nouveau travail, ta nouvelle entreprise, ta nouvelle relation, ton nouveau chez-toi ou encore ta nouvelle destination voyage. Tu as décidé d’investir une partie de ton temps dans un nouveau projet. Et tu viens de te rendre compte que c’est justement avec lui que tu entretiens une relation amour-haine : le temps.

Parce qu’avant les journées avaient 24 heures. Maintenant, t’essaies de faire entrer une nouvelle activité dans ton horaire, sauf que les journées ont toujours 24 heures. Et si t’es comme moi, couper dans tes huit précieuses heures de sommeil, c’est pas vraiment une bonne idée. De toute façon tous les spécialistes de la santé sont de ton bord : le sommeil c’est important.

C’est là que tu commences à dire des affaires du genre « ah si les journées avaient plus que (insérer un chiffre plus grand que 24) heures, j’aurais le temps de (insérer ici une ou plusieurs activités) ». Le problème avec ce genre de pensée magique, c’est que c’est pas utile pour 2 cents. Parce que ça n’arrivera pas. Jamais. Les journées vont toujours n’avoir que 24 heures.

Tu dois donc faire quelque chose qu’aucun être humain n’aime faire. Tu dois faire des choix. Des sacrifices aussi. Pis ça, y’a personne qui aime ça en faire… No. One. Dans notre super société axée sur la perfection de l’être humain, on voudrait avoir au moins des A dans chacun de nos cours pis s’entraîner à tous les jours et manger bio-maison-santé pour avoir le corps d’une compétitrice de Bikini fitness, pis donner le meilleur de soi-même dans son travail pour ensuite passer du temps de qualité avec sa famille, ses amis, ses collègues et tout ça dans une maison/logement Pinterest et propre comme un sou neuf où tous tes vêtements sont toujours propres et rangés aux endroits appropriés. Sauf que les journées ont 24 heures. Oups.

J’ai entendu parler de cette théorie que j’ai trouvé bien intéressante; celle des quatre brûleurs. Chacun des brûleurs représente une sphère de la vie; le premier représente la famille, le deuxième représente les amis, le troisième représente la santé et le quatrième le travail/les études. Cette théorie stipule que pour avoir du succès dans chacune des sphères, il faut éteindre un des brûleurs. Et pour avoir beaucoup de succès dans chacune des sphères, il faut en éteindre deux.

C’est donc à toi de déterminer quelles sont tes priorités. As-tu déjà essayé d’écrire la liste de tes priorités? C’est pas nécessairement évident parce que tout semble être destiné à aller dans la première case, sauf qu’il n’y a qu’une place dans la case. Une bonne dose d’honnêteté envers soi-même permet de mettre le doigt sur ce qui est notre priorité en ce moment.

Ça veut pas dire que tes priorités cette semaine seront nécessairement les mêmes que la semaine prochaine, ou que le mois suivant. Le début d’une nouvelle session, l’arrivée d’un enfant, un événement sportif ou bien la rencontre d’une nouvelle personne ne sont que quelques exemples qui peuvent modifier nos priorités.

Personnellement, de faire la liste de mes priorités me permet de mieux gérer mon temps. Je planifie ma semaine en fonction des premiers items que j’ai sur ma liste et j’essaie de me rendre le plus loin possible dans ma liste, tout en respectant mes limites. Parce que faire un burn-out avant 30 ans, c’est pas dans mes plans. En plus, de cette façon, à la fin de chacune de mes journées, je n’ai peut-être pas accompli tout ce que j’aurai voulu faire, mais j’ai au moins fait les choses qui sont le plus importantes pour moi. Et pour moi, c’est ça qui compte.

Vidéo récente
- Bien-être

- Comment Savoir Si Ton Corps Subit Les Effets De L’anxiété ?

Plus de bien-être

5 trucs pour te faire un budget comme un.e vrai.e adulte responsable

5 trucs pour te faire un budget comme un.e vrai.e adulte responsable

Alexandra Nadeau-Gagnon -
Le sexe écolo, pour avoir du plaisir sans polluer la planète

Le sexe écolo, pour avoir du plaisir sans polluer la planète

Alexandra Nadeau-Gagnon -
10 livres pour démystifier la sexualité humaine dans toute sa splendeur

10 livres pour démystifier la sexualité humaine dans toute sa splendeur

Marilou LeBel Dupuis -

Populaires

Qui s’amuse et se respecte s’assemble

Qui s’amuse et se respecte s’assemble

Karine Boileau -
Je suis pas le genre de fille qui attire les gars

Je suis pas le genre de fille qui attire les gars

Alexandra Nadeau-Gagnon -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -