All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Je juge donc je suis

Par Sarah Lussier – le dans Bien-être
Le jugement nous vient souvent très rapidement, et pourtant. Excepté être néfaste pour tout le monde, il ne sert à rien de bon.

Je juge à partir de qui je suis. Mes jugements sont les innombrables reflets de la personne que je suis devenue à travers mon passé. Simultanément, nous sommes à la fois tous les portraits de nos jugements. Ces derniers influencent et créent en partie notre avenir. Subtilement, ils nous dictent nos pensées, nos paroles, nos gestes. Ils orientent nos choix et nous accompagnent dans nos décisions. Le jugement essaie de protéger la vulnérabilité et la sensibilité qui nous habitent intérieurement. Tout cela par peur de souffrir.

Juger est un mécanisme de défense pour nous protéger d’une blessure ou d’un sentiment qui nous perturbe à l’intérieur de nous. Je suis la juge de mes jugements. C’est moi qui siège sur le trône de la foire des jugements et qui décide s’ils sont acceptables, vrais, pas importants ou faux. En attestant nos propres jugements, on constate la faiblesse de notre ego, de notre orgueil, de notre mental. Nos jugements en disent long sur nous. En modifiant nos croyances et nos stéréotypes, nous pouvons changer le cours des choses.

Le jugement, un avertissement qu’on devrait porter attention

Juger nous indique ce qui n’est pas en harmonie avec nous-mêmes, ce envers quoi on n’est pas tolérant, ce sur quoi on doit travailler intérieurement pour nous améliorer et évoluer davantage. Quand on juge, le réflexe devrait être là comme un drapeau rouge sur notre route, signe qu’il y a quelque chose qui cloche dans nos croyances, dans nos perceptions, dans nos valeurs, dans nos souffrances.

Juger, c’est nourrir nos fausses croyances. C’est creuser un fossé entre nous et les autres. C’est donner raison à nos idées préconçues et limiter notre vision uniquement à nos premières impressions. Juger, c’est condamner l’autre et soi. C’est isoler l’autre et s’éloigner de soi. C’est une preuve qu’on n’est pas compassion et empathie, car on ne se met pas à la place d’autrui. Juger, c’est refermer son cœur et son esprit. C’est un moyen de se sentir supérieur face à l’autre pour tenter d’augmenter notre estime et notre confiance en soi, mais en vain. Juger ne comblera jamais un vide et ne mettra pas un baume à nos blessures intérieures.

femme
Fezbot2000 | Unsplash

C’est un cercle vicieux; plus on juge, plus on continue de juger et d’alimenter des relations avec des gens qui font de même, et on ne réalise pas qu’en fait, on se fait juger aussi, et possiblement plus encore.

Avec la venue des médias sociaux, juger est à portée de main. Les jugements automatiques sans connaître l’histoire complète et toutes les versions de celle-ci (les deux côtés de la médaille) et sans connaître les personnes impliquées sont chose courante, mais socialement, on ne devrait pas perdre notre temps et notre énergie à juger. Il faut être capable d’avoir plus de retenue. Toute opinion n’est pas bonne à partager, même si c’est la vôtre et que pour vous, c’est la meilleure position face à un sujet.

Juger moins pour une vie plus heureuse

Dans ma vie personnelle, j’ai réalisé qu’être en compagnie de personnes qui jugent, chialent et critiquent constamment les autres me rend très mal à l’aise, épuisée, inconfortable. Je suis vidée de la rencontre et cette relation ne me nourrit pas.

Aujourd’hui, je fais le choix de voir les gens que je veux vraiment voir, et les autres, je m’en suis éloignée pour de bon. Ma santé s’en porte mieux, d’ailleurs! Bien sûr, quand j’ai fait cette constatation et cette prise de conscience, je me suis fait… JUGER! Oui, oui! Ces personnes que je sortais de ma vie disaient que j’avais changé et que j’étais égoïste. En fait, elles avaient raison.

jeune femme
Tamara Bellis | Unsplash

Je n’étais plus la même personne désirant les mêmes choses qu’auparavant. Je voulais des relations où j’étais bien, qui me ressemblaient plus et sans lesquelles j’étais heureuse et authentique.

De plus, c’est vrai que j’ai fait ce choix uniquement pour moi, pour ma santé, alors oui, c’était un choix égoïste. Dans tout ce changement, l’important est d’assumer qui on est maintenant et nos décisions. Après, si les autres nous jugent, ça nous coule dessus comme de l’eau sur le dos d’un canard.

Petits trucs pour juger moins

Dans tous les cas, on va tous (moi la première) continuer de juger. Par contre, on peut diminuer le nombre de jugements, donc diminuer le temps et l’énergie qu’on déploierait pour juger afin de faire autre chose de plus pertinent, mais surtout de plus nourrissant. N’empêche que nous pouvons tout de même nous améliorer, alors voici de petits trucs à essayer avant de dire quoi que ce soit lorsque vous sentez que vous allez juger quelqu’un ou quelque chose:

  • Respirez;
  • Posez-vous les questions suivantes:
    • Qu’est-ce que je voudrais dire?
    • Est-ce que ce que je vais dire est vraiment pertinent?
    • Est-ce que c’est une nécessité de le dire?
    • Est-ce que cela va causer du tort ou du bien à l’autre?

Si cela cause des impacts négatifs à l’autre, faites l’effort de contrôler votre pulsion à vouloir porter un jugement pour créer du bien à la place. Personne ne veut vivre des choses négatives ni se faire juger.

Rappelez-vous que tout ne mérite pas une action et une réaction. On veut tous se faire accepter et aimer, pas être jugé.

Rappelez-vous que lorsque vous jugez, vous parlez de vous, et c’est en premier à vous que vous faites du mal, car votre corps vit les contrecoups des émotions et sentiments négatifs dans votre corps.

Si tout le monde réfléchit vraiment et est capable de faire preuve de compassion et d’empathie avant de dire n’importe quoi, on aurait un monde bien différent.


Crédit photo de couverture: Pixabay

Plus de bien-être

Pardonner: la voie de la libération

Pardonner: la voie de la libération

Le respect, cette «loi» qui se fait entendre

Le respect, cette «loi» qui se fait entendre

Être riche et heureux: êtes-vous prospères?

Être riche et heureux: êtes-vous prospères?

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Top 5 des podcasts québécois à écouter absolument

Top 5 des podcasts québécois à écouter absolument

Le meilleur des descriptions Tinder pour rire ou pleurer de découragement

Le meilleur des descriptions Tinder pour rire ou pleurer de découragement