All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Comprendre le mouvement «Black Lives Matter»

Par Collaboration spontanée – le dans Chroniques
Avec tout ce qui se passe sur les médias sociaux actuellement, il est difficile, voire impossible, de passer à côté de la situation raciale alarmante qui se produit aux États-Unis, et ce, depuis très longtemps. Comme Will Smith l’a si bien dit: «Le racisme n’est pas pire qu’avant, il est filmé.»

Bien que les réalités canadiennes et américaines soient différentes de par leur histoire, rien n’empêche que le racisme soit existant dans chacune des nations, également au Québec. Puisque nous ne sommes pas en mesure d’apprendre l’histoire des noirs dans nos institutions scolaires, il est difficile, mais surtout inconfortable pour un blanc de réellement comprendre la réalité des noirs à travers le monde, et de comprendre la notion de privilège qui y est associée. Ne vous inquiétez pas, c’est un sentiment d’inconfort qui arrive à plusieurs personnes et vous n’êtes pas seuls. Par contre, étant entourés de médias sociaux et de plateformes incroyablement intéressantes pour apprendre au détriment de notre système d’éducation, nous sommes suffisamment outillés pour apprendre et joindre le mouvement «Black Lives Matter» puisque ne pas être raciste est insuffisant, il faut devenir antiraciste pour faire bouger les choses.

As-tu déjà été arrêté par la police et craint pour ta vie?

As-tu déjà questionné le commis à la pharmacie afin d’obtenir des Band-Aid correspondant à la couleur de ta peau?

As-tu déjà eu l’impression d’être embauché seulement pour répondre aux quotas de minorités visibles en entreprise plutôt que pour tes compétences?

Si la réponse est non, c’est que, inconsciemment ou non, tu as un privilège.

Comment mieux comprendre son privilège et la réalité d’aujourd’hui?

Il ne faut jamais oublier, lorsque nous nous éduquons sur un sujet, qu’on s’éduque pour comprendre et non pas pour répliquer. Ce sentiment inconfortable que les blancs sont en train de vivre est en lien avec le fait, par exemple, de ne pas être raciste, mais de se sentir personnellement visé lorsqu’on parle des blancs racistes ou de la suprématie blanche.

Il est important de se dissocier de sa propre personne et de regarder les comportements généraux de la société plutôt que de rester fermé sur soi-même. Pour ce faire, il faut comprendre l’histoire des noirs, aux États-Unis, oui, mais aussi ici, au Canada, et ne pas oublier que le racisme en soi est un enjeu mondial.

No man is free until all men are free
LOGAN WEAVER | Unsplash

La meilleure manière pour comprendre une réalité sociale qui ne s’applique pas à la nôtre est de discuter, d’échanger, de s’éduquer, mais surtout de se mettre dans les souliers de l’autre afin d’obtenir des perspectives qui nous étaient alors inconnues. Bien que tu ne sois pas victime de racisme personnellement, ce n’est pas une raison pour ne pas supporter le mouvement, et ainsi aider le racisme systémique à disparaître. Après tout, comme le dit Reni Eddo-Lodge, le racisme est un problème de blancs, les solutions doivent donc nécessairement impliquer les blancs.

Voici les meilleures ressources pour t’éduquer sur le racisme et mieux comprendre le mouvement:

Les livres

Effectivement, plusieurs livres existent déjà et sont une excellente manière de s’éduquer sur le sujet. Voici quelques recommandations:

Les séries et films à regarder

Pour s’éduquer un peu plus rapidement, voici une liste de suggestions pour du contenu sur écran. Attention, certains documentaires sont difficiles à regarder, mais ils sont basés sur des faits 100% réels, ce qui vient confirmer que ce qui se passe n’est pas acceptable:

  • When they see us – Netflix
  • 13th – Netflix
  • The Hate You Give
  • Dear White People – Netflix
  • American Son – Netflix
  • Selma
  • Hidden Figures
  • Just Mercy

Qui dit suivre le mouvement dit aussi prendre conscience que les entrepreneurs qui font partie de notre entourage ne sont pas seulement blancs. Il faut également encourager des entreprises locales dont les propriétaires sont québécois et noirs afin de stimuler l’économie de la communauté.

Quelques entreprises «Black Owned»

Pour encore plus d’idée, je t’invite fortement à suivre la page Instagram de @blackmontrealbusinesses

Finalement, pour obtenir encore plus d’informations et de points de vue de la communauté noire directement, voici les pages personnelles Instagram de plusieurs activistes qui te permettront de mieux comprendre, de t’éduquer et de t’impliquer.

 

Te voilà maintenant outillé pour mieux comprendre le mouvement et te sentir moins impuissant devant tout ce qui se passe. N’oublie pas, l’ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, et la haine conduit à la violence. Soyons unis tous ensemble pour soutenir la race humaine dans son ensemble lorsqu’elle a besoin d’aide, peu importe l’origine ethnique de ceux qui ont besoin de notre support!

 

Collaboration spontanée de Sophie St-Pierre

Si tu souhaites nous soumettre un texte pour une collaboration spontanée, envoie-nous un courriel à [email protected]!


Crédit photo de couverture: Obi Onyeador | Unsplash

Plus de chroniques

Dénoncer, une décision difficile

Dénoncer, une décision difficile

Ma marraine la bonne fée

Ma marraine la bonne fée

Je te comprends

Je te comprends

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

J’ai testé le microblading, voici ce que j’en pense

J’ai testé le microblading, voici ce que j’en pense

Top 5 des podcasts québécois à écouter absolument

Top 5 des podcasts québécois à écouter absolument

Collaboration spontanée

Si tu es intéressé.e à écrire de manière spontanée pour Nerds, n'hésite pas à nous contacter par courriel au [email protected]!