All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Au jour le jour, l’amour: J’ai des amis gars

Par Marika Guilbeault-Brissette – le dans Amitié, Chroniques, Psycho
L’amour au jour le jour, c’est doux, c’est bon. Ça fond comme un bonbon sur la langue.

Dans mon enfance, j’allais au dépanneur du coin pour me les procurer. La bande de gars et moi, on chevauchait nos vélos sur le bruit de la monnaie qui bringuebalait dans nos poches de vieux jeans troués tachés de boue et teints de gazon vert sur les genoux.

Parce que savourer des sucreries ça n’implique pas seulement de se partager une sucette entre amoureux, c’est aussi s’échanger les plus surettes contre les plus sucrées entre amis. Bref, c’est en avoir de diverses variétés. Mes copains de quartier étaient de fins connaisseurs et des négociateurs hors pair. Hier, mais encore aujourd’hui. Parce que oui, j’ai des amis gars. Je suis en couple. Ouin pis?

Depuis que je sais qu’il existe des gars, j’ai toujours apprécié leur compagnie. Déjà à l’école maternelle, j’avais non pas une meilleure amie avec qui je passais mon temps à  faire des nattes, mais un meilleur ami avec qui je passais mon temps à construire des pistes de course des plus spectaculaires. Comme je le mentionnais dans un texte précédent, j’ai toujours été celle qui préférait traîner avec les garçons. Et pour être franche, ils me le rendent bien. Tout est simple, direct et facile avec eux. Pas que ça ne soit jamais le cas avec les filles, mais disons que mes expériences antérieures m’ont très souvent prouvé le contraire. Ce qui fait qu’aujourd’hui encore, à 26 ans, j’ai des amis gars. «Mais tu es en couple, non?» Ouin, pis?

Rien ne m’enrage plus que les gens qui affirment que l’amitié entre les gars et les filles c’est du néant. Baliverne! Je suis prête à accorder à ces roublards qu’il arrive dans plusieurs circonstances que l’un des deux individus impliqué en pince un peu plus pour l’autre que simplement en ami. Cela dit, ce n’est pas nécessairement la norme. Encore faut-il être conscient d’avec qui on s’engage à partager notre amitié.

Pour ma part, j’ai des amis qui me respectent en tant qu’individu, en tant que femme, mais également, et c’est la pierre angulaire du bon fonctionnement de notre relation, en tant qu’amoureuse d’un autre. Qui plus est, ces derniers respectent tout autant mon copain, qu’ils finissent bien assez vite par considérer comme l’un de leurs amis. Dès lors, plus d’allusions malsaines ou de crises de jalousie, juste de l’amitié pure et dure entre deux individus, sans mention explicative de leur genre. D’ailleurs, je le dis crûment «Fuck les jugements genrés»! Rien de tout cela ne nous définit véritablement. Les étiquettes, c’est pour les angoissés devant l’étrange, l’inconnu, le mystérieux.

Je pense que ce sont les relations amoureuses mal assumées ou fragiles qui véhiculent le mythe de l’amitié impossible entre les hommes et les femmes. Ceux qui sont en couple en attendant… Ça me fait toujours rire cet énoncé. En attendant quoi? De trouver mieux?

Pourquoi se morfondre dans quelque chose qui nous déplaît, qui nous déprime alors que l’univers est parsemé de petits plaisirs? Autant en amitié, qu’en amour. Autant avec le féminin, qu’avec le masculin. Par conséquent, pourquoi je réduirais mes possibilités de partage d’intérêts et de connaissances à la moitié de la planète seulement? Parce que je suis en couple? Please, si ton conjoint ou ta conjointe ne peut pas endurer que tu aies des amis de l’autre sexe, pose-toi des questions sur le choix de ton ou ta partenaire, car ta liberté et ton indépendance sont largement brimées.

À mon sens, une relation est d’abord et avant tout basée sur la confiance qu’on attribue à la personne avec qui on partage sa vie. Je sais pertinemment et au plus profond de mon être que mon chum ne me sera jamais infidèle. Je lui fais confiance les yeux fermés parce que notre amour n’est pas illusoire, ni de passage, mais bien en vie et évident. Pas de cachette. Pas de secret. En revanche, pas de restriction en ce qui a trait aux amis non plus.

Pis tsé, même s’il ne faut pas genrer le truc, il y a tout de même des différences entre ces amitiés et certaines d’entre elles amènent de légers avantages. Rien de mieux qu’une fille pour conseiller un gars amoureux d’une autre fille. Rien de mieux qu’un gars pour te défendre devant un autre gars qui veut flirter alors que tu as clairement dit non. Rien de mieux qu’une fille pour dire à son ami gars qu’il en a fait beaucoup trop avec le gel et tout le tralala. Rien de mieux qu’un gars pour te dire que tu es belle sans arrière-pensée.

Je sais pertinemment que ton chum ou ta blonde peut pratiquement faire tout cela, mais ça ne fait de mal à personne que ce soit plus que récurrent dans sa vie. Puis à force de récolter des belles relations comme celles-ci, sans se restreindre à un nombre ou à un sexe ou à une orientation sexuelle, vous devenez vite une bande qui s’aime, qui se respecte et qui s’admire.

Et qui sait, peut-être que certains des membres actifs du groupe deviendront plus que des amis. Je m’en réjouis d’avance. Mais sache lecteurs, qu’il est bien possible et pas utopique de penser que les gars et les filles de la bande ne demeurent que des amis. À l’avenir, j’aimerais que tu le respectes et que tu te fermes le clapet plutôt que de nous embêter avec tes statistiques à la con. La prochaine fois qu’on vous pointe du doigt parce que vous êtes une fille avec un chum qui a des amis gars, faites juste répondre: ouin, pis? Je vous promets que le débat ne durera pas longtemps puis dans le cas contraire envoie ces sceptiques lire mes mots.

P.S. J’ai franchement eu de la difficulté à trouver des photos illustrant l’amitié entre les gars et les filles. Que des amitiés entre filles ou des couples. Ça en dit beaucoup sur notre société et sur les valeurs qu’elle véhicule.

Continuez votre lecture

Au jour le jour, l’amour: l’absence

Au jour le jour, l’amour: l’absence

L’amour est dans l’authenticité

L’amour est dans l’authenticité

Kim Bélisle -
10 signes qu’il veut vraiment une relation sérieuse

10 signes qu’il veut vraiment une relation sérieuse

Au jour le jour, l’amour: Je suis la seule en couple

Au jour le jour, l’amour: Je suis la seule en couple

Au jour le jour, l’amour: les petites choses

Au jour le jour, l’amour: les petites choses

Au jour le jour, l’amour: l’orgueil

Au jour le jour, l’amour: l’orgueil

L’amour à l’ère de Facebook

L’amour à l’ère de Facebook

L’amour m’a saoulée

L’amour m’a saoulée

Ève Landry -
Au jour le jour, l’amour: Face au mur

Au jour le jour, l’amour: Face au mur

La fois où j’ai daté un gars en couple ouvert

La fois où j’ai daté un gars en couple ouvert

Un premier voyage de couple, ça se planifie!

Un premier voyage de couple, ça se planifie!

Je l’avoue, j’ai été la blonde jalouse

Je l’avoue, j’ai été la blonde jalouse

Ethel Gutierrez -
Au jour le jour, l’amour: les passions

Au jour le jour, l’amour: les passions

J’ai fait la paix avec notre amitié.

J’ai fait la paix avec notre amitié.

Kim Bélisle -
Je suis en amour avec mon boss pis c’est un problème

Je suis en amour avec mon boss pis c’est un problème