All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Je suis une Serpentard et je m’assume

Par Marika Guilbeault-Brissette – le dans Opinion, Société
Comme plusieurs autres nés moldus, c'est J.K Rowling et son oeuvre qui m'ont appris la vie. J'ai grandi au même rythme que le trio éponyme de Gryffondor et mon apprentissage du monde s'est synchronisé avec leurs aventures. J'y ai compris l'amitié, l'amour, la mort et bien plus encore. Cela dit, la véritable leçon que j'aurai découverte grâce aux enseignements de J.K , c'est l'existence de la nuance. Tout n'est pas noir ou blanc. Les zones de gris sont nécessaires. Personne n'est parfait, et ce, même dans un monde magique. Et c'est parce que j'ai fait la lumière sur cela que je suis aujourd'hui en mesure de dire que je suis une Serpentard et que je m'assume.

À l’époque de ma lecture, pas question d’être Serpentard. Gryffondor for the win! Pourquoi? Rappelez-vous à quel point les Serpentard sont présentés comme étant des plaies dans les livres? Intimidateurs, condescendants, flirtant avec les forces du mal et idiots (genre Crabbe et Goyle). Cette réputation, qui leur a été allouée par l’auteure elle-même, s’est répandue dans la mêlée et dès qu’on avoue être Serpentard dans la vie, on se fait juger par tous et chacun. On nous reproche notre égoïsme. On transforme notre ambition en snobisme. On mélange manigance et ruse. Or, tout cela est bien dommage, car les descendants de Salazar Serpentard gagnent à être connus.

Dotés d’un sang-froid remarquable (Serpentard, tsé la pognez-vous?) et d’une logique cartésienne, nous sommes des individus qui réfléchissent et qui agissent avec parcimonie avant de prendre une décision. Nos plans sont impeccables et prennent toujours en considération les possibles échecs afin de pallier ceux-ci avec quelques coups d’avance. Nous avons plus d’un tour dans notre sac. Nous sommes bien souvent inébranlables et il en faut beaucoup pour nous faire sourciller. Parfois de glace, notre tempérament peut passer pour hautain, mais celui-ci ne représente en fait que notre manque d’intérêt pour ce qui ne concerne pas nos propres ambitions et nos propres objectifs.

En ce sens, l’honneur et la tradition sont deux valeurs que nous chérissons particulièrement mes semblables et moi. Quand nous sommes entre nous, nous travaillons de façon coopérative. Nous ne faisons pas les choses à moitié. Quand nous nous impliquons, c’est pour gagner, rien d’autre. Finalement, comme le serpent, emblème de notre belle maison, nous sommes plus souvent qu’autrement des êtres incompris. C’est d’ailleurs pour cette raison que je prends le temps de vous dévoiler notre réelle identité.

giphy.com

Il est vrai que les Poufsouffle sont gentils et qu’ils détiennent un don de soi des plus marqués. Il faut aussi dire que les Gryffondor sont courageux et loyaux. Sans oublier l’intelligence inouïe et la curiosité surdéveloppée des Serdaigle. Alors, pourquoi ne voir que le noir chez Serpentard? Ils font aussi partie de Poudlard. Sans Serpentard, Poudlard n’a pas de raison d’être. On dit que lorsque le Choixpeau envoie un élève à Serpentard c’est qu’il a vu en lui le potentiel de la grandeur. Ce n’est pas rien d’être ambitieux. Malheureusement dans notre société, spécifiquement au Québec, ce n’est pas une qualité que l’on valorise.

Vous savez les trois autres maisons ont aussi leurs défauts. Les Poufsouffle peuvent parfois être perçus comme des individus naïfs et gaffeux. Les Gryffondors peuvent être assez pompeux et légèrement impulsifs quand ils s’y mettent. Les Serdaigle se présentent par moment de façon condescendante, vantant leur supériorité intellectuelle et se battant entre eux pour les meilleures notes. Oui les Serpentard peuvent être sournois et manipulateurs, mais ce qui nous différencie particulièrement, c’est que nous l’assumons. Nous ne nous défilons pas, et ce, malgré les nombreux préjugés qui pèsent sur nous. Nous sommes des êtres entre le noir et le blanc. Nous sommes faits de bien et de mal.

Vous n’êtes pas encore convaincus? Il est vrai de dire que certains des plus grands mages noirs sont issus de Serpentard. Nous pensons à Lord Voldemort entre autres choses. Peu importe ce que nous pouvons en dire, il demeure l’un des sorciers les plus puissants de l’univers. Nous avons aussi vu passer Dolores Ombrage, Bellatrix Lestrange et Lucius Malfoy. On connait la rengaine. Par contre, ceux qu’on oublie souvent de nommer ce sont les héros, les vrais: Horace Slughorn, Regulus Black et Severus Rogue. Des sorciers nuancés, intelligents et intéressants. Certains d’entre eux ont eu le courage de donner leur vie pour les autres. Courage, don de soi, intelligence… vous ne voyez pas le partage des qualités ici? Nous sommes tous un peu Poudlard. Nous sommes l’amalgame de toutes ses belles qualités et de tous ses vices les plus sombres. Nous sommes humains. Un peu sorciers.

giphy.com

Donc, je suis une Serpentard et je m’assume. Ambitieuse. Rusée. Fière.

P.S Merlin était un Serpentard. Tsé le sorcier le plus célèbre de l’histoire de la magie!

Vidéo récente
- Opinion

Supprimer ton ex de Facebook: les pour et les contre

Plus d'opinion

Je pense que le témoignage de Donald Duguay peut changer la société

Je pense que le témoignage de Donald Duguay peut changer la société

Marie-Pier Hamon -
Être une grosse râtée.

Être une grosse râtée.

Ève Landry -
World Press Photo, une année particulière sous la lentille

World Press Photo, une année particulière sous la lentille

Émilie Bossé -

Populaires

Qui s’amuse et se respecte s’assemble

Qui s’amuse et se respecte s’assemble

Karine Boileau -
Je suis pas le genre de fille qui attire les gars

Je suis pas le genre de fille qui attire les gars

Alexandra Nadeau-Gagnon -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -