All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Vieillir sainement et en sagesse – Partie 2: Les solutions modernes

Par Sarah Lussier – le dans Beauté
Vieillir sainement et en sagesse, alors qu'il existe plein de solutions modernes pour contrer le vieillissement de nos jours, semble impossible.

L’autre jour, j’ai visionné un reportage qui posait la question suivante: pour ou contre le botox avant 30 ans? En fait, en visionnant ce vidéo et juste en lisant la question, j’étais choquée et attristée de voir des jeunes ne pas se trouver beaux, pas assez à la hauteur, ne pas vouloir vieillir. Mon constat est simple: les gens ont peur de vieillir, car ils ont peur de mourir. Si on a peur de mourir, c’est que notre confiance en la vie n’est pas aussi grande que ce l’on peut prétendre.

C’est qu’on ne vit pas assez notre vie pleinement, parce qu’une personne qui vit intensément et passionnellement sa vie n’a aucune place au regret et à la peur. Elle vit sa vie, tout simplement, dans le moment présent. Et dans ce moment présent, la mort n’y est pas. Alors, pourquoi s’en faire? De toute façon, la mort fait partie de la vie et elle est un processus comme un autre.

Laisser la nature faire son cours

Dans la question du botox avant 30 ans, c’est une inquiétude que j’ai pour ces personnes qui ont recours à cette intervention. Le botox est une pratique relativement très récente dans le temps, donc connaissons-nous les impacts sur la santé à long terme de cette solution? Non! Ces produits injectés restent des corps étrangers et non naturels. Comment se fait-il que les gens s’inquiètent davantage du meilleur endroit où placer leur argent que de ce qu’ils peuvent ingérer comme nourriture malsaine ou que de quels produits ils s’injectent dans leur corps? C’est un non-sens!

Ces solutions médico-esthétiques sont une béquille aux vrais problèmes sous-jacents, soit le manque d’acceptation et de résilience aux changements, le manque de confiance et d’estime de soi, la superficialité, le rapport aux jugements, la vision malsaine de nos propres corps, la soif incessante du contrôle, le déni face au vieillissement et à la mort, la peur de la mort, etc.

visage jeune femme
Kate photo | Pexels

Pourquoi encore une fois choisir la « facilité » au lieu de travailler sur soi pour être une meilleure personne et protéger son corps de toutes ces interventions malsaines? Peut-être qu’actuellement le botox est une des solutions de facilité, mais dans 20-30-40-50-60 ans, sera-t-il le poison de générations de corps malades intoxiqués par cela? Un peu comme dans le cas de plusieurs femmes qui ont eu recours aux implants mammaires et qui en sont devenues malades des substances qui composaient les implants. Plusieurs d’entre elles ont dû vivre avec les conséquences de cette solution, certaines devant même subir une grande chirurgie pour remédier à la situation.

Notre corps, notre allié

On ne connaît pas l’avenir, mais chose certaine, si ce n’est pas naturel, alors ce n’est pas nécessairement bon. Notre corps a la faculté de se guérir, de s’autogénérer. Il sait ce qui est bon ou pas pour lui. Il faut juste l’écouter. Nous avons perdu, au fil du temps, notre capacité à bien écouter notre corps et à travailler avec lui. On forme une équipe avec notre esprit et notre corps.

Au lieu d’opter pour le botox ou autres solutions médico-esthétiques, pourquoi les gens ne vivraient-ils par sainement et en ayant conscience de leur impuissance? Pourquoi ne pas faire un travail sur soi pour comprendre que nous n’avons pas le contrôle sur tout? Pourquoi ne bâtiraient-ils pas leur confiance et leur estime d’eux-mêmes de manière plus solide et positive? Pourquoi ne reverraient-ils pas leurs valeurs et ne changeraient-ils pas leurs valeurs superficielles pour des valeurs plus profondes de l’être? Pourquoi ne s’accepteraient-ils pas et ne s’aimeraient-ils pas comme ils sont au lieu de fournir tant d’énergie pour être quelqu’un d’autre? Pourquoi ne feraient-ils pas face à leur peur de mourir?

sablier
Aron Visuals | Unsplash

Si chaque personne prenait son réel pouvoir sur lui-même et prenait vraiment sa responsabilité individuelle, tout le monde choisirait une autre option que le botox. Où est rendue notre société lorsqu’on encourage des jeunes de moins de 30 ans à aller faire des injections de botox pour qu’il n’y ait pas une ride qui apparaisse sur leur visage?

