All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Au jour le jour, l’amour: les petites choses

Par Marika Guilbeault-Brissette – le dans Amour, Chroniques
L’amour au jour le jour, c’est doux, c’est bon. Ça fond comme un bonbon sur la langue. Je n'ai jamais eu besoin des grosses sucettes multicolores. Vous savez celles qui tournent et tournent jusqu'en leur centre. Une petite poignée de jujubes à 25 sous m'a toujours paru aussi satisfaisante. Je n'ai jamais eu envie de cet énorme casse-gueule d'une couleur criarde. Vous savez celui qu'on finit par regretter au bout de cinq minutes. Une minuscule bouchée de bonbons pétillants m'a toujours paru plus éclatante. C'est l'accumulation des petites choses qui nous fait voir grand.

C’est comme ça que nous nourrissons notre couple depuis quatre ans. Une petite attention le matin. Un petit mot doux l’après-midi. D’accord je l’avoue. Souvent un gros câlin le soir. Après plusieurs années d’amour au quotidien, il devient facile d’oublier l’essentiel. Pour nous pardonner, nous essayons de faire les choses en grand.

Dramatisation. Bon, c’est vrai, j’ai été un peu négligente ces temps-ci. Le travail. L’université. Les sorties entre amis. Je le sais que ce n’est pas moi. Ce n’est pas ma faute. Je vais organiser quelque chose pour lui faire plaisir. Quelque chose de BIG pour qu’on puisse passer un autre bon deux semaines sans s’en parler. Grosse sortie au restaurant 5 étoiles avec une nuit à l’hôtel cotée d’autant d’astres. Je devrais être tranquille pour un bout de temps.

Tout ça n’est pas nécessaire. Pour être franche, c’est même un peu pathétique. Bien sûr, je ne suis pas en train de vous dire qu’il ne faut jamais organiser ce genre de surprise. En fait, ça devient réellement un problème quand nous le faisons pour nous déculpabiliser de ne pas avoir été présents ou de ne pas avoir été assez à l’écoute. Sous mon œil, ça ressemble davantage à un cadeau empoisonné. Si tu cherches à te faire pardonner ce genre de manque, pourquoi ne pas y remédier par des solutions directes et en lien?

Je m’explique. Si vous n’étiez pas assez présentes ou présents, fermez votre cellulaire pour une soirée et restez à la maison ensemble à ne rien faire. Je sais que c’est difficile de se prêter à l’art de ne rien faire en 2017, mais c’est tellement délicieux quand nous nous y mettons. Si vous n’étiez pas assez à l’écoute au cours des derniers jours, une fois de plus, fermez votre cellulaire pour une soirée et discutez de tout et de rien. C’est l’accumulation des petites choses qui nous fait voir grand.

Un couple au quotidien ça se forge à partir de ces petits moments. Pas à grand coup dans l’ébahissement. Un couple au quotidien ça devient de plus en plus solide dans le temps. Nous le savons tous, la passion s’amenuise plus le sablier s’active. C’est notre devoir d’amoureux d’en décider autrement. Et ça commence par des petites choses. Oui, aller au restaurant, mais regarder votre douce moitié dans les yeux pendant le repas. Discuter. Je le répète, mais ça me hante, fermez votre foutu cellulaire. Je déprime chaque fois que je sors avec mon bien-aimé et que je pose les yeux sur les couples de l’endroit. Un écran vous brise. Un mur vous traverse. Un million de données vous séparent. Quelqu’un a déjà dit: «Loin des yeux, loin du coeur.» Toujours autant d’actualité aujourd’hui, mais dans un contexte tout à fait différent.

Commencez par ça… Partagez votre vie. Pas sur Facebook ou Instagram, mais avec celui ou celle qui le mérite. Vous verrez ça fait du bien d’être deux pour savourer le monde. Aucune idée ne vous vient en tête? Voici quelques petites attentions que mon copain et moi mettons en pratique.

– Préparez le lunch de votre conjoint ou de votre conjointe pour le travail.

– Faites-lui la lecture de poésie avant le sommeil. Je vous recommande fortement Baudelaire ou Miron.

– Pliez ses sous-vêtements. C’est coquin et vraiment mignon.

– Allez la ou le chercher au travail sans qu’elle ou qu’il s’y attende. Ça finit vachement bien une journée de boulot.

– Écrivez-lui une lettre d’amour.

– Quand elle ou il rentre tard sans vous, laissez la lumière du hall ou du corridor allumée. Ça me fait sourire à chaque fois.

– Prenez-en soin quand elle ou il est malade. Faites-lui couler un bain. Préparez-lui une tisane au miel. Flattez-lui le dos avec du Vicks.

– Embrassez-la ou le chaque matin et chaque soir. Rien de mieux pour commencer et finir la journée.

– Dites-lui je t’aime tous les jours.

Ça peut paraître cliché et banal, mais beaucoup l’oublient. Puis si c’est le cas, oui c’est toi le problème et oui c’est ta faute. Quand nous décidons de devenir la mie de quelqu’un, nous nous engageons à le rendre heureux, à l’envelopper d’une aura de béatitude, et ce, le plus souvent possible. En fait, dès que nous le pouvons. C’est notre unique raison d’être ensemble. Puis si vous vous prêtez au jeu, un jour vous arriverez sur l’heure du diner au travail et votre amour aura préparé votre lunch. En plus de l’avoir fait avec amour, il aura ajouté des petits biscuits chinois dans lesquels il aura remplacé le proverbe pour des petits mots de son cru. Et ça, ça vous garantit un amour bien plus puissant qu’une poignée de bonbons pétillants.

Continuez votre lecture

Au jour le jour, l’amour: l’absence

Au jour le jour, l’amour: l’absence

Au jour le jour, l’amour: les passions

Au jour le jour, l’amour: les passions

Au jour le jour, l’amour: Je suis la seule en couple

Au jour le jour, l’amour: Je suis la seule en couple

Au jour le jour, l’amour: l’orgueil

Au jour le jour, l’amour: l’orgueil

Au jour le jour, l’amour: Face au mur

Au jour le jour, l’amour: Face au mur

Au jour le jour, l’amour: Les bébés

Au jour le jour, l’amour: Les bébés

Au jour le jour, l’amour: nés à la mauvaise époque

Au jour le jour, l’amour: nés à la mauvaise époque

Au jour le jour, l’amour: J’ai des amis gars

Au jour le jour, l’amour: J’ai des amis gars

L’amour est dans les petites choses

L’amour est dans les petites choses

Camille St-Germain -
L’amour à l’ère de Facebook

L’amour à l’ère de Facebook

L’amour bilingue

L’amour bilingue

Qui s’amuse et se respecte s’assemble

Qui s’amuse et se respecte s’assemble

Karine Boileau -
L’amour est dans l’authenticité

L’amour est dans l’authenticité

Kim Bélisle -
Ces amitiés que l’on perd aux dépens de l’amour

Ces amitiés que l’on perd aux dépens de l’amour

Kevin Sauvé -
L’amour existe encore

L’amour existe encore

Nerds -