All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Lettre à toi, la mère des enfants

Par Collaboration spontanée – le dans Amour
Je tenais à te dire que je comprends tes réticences et tes craintes. Je comprends la froideur dans ton regard et celle que tu as à mon égard. Je ne t'en veux pas. Tu as passé plusieurs années avec lui, tu as été la femme qu'il a aimée, tu lui as donné deux petits humains magnifiques. Vous avez avancé ensemble, bâti une famille: un nid d'amour sécuritaire pour les voir grandir et s'épanouir.

Je voulais te dire que je ne suis pas là pour prendre ta place ou jouer ton rôle. Je ne serai jamais leur maman, mais je vais les aimer comme si. Je m’excuse d’avance pour l’odeur que je laisserai sur eux, je sais que tu détesteras ce parfum qui sera mien et que tu flaireras comme une lionne protégeant ses lionceaux.

Je comprends

Sache que je prends le rôle de la méchante, que je comprends qu’il est facile de me détester de tout ton être. Je comprends totalement. Un jour, on va sûrement en rire. On va s’apprivoiser tranquillement. Tes enfants sont ta priorité, celle de l’homme que j’aime, et ils seront aussi la mienne. Nous allons bâtir là-dessus, on va laisser le temps au temps, et les choses vont se placer.
Tu dois savoir que je n’ai pas souhaité cette situation. Devenir «la blonde de papa». Lorsque j’imaginais ma vie, je n’aspirais pas à tomber amoureuse de quelqu’un avec des enfants, une ex et un bagage aussi important. Ça aurait été plus simple de choisir une toile vierge.

Je ne suis pas là pour te remplacer

Malgré tout, je tenais à t’écrire pour te dire que je comprends et que ma porte sera toujours ouverte. Tes enfants seront entre bonnes mains, je prendrai le rôle de belle-mère au sérieux. Je prendrai ma place, mais jamais la tienne. Je vais assister à leurs succès et leurs réussites. Je vais les accompagner et les consoler lorsqu’ils en auront besoin. Je vais les aimer même s’ils ne sont pas la chair de ma chair. Mon coeur est assez grand pour trois, assez grand pour eux. J’aurai toujours à coeur le bien-être de ta progéniture.

Je prendrai le rôle de la méchante, celui qu’il est facile de me donner pour l’instant. Je serai patiente et compréhensive. Un jour, la poussière va tomber, l’eau aura coulé sous les ponts. On finira par bâtir chacune notre vie en ayant une mission commune: le bonheur des enfants. On m’a souvent dit que pour élever un enfant, il fallait un village. Merci de me laisser en faire partie.

 

Collaboration spontanée de Catherine GT

Si tu souhaites nous soumettre un texte pour une collaboration spontanée, envoie-nous un courriel à [email protected]!


Crédit photo de couverture: Xavier Mouton Photographie | Unsplash

Plus d'amour

Le Bagage

Le Bagage

Pour une nuit ou pour la vie

Pour une nuit ou pour la vie

À toi qui est toujours dans mes pensées

À toi qui est toujours dans mes pensées

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Top 5 des podcasts québécois à écouter absolument

Top 5 des podcasts québécois à écouter absolument

Le meilleur des descriptions Tinder pour rire ou pleurer de découragement

Le meilleur des descriptions Tinder pour rire ou pleurer de découragement

Collaboration spontanée

Si tu es intéressé.e à écrire de manière spontanée pour Nerds, n'hésite pas à nous contacter par courriel au [email protected]!