All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Je suis une cat person et je m’assume

Par Marika Guilbeault-Brissette – le dans Opinion
Je suis une folle aux chats. Détrompez-vous, je n'ai pas honte de le dire. Loin de là. Et ne vous méprenez pas, j'aime bien les chiens aussi. Cela dit, je crois qu'il y a quelque chose de félin en moi. Je suis probablement une très vieille réincarnation d'une Égyptienne à l'époque de la construction des pyramides.

Je vénère ces petites boules de poils. Je considère que leur grâce, leur élégance, leur agilité et leur vigilance sont des qualités qui manquent irrévocablement à ceux de mon espèce. En ce sens, je les envie. Je dois tout de même avouer qu’il n’est pas toujours aisé de cohabiter avec la race féline. Par conséquent, j’ai décidé de tenter de vous convaincre d’en adopter un en élaborant la liste des désavantages et des avantages (beaucoup plus nombreux) de partager sa vie avec ces jolies bêtes.

Désavantages

Évidemment, les chats viennent avec des responsabilités. Ils sont, tout comme nous, des êtres vivants qui méritent qu’on prenne soin d’eux. Tout cela peut sembler anodin, mais je crois qu’il est encore pertinent de le rappeler à certains. L’adoption de félin implique donc des visites chez le vétérinaire et de la nourriture ainsi que de la litière de bonne qualité. De fait, le tout engendre des coûts qui peuvent s’avérer assez élevés. Nous ne sommes jamais à l’abri d’un imprévu, à savoir une infection quelconque ou un comportement nouveau qui peut découler de la sorte de nourriture qu’on lui achète par exemple. Il demeure qu’il est nécessaire pour nos animaux de compagnie d’avoir le maximum de soins et une qualité de vie des plus agréables.

Soyons clairs, je suis totalement contre le «dégriffage» chez les animaux. À mes yeux, il s’agit littéralement de torture. Imaginez une seconde qu’on vous sectionne les doigts à partir des phalanges. Ouch! En contrepartie, leurs griffes font beaucoup de dégâts. Ils détruisent les sofas et permettent aux chats de grimper bien haut dans les rideaux. Il n’est pas donné à tous de passer chez IKEA pour redécorer une fois tous les trois mois. Il existe tout de même d’autres solutions que l’irréversible opération. Vous pouvez couper vous-même les pointes des griffes de vos chats à l’aide d’un coupe-ongle, d’un petit ciseau ou d’un outil conçu spéciquement pour cette tâche que vous pouvez vous procurer en magasin. Vous avez également la possibilité d’acheter des poteaux à griffes sur lesquels vos petites boules de poils pourront se défouler. Après tout, ils le méritent bien.

Avantages

Nous n’appelons pas les chats des animaux de compagnie pour rien. Quel plaisir d’entrer à la maison et de découvrir cette petite bouille qui vous attend impatiemment sur le bord de la porte! En leur présence, vous ne vous sentez jamais seul. Ils mettent de la vie dans votre habitat. Parfois même un peu trop. Ce qui est certain c’est qu’avec eux à vos côtés, vous ne vous ennuyez jamais.

Cela dit, contrairement aux chiens, les chats peuvent aussi vivre indépendamment de vous. Ils ne sont pas toujours dans vos jambes et demandent moins d’attention que l’espèce canine. Il arrive que je ne voie pas mes chats de tout l’après-midi et c’est aussi bien pour moi que pour eux. D’ailleurs, je peux quitter pendant plusieurs heures sans avoir à m’en faire avec les besoins de ceux-ci alors que le chien ne permet pas cette tranquillité d’esprit. Les voyages deviennent beaucoup plus faciles à organiser dans ces conditions.

De surcroît, ils sont d’un réconfort énorme. Rien de plus relaxant que de passer quelques minutes à flatter tranquillement l’une de ces petites bêtes. Leur ronronnement est apaisant et il dégage une chaleur qui nous submerge. Lorsqu’ils posent leurs beaux grands yeux verts sur vous, vous ressentez toute leur reconnaissance à votre égard. Selon moi, il est tout à fait faux de dire que les chats ne sont pas loyaux. Je le constate chaque fois que les miens viennent se blottir contre moi la nuit.

Avoir un chat, ça nous responsabilise et nous fait prendre conscience de la valeur de la vie animale. Nous nous inquiétons de leur condition. Nous voulons le meilleur pour eux afin qu’ils puissent grandir en santé. En fait, ça nous rend plus empathiques. Les chiens aussi évidemment, mais pas tout à fait de la même façon.

Finalement, un peu comme le font les enfants, les chats à la maison nous permettent d’accumuler énormément de souvenirs. Il m’arrive très souvent de raconter des anecdotes dans lesquelles mes félins sont les acteurs principaux. Quand mes amis viennent en visite, ils se réjouissent toujours de les voir et comme mes chats sont particulièrement sociables, mes invités peuvent même en profiter pour rassasier leur besoin d’amour félin. De plus, il est très peu fréquent de rencontrer des gens qui ont peur des chats alors que les chiens font parfois partie des phobies de certaines personnes. En somme, les félins ne sont jamais un frein lorsque vient le temps d’inviter des amis ou de la famille, mis à part pour les allergies évidemment.

Entre chien et chat, je choisis les chats. Charles Baudelaire avait déjà compris et je lui fais complètement confiance. Comme le poète, ces petites bêtes inspirent ma plume.

«Étendue sur l’accoudoir du sofa, la reine de la maison repose son corps svelte. Alors que son dos se cambre, elle pose délicatement son regard sur vous. Le vert de ses yeux est digne des paysages les plus verdoyants.

Elle est majestueuse dans sa robe noire.

Elle vous aime, vous le savez.

Elle règne sur son royaume la tête bien haute. Vous êtes chez vous chez elle. Belle bête, elle vous sera loyalement fidèle. Elle est gracieuse dans sa posture délicate.

Elle vous aime, et on doit le mériter.»

Vidéo récente
- Opinion

Supprimer ton ex de Facebook: les pour et les contre

Plus d'opinion

Je pense que le témoignage de Donald Duguay peut changer la société

Je pense que le témoignage de Donald Duguay peut changer la société

Marie-Pier Hamon -
Être une grosse râtée.

Être une grosse râtée.

Ève Landry -
World Press Photo, une année particulière sous la lentille

World Press Photo, une année particulière sous la lentille

Émilie Bossé -

Populaires

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Julien Benca -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Glamping: 5 endroits au Québec où passer une nuit pas plate

Glamping: 5 endroits au Québec où passer une nuit pas plate

Nerds -