All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Vivre en harmonie avec tes colocs

Par Sarah Morissette – le dans Vie étudiante

Ça y est ! T’as quitté le nid familial ou le vieux sous-sol de ta grand-mère pour vivre en liberté (où tu changes simplement d‘apart parce t’étais justement plus capable de tes anciens colocs) ! Yeah ! Tout le monde est hyper fébrile, tout le monde s’entraide, tout le monde est super smath… c’est parfait ! Pour garder ce rythme-là longtemps, y’a quelques petits trucs à suivre. Voici les miens, que j’ai su développer au cours des années.

Organiser des réunions de colocs

C’est normalement la première chose qui devrait être faite lorsque vous emménagez avec de nouvelles personnes. Ça permet d’en apprendre davantage sur chacun, mais également de parler des choses importantes de la vie en colocation.

Établir des règles de vie commune

Même si tu t’entends hyper bien avec tes nouveaux colocs et que vous partagez le même vibe, vous avez tous un bagage de vie différent et vous ne vivez probablement pas de la même façon. Donc, établir des règles de vie reste une étape relativement cruciale lorsque vous emménagez avec de nouvelles personnes. Par règles de vie, je veux dire : est-ce que c’est correct de faire des foam party le mardi soir jusqu’à 2h en écoutant du Aqua? Oui? Fine, ça va être génial ! Est-ce que Mélanie peut se maquiller dans la salle de bain à tous les matins pendant deux heures? Puis, il est également recommandé de déterminer quels sont les espaces de vie commune afin que chacun sache où débute et où se termine sa vie privée. En gros, ce type de règles évite les mauvaises surprises, les désagréments et les frustrations inutiles !

Établir un horaire de ménage

Personne n’a la même définition du mot « propreté ». Pour certains, faire le ménage toutes les semaines est un prérequis, tandis que pour d’autres, une fois par mois suffit. Selon les habitudes de chacun, il est important de déterminer la fréquence à laquelle le ménage est fait. Pour les plus freaks, il peut être utile de faire un « calendrier de ménage » qui indique qui fait quoi et quand. Ça peut avoir l’air intense, mais c’est super efficace !

Respecter les horaires de chacun

Ton coloc travaille dans un bar et t’es en fin de bac. Définitivement, vous ne vivez pas sur les mêmes horaires. Même si sa réalité n’est pas la tienne, il est important de respecter son horaire et le fait qu’il dorme jusqu’à 14h la semaine. À l’inverse, il doit respecter ton rythme de vie lorsque tu es en semaine d’examens. Chacun veut atteindre des buts différents dans la vie et tant qu’à vivre en communauté, pourquoi pas s’aider dans l’atteinte de ces derniers (ah, c’est beau !).

Parler de « choses d’adultes » (Meh !)

L’argent est l’une des principales sources de conflit en colocation (et peut-être même dans la vie en général !). Normalement, lors du premier souper de colocs, il peut être utile de déterminer : comment l’achat des produits ménagers est fait? Est-ce que chacun achète sa nourriture ou tout le monde partage ? Aussi, un sujet fréquemment oublié est celui des assurances. Si vous désirez être assurés, il est important de déterminer les possessions de chacun et comment la personne qui dispose du plus grand nombre de biens sera dédommagée, si elle le désire.

Être ouvert d’esprit

Je ne vous apprendrai certainement pas quelque chose de nouveau en vous disant que tout le monde est différent. Y’a des trucs qui, pour toi, peuvent paraître insensés, mais qui, pour ton coloc, font partie de la normalité. Avant de sauter dans les rideaux parce que ton coloc fait quelque chose qui n’est pas une normalité pour toi, prend le temps d’analyser la situation et reste rationnel. Bien souvent, ce n’est pas si grave que ça ! Si tu en viens à la conclusion que tu ne peux pas vivre avec certains de ses agissements, lis le prochain paragraphe.

Savoir s’affirmer

Le manque d’affirmation vient souvent de la peur de déplaire ou d’être jugé. Y’a des situations déplaisantes qui ne méritent pas d’être soulignées. Cependant, lorsque c’est une situation récurrente qui survient dans l’endroit où tu habites, c’est important d’en parler. Sinon, la frustration augmente et c’est à ce moment que les chicanes explosent. Respect, politesse et tact sont de mise !

Habiter en colocation est une façon d’en apprendre sur la vie et ça peut être une expérience très enrichissante. Il suffit simplement d’être organisé et, autant que possible, être sur la même longueur d’onde !

Vidéo récente
- Vie étudiante

Comment tourner tes défauts en avantages en entrevue

Plus de vie étudiante

5 trucs pour affronter la rentrée en douceur

5 trucs pour affronter la rentrée en douceur

Gabrielle Delorme -
Combattre l’angoisse de ne pas retourner aux études

Combattre l’angoisse de ne pas retourner aux études

Esther Armaignac -
La dernière lettre

La dernière lettre

Populaires

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

Kim Bélisle -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Ça se recolle-tu, l’amour?

Ça se recolle-tu, l’amour?

Mélissa Lavoie -