All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

La première peine d’amour fait réellement plus mal

Par Valerie Landry – le dans Amour
The first cut is the deepest. 

Ça ne pourrait pas être plus vrai. À toutes celles qui ont le coeur brisé en ce moment, qui ont perdu leur premier amour, qui pleurent au moindre souvenir qui leur revient, qui passent des journées entières dans leur chambre, qui en ont même physiquement mal, qui ne voient pas la lumière au bout du tunnel, cet article est pour vous.

La première fois qu’on tombe amoureuse et que c’est réciproque, on n’y croit pas. On se dit que la chance est tellement mince de trouver quelqu’un qui nous plaît à ce point et qui, en plus, nous aime en retour! On croit immédiatement que c’est l’amour avec un grand A, notre âme soeur, la personne avec qui on passera le reste de nos jours. On se voit déjà au mariage, on espère que nos enfants lui ressembleront, on s’imagine décorer notre future maison… Ça fait drôle d’appeler quelqu’un notre chum pour la première fois. On a l’impression de valoir quelque chose. Quelqu’un nous a choisie parmi toutes les autres. On est toute fière de lui tenir la main dans les endroits publics. On l’amène même dans notre famille.

Et puis, on tombe de haut. On n’a rien vu venir. On n’y comprend plus rien. La personne avec qui on passait le plus clair de notre temps, la personne à qui on confiait tout, la personne qu’on aimait plus que tout au monde, ne veut plus continuer. Du jour au lendemain, on a l’impression de se retrouver devant rien.

large

Et pourtant, il y en aura d’autres. Chaque fois que tu retomberas en amour, ce sera effrayant. Commencer une nouvelle relation fait toujours peur, parce qu’il n’y a que deux choix : soit ça va se terminer un jour, soit ça va durer pour la vie. C’est tout un contrat! On se donne entièrement à quelqu’un, on baisse sa garde, on lui montre des facettes de notre personnalité que personne d’autre n’a connues, on se découvre soi-même sous tout plein de nouvelles situations.

Les prochains à faire partie de ta vie seront plus ou moins importants, chacun apportera son lot de souvenirs, de chicanes, de leçons. Parce que oui, que tu le crois ou non, un jour, tu vas guérir. Le temps arrange les choses, tu as dû te le faire dire déjà mille fois, mais c’est vrai. Je ne dis pas que tu vas l’oublier complètement. Parfois, même dix ans plus tard, tu repenseras à ton premier amour et tu en auras les larmes aux yeux. La douleur passe, mais le feeling de vide après la rupture, cette sensation d’avoir tout perdu te reviendra vite en mémoire et tu te demanderas pourquoi c’est aussi vif et intense alors que ça fait si longtemps.

Tu sais pourquoi?

Parce que le premier amour n’a pas d’égal. C’est celui qui nous a fait monter le plus haut et descendre le plus bas. On regrette parfois certaines relations, mais jamais la première. Les souvenirs avec cette personne resteront les plus frais, même comparativement aux relations que tu entameras par la suite. C’est triste, mais si beau à la fois, de savoir qu’on a pu aimer à ce point, inconditionnellement, avec tout notre coeur et toute notre âme. Sans même savoir pourquoi, sans même pouvoir décrire ce que l’on aime de la personne. Ça clique, c’est tout; il se passe quelque chose d’électrique qu’on n’arrive pas à contrôler. Même si tout est contre nous, c’est lui qu’on choisit.

large-2

La première peine d’amour brise certainement quelque chose, la faculté de foncer les yeux fermés, l’innocence, voire même la naïveté. Voilà pourquoi on se tourne vers des caractéristiques raisonnables quand on devient adulte, comme si on cochait des critères sur une liste. «Il étudie en médecine, il a son appartement, il cherche quelque chose de sérieux, il est grand, il est gentil et respectueux.» Et qu’en est-il de la base de la connexion, celle qui se fout de si quelqu’un a de l’argent ou un bon emploi?C’est dommage, parce que si ton attirance envers quelqu’un est réfléchie à ce point, ce n’est plus de l’amour, c’est simplement un bon parti.

Recherchons les papillons dans le ventre, les frissons qui nous font sentir plus vivante que jamais, le manque intense qui s’installe quand l’autre n’est pas là. Quand quelqu’un occupe toutes nos pensées, quand on ne peut s’empêcher de dessiner des coeurs dans son agenda, d’écrire son nom dans la porte de la douche, de vouloir tout partager, chaque anecdote, chaque expérience avec cette personne, c’est là qu’on sait que c’est VRAI. Celui qui a le pouvoir de nous rendre plus forte, mais aussi de nous détruire entièrement.

C’est là qu’on sait qu’on a retrouvé la forme d’amour la plus pure, celle qui ne provient pas de la raison, mais du coeur. C’est vrai que le premier amour n’a pas d’égal… jusqu’au jour où on tombe sur celui qui sera notre dernier amour. Alors là, il sera plus grand, plus fort et tout te semblera tellement clair. C’était lui que tu attendais. Depuis le début.

large-3

Plus d'amour

Ce qu’il reste de nous

Ce qu’il reste de nous

On ne choisit pas sa famille

On ne choisit pas sa famille

À toi qui m’as brisée…

À toi qui m’as brisée…

Populaires

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord