All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Prendre le risque d’arrêter de vivre sur le ‘cruise control’

Par Andréanne Beaupré – le dans Bien-être, Psycho

Quand j’étais jeune, j’pensais que c’était ça la vie. Aller à l’école, passer son niveau 7 de natation, avoir une belle robe à son bal de finissants, faire son cégep en 2 ans, puis suer un diplôme universitaire avant de se magasiner le package deal maison/bébés/bel aménagement paysager, sans oublier de se loader un beau REER qui nous permettrait de vivre une belle retraite quelque part dans la brousse italienne. Ah et en prenant pour acquis que tu te rendes là tout beau, tout propre. J’m’étais jamais trop posée de questions parce que dans ma tête, ça allait de soi.

Puis est venu le temps où j’ai dû faire face à ces absurdes évidences.

J’ai réalisé que c’était comme si j’étais sur le cruise control de ma propre vie. Je ne contrôle pas vraiment, je fais juste suivre le trafic. Un trafic de gens stressés et pressés qui ont juste hâte d’arriver à la maison pour se perdre dans leurs rêves devant le Canal Évasion après leur 8 à 5. Pis, à défaut d’être stressée par ma note à l’examen de neuro, moi c’est cette vision-là qui m’angoisse. C’est la possibilité de me voir passer à côté de la vie. C’est la possibilité de manquer les instants ou les occasions qu’elle me tend, parce que j’suis trop occupée à perdre ma vie à la gagner.

inspirationtab-6

Ne vous méprenez pas là. J’adore mon domaine, mes études me stimulent au boute, c’est pas ça. C’est que des fois, on dirait que j’étouffe dans la queue leu-leu de la vie. Le package deal me tente peut-être pas tant que ça finalement. Parce que des fois, je me dis qu’au beau milieu des critères d’excellence, au beau milieu du «vouloir toujours plus», on perd de vue l’essentiel. On court après des illusions déguisées en bonheur et on s’essouffle à essayer de suivre la cadence de la foule.

Devoir faire son bac en 3 ans sans déroger. Devoir entrer dans une maitrise right away, parce que c’est la prochaine étape qu’on dit. Devoir mettre de l’argent de côté pour le flou du plus tard. Devoir bien paraître en tout temps, au cas où une éventuelle opportunité nous sauterait dessus. Tout ça parce qu’on nous dit que c’est de même que ça marche. Parce que ça va rapporter un jour. Mais rapporter quoi?

Et c’est dans notre quête du «toujours plus» qu’on entreprend une ascension sans fin, qu’on finit par se remplir de moments vides. On fait tellement de choses, on voit tellement de monde, on court à gauche pis à droite, mais rien ne nous satisfait vraiment au fond. Et on maudit la vie de ne pas avoir assez de temps pour nous, alors que c’est nous qui n’en voulons tout simplement pas, de temps. Pas de celui qui compte en fait. Le temps enseignant, le temps guérisseur, le temps ami.

Et, aussi kitsch que ça puisse sonner, on oublie qu’on a juste une vie. Là, maintenant, tout d’suite. Et si on la sature pas de moments pleins d’immensité et de simplicité, personne va l’faire pour nous. Parce que nous seuls avons le pouvoir de changer notre réalité au final.

Alors pendant qu’il n’est pas trop tard, j’me lance. Je prends une pause. Pour lire un livre que j’aurai choisi moi-même à la librairie, prendre un bain, tomber en amour, donner des becs qui dépassent les lignes, acheter un aller-simple pour quelque part de loin, aller r’joindre un moustachu à l’autre bout du monde tant qu’à y être!

Je prends une pause. 1 heure, 1 jour, 1 mois, 1 an.

Je prends le temps qu’il me faudra pour me remplir de vie et retrouver mon essentiel.

Continuez votre lecture

Et si on ralentissait?

Et si on ralentissait?

Nerds -
J’ai pris le temps d’appuyer sur pause

J’ai pris le temps d’appuyer sur pause

Amélie Legrand -
Toi aussi, tu peux prendre le temps de prendre le temps

Toi aussi, tu peux prendre le temps de prendre le temps

Melina Geremia -
Éloge d’une folie en continu

Éloge d’une folie en continu

Nerds -
Quand il faut apprendre à décrocher

Quand il faut apprendre à décrocher

Marie-Audrey Perron -
T’es vraiment pas mon genre

T’es vraiment pas mon genre

Andréanne Beaupré -
Giandy on the Road: visiter les États-Unis à bord d’un van!

Giandy on the Road: visiter les États-Unis à bord d’un van!

Marie-Joëlle Pratte -
Survivre à la vingtaine avec le sourire collé aux lèvres

Survivre à la vingtaine avec le sourire collé aux lèvres

Camille St-Germain -
J’ai d’autres qualités : J’ai rien à t’offrir, sauf moi.

J’ai d’autres qualités : J’ai rien à t’offrir, sauf moi.

Ève Landry -
#2poutinesdansleseuropes – Le Grand départ

#2poutinesdansleseuropes – Le Grand départ

Nerds -
Suspendre le temps pour un instant

Suspendre le temps pour un instant

Valérie Martel -
J’ai choisi d’arrêter la pilule

J’ai choisi d’arrêter la pilule

On a oublié de ne rien faire

On a oublié de ne rien faire

Sarah Leblanc -
Je ne veux plus être une Madame

Je ne veux plus être une Madame

Ça fait une semaine que je porte le même linge, juge-moi pas

Ça fait une semaine que je porte le même linge, juge-moi pas

Cassandra Godin-Bergeron -