All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Au jour le jour, l’amour: Je suis la seule en couple

Par Marika Guilbeault-Brissette – le dans Amour, Chroniques
Je suis la seule en couple parmi toutes mes amies. D'emblée, ça nous met de la pression. Je ne dirais pas que ça me dérange ou que le tout me rend inconfortable. Au contraire. Or, il m'arrive de me sentir transformée en un archétype. Un peu comme si je devenais  le genre de photographies que les filles mettent sur leur tableau de visualisation. Bon, il n'y a peut-être pas juste les femmes qui se prêtent à ce jeu, mais il faudrait me prouver le contraire.

Pour continuer dans l’objectivation, j’ai bien souvent l’impression qu’on me met dans une boule de neige en verre et qu’on me brasse pour faire tomber un peu de magie en poudre. Bref, nous sommes devenus une sorte de modèle pour mes copines qui espèrent tôt ou tard trouver chaussure à leurs pieds.

J’ai pour mon dire que chaque relation offre l’opportunité de bâtir quelque chose d’unique et de propre à chacun des individus en faisant partie, et ce, que vous soyez deux, trois ou plus. Je ne suis pas là pour lever le nez sur la façon dont vous distribuez votre trop-plein d’amour. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle je suis en train d’écrire ce texte. Je pense au plus profond de mes convictions que c’est notre singularité qui fait de nos relations les plus grandioses qui soient. Et je sais très bien que certaines et certains regardent chez le voisin en se disant que la pelouse y semble plus verte. Or, lorsque nous sommes une jeune femme célibataire dans la mi-vingtaine, toutes les entrées bien arrosées peuvent paraître alléchantes. Parfois, on se satisferait même de l’arrière-cour qui sert de débarras.

Comme je le mentionnais précédemment, ça ne me dérange pas que nous soyons considérés comme l’exemple à suivre en tant que couple. J’en suis flattée et je dois avouer que c’est toujours ce que j’ai secrètement espéré depuis le plus loin que je me rappelle. Cependant, cela fait en sorte que lorsque tout ne va pas comme sur des roulettes avec lui, j’ai tendance à être réticente à en parler avec elles. Un peu comme si vous admiriez une belle statue grecque depuis une dizaine de minutes en vous disant qu’une telle perfection est presque qu’inatteignable et que tout d’un coup, vous y découvriez une craquelure, un défaut qui venait gâcher le tout. Pourtant, il est plus que normal qu’il y ait parfois des tensions, des chicanes, des babounes. Après tout, cela fait la beauté d’un couple, d’une vie amoureuse. Ceci étant dit, par moment je me sens tellement investie dans ma tâche que j’ai peur de leur faire perdre leurs espoirs qui se rapprochent parfois dangereusement de l’illusion.

Ce que je souhaiterais dire à mes amies et à toutes celles qui sont dans la même situation qu’elles, c’est que rien n’est parfait et même si cela peut le sembler en apparence. L’important, c’est seulement de trouver celui ou celle qui vous fera l’effet et la magie que vous voyez se produire lorsque nos regards se croisent. Parce que c’est dans ça que réside la vérité pure. Dans ce que vous partagerez avec celui ou celle que vous aimerez. Vous pouvez faire des plans. Vous pouvez avoir des modèles. Vous pouvez faire de la projection. Ceci n’empêche en rien que vous allez changer demain, dans un mois, dans un an. Ce que vous désirez aujourd’hui ne sera plus la semaine prochaine. Une seule chose doit rester et perdurer, c’est la complicité que vous partagerez avec votre douce moitié. Et ça, personne ne peut vous l’enlever. En fait, tout ce qu’on peut faire c’est la renchérir en vous choisissant comme modèle à suivre et ça vient avec tout son lot de responsabilités, mais avec également beaucoup de gratitude. Je vous dis donc merci, mais surtout à lui.

Vidéo récente
- Amour

- 5 Des Pires Tendances Dating

Plus d'amour

Es-tu victime de stashing dans ton couple?

Es-tu victime de stashing dans ton couple?

Marie-Pier Hamon -
Tout savoir sur la dépendance affective pour s’en sortir!

Tout savoir sur la dépendance affective pour s’en sortir!

Marie-Pier Hamon -
Le serendipidating, une autre tendance désagréable

Le serendipidating, une autre tendance désagréable

Nerds -

Populaires

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Julien Benca -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
10 signes que c’est terminé

10 signes que c’est terminé

Valerie Landry -