All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Plan de cours au féminin : un pas vers le changement

Par Nerds – le dans Divertissement, Vie étudiante

Le satané plan de cours.

Redondant, trop souvent lu à voix haute, moment idéal pour fureter sur les médias sociaux (je sais que tu le fais), ledit plan de cours a rarement une vocation autre qu’informative et j’avoue le fuir de plus en plus étant donné qu’il est, la plupart du temps, sur le web pis que je suis rendue à trop de sessions derrière la cravate pour avoir encore envie de me taper les règlements de mon université ou bien d’entendre combien ça me prend pour avoir A+ (que je n’aurai pas, anyway).

Puis, est venu le jour où une simple petite modification au plan de cours habituel est venue attirer mon attention. On y avait allégé le texte, comme d’habitude, on n’y employait pas les deux formes de genre. Sauf que là, tout était au féminin.

Le prof en question, Mustapha Bettache, du département des relations industrielles à ULaval (oui, y’a du bon monde dans mon programme), a pris le temps de souligner la modification volontaire.

«Je ne suis pas le seul à le penser, mais un monde dirigé par les femmes serait beaucoup plus beau, il faut cesser de vous sous-représenter.»

J’avais déjà vu quelque chose de semblable en soins infirmiers, milieu composé à près de 90% de femmes et d’une poignée d’hommes qui ne lèveront pas le ton en se faisant appeler «infirmière».

Dans une réalité québécoise où il y a environ 10% plus de diplômées femmes que d’hommes au terme d’un cycle universitaire moyen (ne pas considérer sciences infirmières ou génie), pourquoi utiliser le masculin de manière automatique lorsqu’il est question d’alléger le texte? C’est la question à laquelle M. Bettache s’est attardé, tentant de créer un mouvement qu’il espère voir sortir du cadre universitaire. «Il faut que ça sorte de l’université. Les étudiants devraient se questionner sur l’équité et la sous-représentation des femmes dans la littérature universitaire, le Québec se doit de devenir un chef de file en matière d’équité.»

femmes-extraordinaires-inconnues-20
Source : Pausecafein

Alors qu’on tente d’atteindre l’équité, il est facile de se demander pourquoi ne pas simplement utiliser un langage neutre, sans pronoms genrés ou d’utilisation de la fameuse formule «pour alléger le texte». Bien sûr, il s’agit d’un idéal à atteindre, mais qui ne se fera pas sans frapper les esprits, d’abord. Il faut plutôt voir l’initiative de M. Bettache comme une première étape, une sensibilisation à refuser les conventions toutes faites et permettre l’idée d’un changement qui peut débuter dans une simple salle de classe et ensuite être entendu à l’international. Personnellement, j’aime penser que c’est le début d’une ère nouvelle dans les salles de cours, ne serait-ce qu’en se donnant la peine de ne plus alléger le texte. Nos universités doivent montrer l’exemple, montrer que les femmes peuvent tout faire, qu’elles peuvent conquérir le monde et surtout, cesser de le dire et agir.

Un changement dans un plan de cours standard, c’est le symptôme qu’on a encore du chemin à faire dans la reconnaissance de la femme avec un grand F. Facebook a d’ailleurs modifié son icône «amis»pour mettre le camé de la femme à l’avant. Comme quoi on n’a pas toujours besoin de brûler sa brassière pour soutenir la cause.

facebook-friends-logo-wide
Crédit : Buisness Insider

C’est avec de petits gestes comme celui-ci qu’on peut, petit à petit, rêver d’un monde meilleur où les grands esprits se côtoient, sans égard à leur sexe.

Par Chanel Garceau
Collaborateur spontané

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Vidéo récente
- Divertissement

Retrouve ta motivation et ton énergie grâce à ces 15 films

Plus de divertissement

4 trucs pour planifier un pique-nique zéro déchet

4 trucs pour planifier un pique-nique zéro déchet

Nerds -
5 applications pour les amateurs de bières

5 applications pour les amateurs de bières

Marie-Pier Hamon -
Top des musées gratuits de Montréal pour ton plus grand plaisir

Top des musées gratuits de Montréal pour ton plus grand plaisir

Nerds -

Populaires

Les meilleurs restaurants de Québec où passer un bon moment entre amis

Les meilleurs restaurants de Québec où passer un bon moment entre amis

Nerds -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Marie-Pier Hamon -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.