All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Se donner le droit de s’aimer

Par Sarah Leblanc – le dans Bien-être, Psycho
Depuis aussi loin que je me souvienne, mon père m’a toujours dit : « Fais de ton mieux ». Ce qui est une bonne chose, parce que ça m’a appris non seulement à donner le meilleur de moi-même, mais aussi à moins me comparer aux autres (même si c’est plus facile à dire qu’à faire!). Ça m’a appris que l’important, ce n’était pas d’être LA meilleure personne, mais de devenir meilleure de jour en jour.

Mais comme la majorité des gens de ma génération, j’ai aussi appris à ne pas trop m’aimer. Quand on me disait que j’étais belle, je répondais « Toi plus! ». Quand on me disait que j’étais bonne, j’essayais de fuir le regard et le sujet. Les compliments, je n’en voulais pas, parce que je ne savais pas quoi en faire et je ne voulais pas avoir l’air prétentieuse. Le problème, c’est qu’à la longue, j’ai tellement intégré la mode de la dévalorisation de soi que j’ai fini par me croire. À force de ne pas dire tout haut que j’avais des qualités, j’ai fini par les oublier. Je connaissais tous mes défauts par cœur et c’était devenu mon unique vocabulaire.

« Fais de ton mieux. » Mais justement, qu’est-ce que je fais si, un jour, je ne suis plus capable de faire de mon mieux? Si je fige, si je tombe, si j’abandonne?

Ce jour est arrivé… plusieurs fois. Comme la majorité des gens, probablement, j’ai vécu quelques moments de noirceur. J’en ai passé, du temps, à me chercher, à me perdre, à stagner dans un trou noir. Y’a des jours où je me sentais petite, où j’avais si peur. Peur de ne pas être à la hauteur. Peur de ne pas être aimée. Peur de l’échec. Au point où j’hésitais à entreprendre quelque chose de peur de ne pas y arriver. Autosabotage. Je le sais, c’est absurde d’être au fond du gouffre et de refuser de grimper de peur d’y retomber. Mais y’a des jours, c’était comme ça.

Ces jours-là, je trouvais que je manquais de courage, de force, de volonté. Je me trouvais faible d’avoir peur. Cercle vicieux. Figée dans mon lit, j’avais besoin d’être seule, mais j’avais peur d’être seule. Colle-moi l’étiquette que tu voudras, l’essentiel est que je n’étais pas bien.

Aujourd’hui, quand je reçois un compliment, j’essaie vraiment de dire « Merci ». Pas juste un « Merci » pour m’en débarrasser, le regard fuyant. Un « Merci » les yeux dans les yeux. Un « Merci » avec un grand « M ». Je réapprends à m’aimer. Je m’entraîne à retrouver les qualités et la confiance que j’avais enfouies dans le sol, et ça devient de plus en plus facile avec le temps.

Aujourd’hui, je comprends qu’au fond, je suis forte. Je suis forte d’accepter d’avoir peur. Je suis forte de reconnaître mes limites. Je suis courageuse de regarder ma souffrance dans le blanc des yeux et de lui dire : « C’est correct que tu sois là. T’as le droit d’exister. » Et j’ai la volonté de lui dire : « Tu peux rester dormir cette nuit, mais demain, je t’aide à partir. »

Et je fais de mon mieux. Même si, parfois, ça signifie d’accepter que je ne peux rien faire. Faire de mon mieux, c’est aussi me donner le droit. Le droit de tomber, le droit de ne pas être à la hauteur, de ne pas être meilleure qu’hier, mais surtout, le droit de m’aimer.

Et vous savez quoi? Y’a des jours, je me trouve pas pire pantoute. Je dirais même que je me trouve vraiment bonne. J’ai des qualités, j’ai des compétences, j’ai des beaux yeux pis j’me trouve drôle. Pourquoi je devrais m’empêcher de le dire tout haut? Parce que ça fait vantard? Non. Je ne me vante pas d’être meilleure que qui que ce soit. Je ne rabaisse personne. Je ne me mets pas sur un piédestal. J’essaie simplement de réapprendre à m’aimer, à être bien, à me donner moi-même des tapes dans le dos pour m’encourager. Et si je pouvais inspirer ne serait-ce qu’une personne à faire la même chose, je serais comblée. Se donner le droit de s’aimer.

Vidéo récente
- Bien-être

Devrais-tu essayer l'entraînement HIIT?

Plus de bien-être

5 applications pour t’aider à relaxer

5 applications pour t’aider à relaxer

Nerds -
Je fais de l’anxiété chaque semaine et c’est ok

Je fais de l’anxiété chaque semaine et c’est ok

Marie-Pier Hamon -
Le fasting: la tendance qui te fait crever de faim pour maigrir

Le fasting: la tendance qui te fait crever de faim pour maigrir

Marie-Pier Hamon -

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Marie-Pier Hamon -
Netflix Canada: nouveautés disponibles en juillet 2019

Netflix Canada: nouveautés disponibles en juillet 2019

Marie-Pier Hamon -