All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Les parents c’est pas secondaire!

Par Camille Bourbonnais – le dans Amour
 À toi, qui ne sais pas dans quelle direction aller : je sais ce que tu ressens. Le secondaire est une période de la vie où on se pose beaucoup de questions et où on fait plusieurs erreurs. On se demande tous comment on va faire pour réussir à passer au travers de nos 5 années. Je suis passée par là également. Pour bien m’en sortir et avoir les bons outils, je me suis confiée à mes parents qui m’ont soutenu tout au long de mon parcours. C'est à ce moment que j'ai réalisé qu'ils étaient mes alliés pour la vie. 

Au secondaire, on a tendance à vouloir se replier sur nous-mêmes et penser qu’on va se noyer dans nos problèmes. On se dit qu’on est seul dans notre situation. On croit que nos parents ne vont pas comprendre ce que l’on vit et qu’ils ont assez de problèmes de leur côté, mais on se trompe. C’est le contraire; ils ont déjà franchi ces étapes aussi et ils se soucient beaucoup plus de nous qu’on peut parfois l’imaginer. Des fois, il faut piler sur notre orgueil d’ado en crise et aller les voir pour mieux avancer. On a tout intérêt à leur faire confiance, car, peu importe la situation, ils seront toujours là pour nous guider et nous amener sur la bonne voie. Ouvrons-leur la porte et offrons-leur la chance de nous montrer qu’ils peuvent nous donner un coup de main.

photo-1456406644174-8ddd4cd52a06Crédit Unsplash

Si tu as besoin d’aide pour des travaux d’école n’hésite pas, tu pourrais être surpris. S’ils le peuvent, ils feront tout pour t’aider (sans le faire à ta place bien sûr). Ils utiliseront probablement des techniques subtiles pour que tu leur expliques la matière — qu’ils ne comprennent absolument pas — juste pour que tu puisses être fier de tes connaissances. Tes parents sont comme des psychologues sans formation, ils ne savent pas toujours ce qu’ils font, mais ils font de leur mieux. Exemple : lorsqu’ils te demandent si tu as passé une belle journée ou si tu as bien compris dans ton examen, c’est une façon de te montrer qu’ils sont toujours là et qu’ils se soucient de ton parcours scolaire, ce n’est pas pour être sur ton dos (#calmetonadolescence).

Ils ne seront jamais bien loin lorsque tu auras besoin d’eux. Il ne faut pas avoir peur d’aller les voir lors de situations problématiques. Le truc c’est de bien s’entourer pour avancer et tes parents sont un méchant bon départ. S’il y a bien quelqu’un qui veut ton bien c’est eux, alors n’hésite pas.

Mon père me disait souvent pour mes travaux et mes examens : « Si tu fais ton possible, moi je vais être content. » Il ne m’a jamais poussé plus loin que mes capacités me permettaient d’aller. C’est sûr qu’il y a un minimum d’efforts à mettre de notre côté, mais justement avec les encouragements et l’aide de ses parents, ça va toujours mieux. On a tendance à croire qu’ils mettent plus d’énergie pour nous engueuler que pour nous encourager, mais c’est faux, si nous faisons un bon coup, nos parents mettent beaucoup d’énergie à nous féliciter.

En étant complices, tes parents et toi en garderez de beaux souvenirs et une belle relation pour toujours. Ensemble, vous formerez la plus belle équipe dans toutes les situations possibles et surtout la plus solide, et ce même à l’âge adulte. Peu importe l’âge qu’on a, nos parents restent les personnes les plus fiables de notre entourage. Ils ne nous ont pas mis au monde pour rien. Ils seront toujours là pour nous; pour nous épauler et nous soutenir, alors profitons-en.

Plus d'amour

Ce qu’il reste de nous

Ce qu’il reste de nous

On ne choisit pas sa famille

On ne choisit pas sa famille

À toi qui m’as brisée…

À toi qui m’as brisée…

Populaires

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

À toi qui ne parles plus à ta mère

À toi qui ne parles plus à ta mère