All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Princesses et McCroquettes

Par Roxanne Bourbonnais – le dans Bien-être, Santé, Vie étudiante
Mercredi 17 juin, fait chaud, fait beau. La journée est parfaite pour aller collecter son grade.

Après avoir passé l’après-midi à maquiller, friser, raser, vernir ou habiller chaque centimètre de ma « tenue appropriée », j’entends le carrosse paternel se stationner devant l’escalier qui mène à mon wannabe-château. Aujourd’hui, je feel princesse.

source : reactiongifs

Dans un élan de nostalgie, mon papa et moi arrêtons manger des McCroquettes avant de nous rendre à l’université. Rien de mieux avant d’entrer dans le monde adulte que de passer à un cheveu de renverser de la sauce bbq sur sa robe couleur crème.

Sitôt arrivée sur les lieux, des gens dont-c’est-la-job me félicitent pour mon succès et me guident vers une pièce où je revêts ma toge et ma couronne mon mortier.

On me dirige ensuite dans un couloir où tous les autres princes et princesses de la soirée attendent de se faire tirer le portrait par un photographe qui n’a que 60 secondes à accorder à chacun.

L’air est lourd et humide, les toges étouffantes, mais l’ambiance se fait légère. Je ne reconnais pas grand visages, mais les sourires sont sincères.

crédit : reactiongifs

Pendant ce temps, ma mère a rejoint mon père, et m’attend avec des fleurs. On attrape quelques clichés rapides, mais les organisateurs appellent bien vite les futurs-diplômés à former un rang alphabétique.

IMG_20150618_123615
crédit : R. Bourbonnais

Les invités vont s’asseoir, la cérémonie commence et on fait notre entrée sous les applaudissements. Je trouve les regards plein de fierté de mon amoureux, de mes parents, de mes amis… et c’est LÀ que #allthefeels me rentrent dedans: un mélange de soulagement, de bonheur et d’humilité.

credit : reactiongifs

pleure-pas-pleure-pas-pleure-pas. 

Des gens importants que je n’ai jamais vus de tout mon bac prononcent des discours bien intentionnés, mais qui sont probablement recyclés chaque année, et commencent finalement l’appel tant attendu des étudiants.

Un par un, le cœur qui palpite, on se concentre très fort pour ne pas trébucher dans les escaliers, on serre des mains, on change le gland de côté, on sourit maladroitement pour le photographe et on retourne à notre trône siège. Un gros 30 secondes de gloire chacun, qu’on attend depuis tellement longtemps.

11080252_10204477300080392_8927593947154611425_o
crédit : R. Bourbonnais

Ayant été dotée d’un nom de famille haut dans la hiérarchie alphabétique, j’ai tout le reste de la cérémonie pour me remettre de mes émotions… seulement pour en être frappée à nouveau au moment de lancer nos mortiers et de se faire arroser de confettis. Bye les devoirs, bye les rédactions jusqu’aux petites heures, bye les profs monotones, bye le salaire minimum. Bonjour les weekends, bonjour le temps libre, bonjour les stages la vraie job!

La poutine de célébration fut la plus-que-bienvenue. That’s what royal meals are made of.  

crédit : reactiongifs

Plus de bien-être

Ce que voyager seule m’a appris : récit de la Grèce

Ce que voyager seule m’a appris : récit de la Grèce

Le «courage» de réaliser le rêve de sa vie

Le «courage» de réaliser le rêve de sa vie

Garder le cap

Garder le cap

Populaires

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

À toi qui ne parles plus à ta mère

À toi qui ne parles plus à ta mère