All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Violence sexuelle sur les campus: l’indifférence indigne

Par Juliette Lefebvre – le dans Société
Victimes blâmées à la place de l’agresseur, manque d’empathie et scepticisme des autorités… Deux victimes d’agression sexuelle étaient sur le plateau de Tout le monde en parle dimanche dernier pour dénoncer la banalisation de la culture du viol dans les milieux étudiants.
14650493_1117172088320087_5822599283197186659_nSource : Facebook Tout le monde en parle

Ariane Litalien et Mélanie Lemay ont toutes deux vécu une agression sexuelle durant leurs études et ont dû faire face au difficile processus de dénonciation de leur agresseur. Les milieux universitaires sont souvent réfractaires à intervenir dans ce type de dossier par peur de voir leur image publique ternie. « Ce n’est pas un contexte social où on se sent à l’aise d’aller en parler », souligne Ariane Litalien.

Une personne sur trois a vécu de la violence sexuelle depuis le début de son parcours universitaire : c’est ce que nous révèle une récente étude menée sur six campus québécois. Dans la majorité des cas, il n’y avait pas eu de dénonciation. Mélanie Lemay décrie d’ailleurs le système de justice actuel qui tend à discréditer le témoignage des victimes, ce qui ajoute encore à la honte que la plupart d’entre elles ressentent suite à une agression.

Au Québec, chaque université a sa propre politique en matière de harcèlement sexuel. La plupart d’entre elles offrent des services de dénonciation anonyme qui leur permettent de développer des stratégies de prévention et de sensibilisation.

Pour les deux jeunes femmes interviewées dimanche, la sensibilisation au consentement sexuel est d’une importance capitale dès le plus jeune âge. L’an dernier, la Fondation canadienne des femmes publiait une étude qui révélait que les deux tiers des Canadiens ne savent pas ce qu’est le consentement sexuel. Elles réclament plus de fonds non seulement pour la prévention, mais également pour les centres d’aide aux victimes et aux agresseurs.

Pour vous impliquer dans les initiatives de sensibilisation envers la violence sexuelle sur les campus, découvrez la plateforme Québec contre la violence sexuelle.

Voici un extrait de l’émission :

Vidéo récente
- Société

Supprimer ton ex de Facebook: les pour et les contre

Plus de société

Je pense que le témoignage de Donald Duguay peut changer la société

Je pense que le témoignage de Donald Duguay peut changer la société

Marie-Pier Hamon -
World Press Photo, une année particulière sous la lentille

World Press Photo, une année particulière sous la lentille

Émilie Bossé -
3 raisons d’adopter un animal abandonné

3 raisons d’adopter un animal abandonné

Émilie Bossé -

Populaires

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

Kim Bélisle -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Ça se recolle-tu, l’amour?

Ça se recolle-tu, l’amour?

Mélissa Lavoie -