La beauté à travers l’âge

«La fleur ne cherche pas l’approbation extérieure, elle sait déjà qu’elle est magnifique. Elle ne se compare pas à celle qui pousse près d’elle. Elle assume pleinement sa couleur, son odeur, et tout ce qui la rend unique. Elle s’aime naturellement, dans toute sa beauté et sa splendeur. C’est cette sagesse que les plantes ont à nous transmettre. En reconnectant avec elles, en se laissant bercer dans leur arôme, en se laissant enivrer par leur médecine, petit à petit, elles nous rappellent ce qu’on a oublié trop longtemps. Elles laissent leur empreinte en nous et éveillent des souvenirs. Elles nous rappellent que la beauté, c’est à travers notre cœur qu’on la voit. Elles nous rappellent que c’est en s’aimant de l’intérieur qu’on peut briller à l’extérieur.»

– Sophie Bourdon

Dans ce reportage, plusieurs jeunes disaient qu’ils allaient régulièrement faire des injections de botox comme si c’était aussi naturel que d’aller chez le coiffeur. Mais dans quel monde on vit? Dans les témoignages obtenus dans le reportage, une jeune femme disait qu’elle ne voulait pas de rides, donc qu’elle a commencé dans la jeune vingtaine afin qu’aucune ride ne soit capable de se figer sur son visage. La ride n’est pas le problème; le problème, c’est la façon de percevoir les choses, la façon de se regarder soi-même, d’accepter la réalité que son corps va vieillir, qu’on le veuille ou non.

Revenons à l’essentiel

Il faut communiquer et véhiculer un message clair: vieillir sainement et en sagesse, ça se peut vraiment!

Mais avec tout ça, vous savez quoi? C’est bien de vieillir. C’est un signe qu’on a du vécu, qu’on a pu vivre sa vie le plus longtemps possible, et c’est toute une expérience, comme l’adolescence, de voir son corps et son esprit changer. C’est bon signe, cela démontre qu’on évolue. La vie est faite pour cela, à quoi bon s’obstiner à faire autrement?

On encourage tellement le culte de la jeunesse qu’on met en péril la vieillesse. On enferme nos aînés dans d’énormes centres. Avec le temps, on les oublie. Ces sentinelles du temps sont forcées de transmettre un mauvais message de ce que c’est que de vieillir, et les plus jeunes ne font pas face à cette réalité. Ils se mettent la tête dans le sable en se disant que ce phénomène biologique n’existe pas, et que vieillir ne leur arrivera pas, à eux.


Crédit photo de couverture: LisaLiza | Pixabay

Plus de beauté

Traitement PRP: en quoi consiste cette nouvelle tendance beauté?

Traitement PRP: en quoi consiste cette nouvelle tendance beauté?

Tout ce que tu dois savoir avant d’avoir un piercing au septum

Tout ce que tu dois savoir avant d’avoir un piercing au septum

Vernis à ongles: les tendances automne-hiver 2019-2020 à ne pas manquer!

Vernis à ongles: les tendances automne-hiver 2019-2020 à ne pas manquer!

Populaires

Le coup de foudre n’est pas obligatoire

Le coup de foudre n’est pas obligatoire

Quand l’homme DOIT avoir envie de baiser

Quand l’homme DOIT avoir envie de baiser

Les 5 meilleures chaînes YouTube pour faire du yoga à la maison

Les 5 meilleures chaînes YouTube pour faire du yoga à la maison