All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Les films que tu dois absolument voir en 2017

Par Hugo Cournoyer – le dans Divertissement
La nouvelle année est déjà bien entamée. Et qui dit nouvelle année, dit nouvelles découvertes cinématographiques. Cette liste tente de s'éloigner des vaches à lait de l'industrie, mais elle inclut quelques futurs blockbusters qui me paraissaient incontournables. Voici donc une liste des films à surveiller pour 2017.

Les grands réalisateurs étrangers

Julieta

Figure de proue du cinéma espagnol et alignant classique après classique, Pedro Almodóvar nous revient cette année avec un film basé sur les écrits de la Canadienne et récipiendaire du prix Nobel de littérature Alice Munro. Sorti à l’international en 2016, le film a pris l’affiche sur nos écrans le 27 janvier 2017.

Okja

Sortie prévue en 2017 pour la Corée du Sud, il est encore incertain que Okja arrivera sur nos écrans cette année. Par contre, il n’est pas invraisemblable d’au moins espérer voir le nouveau film de Bong Joon-Ho à des festivals comme Fantasia. Avec des classiques comme Memories of Murder, The Host ou Mother, les attentes sont grandes. Comptant sur un casting à faire des jaloux (Jake Gyllenhaal, Tilda Swinton, Paul Dano), le cinéaste en est à son deuxième essai avec une production américaine après le mitigé (mais non moins intéressant) Snowpiercier. À voir comment il livrera cette fois-ci.

Happy End

L’Autrichien Michael Haneke, auteur et réalisateur des très marquants Funny Games, Caché et Amour, renverse très souvent son public en mettant en images des sujets difficiles et dérangeants, voire irritants. Avec un titre comme Happy End, on peut oser imaginer un film dans la même veine et tout aussi captivant.

The Killing of a Sacred Deer

Après avoir pris tout le monde par surprise avec son surprenant The Lobster, le cinéaste grec Yorgos Lanthimos nous revient aux côtés de Colin Farrell avec ce long-métrage à la fois mystérieux et dont on ne possède guère d’informations. Nous espérons donc un résultat aussi fascinant et bien exécuté que son dernier film.

Les suites qu’on n’attendait pas

Blade Runner 2049

Denis Villeneuve a mentionné, lors d’une entrevue, que lorsqu’on lui a proposé de faire la suite de ce classique du cinéma de science-fiction, il a été horripilé à l’idée de le faire et qu’il ne voulait pas qu’on touche à ce classique. C’est après avoir lu le scénario qu’il aurait accepté de le faire. L’histoire ne dit pas si le scénario était accompagné d’une proposition monétaire de plusieurs zéros, mais bon. Donnons-lui le bénéfice du doute. Denis Villeneuve est sur une lancée.

T2 Trainspotting

Est-ce une passe de cash de Danny Boyle pour préparer un autre projet? Est-ce que le scénario et la mise en scène seront aussi marquants que le premier film sorti en 1996? Qui sait. Ceci dit, c’est difficile de passer à côté.

Cinéma québécois

Les Affamés

Tous les yeux du Québec seront tournés vers les films NellyBon cop Bad cop 2 et De père en flic 2 qui mettent en vedette les coqueluches de notre vedettariat local. De mon côté, je tiens à souligner la sortie du film Les Affamés de Robin Aubert. Le Québec ose très peu, sinon pas du tout, à se lancer dans le cinéma de genre. Alors oui, le premier film de zombies québécois, ça vaut le détour. Mettant en vedette Marc-André Grondin, j’ai hâte de voir quel sera le traitement de Aubert sur «la vie au Québec avec des zombies».

https://www.youtube.com/watch?v=Q81ILRnYnEk

Les réalisateurs de renom

Dunkirk

Chaque nouveau film signé Christopher Nolan est un blockbuster assuré. Il est un peu aux années 2000 ce que Steven Spielberg était aux années 90. Malgré ce succès, il semble toujours mettre sa passion et sa vision au service de ses histoires, sans jamais faire de compromis. Son entrée dans le territoire des films de guerre saura sûrement créer la même onde de choc que Saving Private Ryan à l’époque. À voir.

Split

Le réalisateur M. Night Shyamalan, parfois adulé, parfois maudit, réussissait souvent à créer un engouement autour de ses films. Depuis quelques années, il accumule les flops commerciaux, ce qui a terni son image. Cette année, il tente de regagner le cœur du public avec Split. Le pitch de départ, celui d’un homme avec 24 personnalités, semble un bon préambule pour préparer une twist finale comme Shyamalan nous avait habitué à ses débuts avec The 6th Sense ou The Village. Que ce soit le cas ou pas, le film étant déjà sorti au cinéma, les critiques semblent plutôt favorables.

Song to Song

Le réalisateur Terrence Malick a un cinéma propre à lui. Alliant réflexion philosophique, images contemplatives et récits bigarrés, il possède une vision unique, mais difficile à adopter. Pour cinéphiles avertis seulement.

Les mentions spéciales (mais dont on n’est pas sûr)

Gifted

Capitaine America dans un film cute du réalisateur de (500) Days of Summer. Qui sait?

Grave

Premier long-métrage d’une jeune réalisatrice française, Julie Ducournau, qui aborde le thème du carnivorisme et du cannibalisme.

https://www.youtube.com/watch?v=lihbzSyYe4c

All Eyez On Me

La biographie de Tupac.

https://www.youtube.com/watch?v=MjfsdralvxM

King Arthur: Legend of the Sword

Parce que: Guy Ritchie.

Mes coups de cœur (et autres péchés mignons)

The Beguiled

Le roman de Thomas Cullinan avait déjà connu une adaptation cinématographique en 1971 et mettait en vedette Clint Eastwood. Cette fois-ci, c’est la réalisatrice Sofia Coppola, qui reste, à ce jour, ma cinéaste préférée qui va porter le roman à l’écran. Sofia Coppola qui fait un western? Ça ne peut qu’être intéressant.

War for the Planet of the Apes

Premier petit péché mignon. J’ai été très surpris et impressionné par la qualité et la relative profondeur des propos véhiculés dans les deux premiers films de la nouvelle saga de la planète des singes. J’ai aimé comment les films réussissent à discuter de la définition de ce que c’est d’être humain, du rapport qu’on entretient avec les animaux et, du même coup, du fantasme qu’on cultive face à notre propre animalité, le tout sur fond de révolution sociale. C’est pourquoi j’attends le troisième opus avec impatience.

Alien: Covenant

Dans ma vie, j’ai rarement vu un film qui était à la fois aussi aimé et détesté que Prometheus. Ceci dit, je suis vendu à la franchise comme certains sont vendus aux films de Marvel. Mais qu’à cela ne tienne, je vais voir cette suite (?) de Prometheus avec joie et allégresse!

Bon cinéma!

Plus de divertissement

6 lieux hantés au Québec à visiter si t’es assez brave

6 lieux hantés au Québec à visiter si t’es assez brave

7 lieux hantés à Montréal pour te donner une petite frousse!

7 lieux hantés à Montréal pour te donner une petite frousse!

6 endroits Instagrammables à Montréal pour des photos parfaites

6 endroits Instagrammables à Montréal pour des photos parfaites

Alexandra Nadeau-Gagnon -

Populaires

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

Kim Bélisle -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Ça se recolle-tu, l’amour?

Ça se recolle-tu, l’amour?

Mélissa Lavoie -