All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Je m’aime avant tout

Par Chloé Néron – le dans Psycho
On va se le dire, parfois on se contente du minimum. On pense que certaines situations ne sont que temporaires, qu’elles s’amélioreront avec le temps et qu’on finira par avoir ce à quoi l’on s’attend. L’espoir nous garde accrochés longtemps. Trop longtemps. On se contente de relations qui nous ne satisfont plus. Malgré tout, on reste parce que même si elles ne nous comblent pas, elles sont toujours mieux que rien. Ces petites attentions, elles sont mieux que le vide.

La vérité c’est que tu ne seras jamais satisfaite de cette façon. Il y aura toujours ce petit doute en toi, cette petite voix qui te dira que tu mérites mieux. Que là maintenant, cette relation ne t’apporte pas ce qu’elle devrait.

We accept the love we think we deserve.

Cette citation ne m’avait jamais vraiment interpellée jusqu’à maintenant. Elle est pourtant toute simple. Savoir s’aimer et se respecter à sa juste valeur est la base du bonheur. On l’oublie souvent, mais l’amour, ça passe d’abord par soi.

Quelquefois, il est difficile de réaliser que l’on a entravé ses principes, surtout lorsque l’on aime indéfiniment. On pense faire des compromis, essayer d’arranger les choses, mais il faut savoir mettre ses limites. Que ce soit dans une relation amoureuse, amicale, familiale ou professionnelle, il faut avant tout se respecter à travers tout ce que l’on fait. Pour son bonheur et sa santé. Pour trouver la paix intérieure, s’épanouir et ensuite partager ce bonheur avec les autres. Ainsi, les gens t’apprécieront (ou pas) pour qui tu es réellement et tu sauras que tu es entouré des bonnes personnes.

Si tu as l’impression qu’une personne te fait sentir inférieure, qu’elle t’apporte plus de négatif que de positif, ou tout simplement que tu ne te sens pas respecté, défais-toi s’en. Pose tes limites, exprime tes besoins et si cela ne suffit pas, apprend à partir. Par respect pour ta personne.

Cela passe d’abord par l’affirmation de soi: savoir exprimer son opinion, ses sentiments et ses besoins. Lorsque tu arrives à faire ça, tu augmentes ta confiance en toi et ainsi tu peux agir face à ton environnement. Pour y arriver, il faut adopter une bonne attitude à l’égard de soi: ne pas se blâmer, être positif, observer son comportement, se donner des objectifs spécifiques et adopter une approche graduelle.

Il faut aussi définir ses priorités. Quels sont tes projets de vie et tes besoins du moment? Pourras-tu les atteindre de cette façon? Une fois que tes priorités sont bien établies, tu pourras focaliser sur ce qui est important pour toi et cela améliorera ton estime de toi!

Fais une liste de tes principes et valeurs fondamentales. Essaye de voir si tu les respectes en ce moment. Oublie tout ce qui est accessoire ou superficiel, tes valeurs doivent être au cœur de ta vie puisqu’elles représentent qui tu es.

Essaye de te concentrer sur les points positifs plutôt que sur les points négatifs. Accepte tes défauts, mets tes qualités de l’avant et célèbre chaque petite victoire, aussi minime soit-elle!

Trop souvent, on s’acharne à rester dans une situation qui ne nous convient pas. On cherche à retarder le moment où on la quittera parce qu’on a peur. Parce qu’il y a des sentiments en jeu, parce qu’on ne pense pas mériter mieux, parce qu’on craint d’être seul. Mais ce qu’on bloque avec ces peurs, c’est notre bonheur. Il faut apprendre à être bien seul, à s’aimer, à être honnête envers soi-même et à se départir de ce qui ne nous apporte rien.

Alors, relève tes manches et remets-toi sur la piste, tu mérites ce qu’il y a de mieux sur cette terre. Ne te contente pas du minimum. Ces journées à pleurer et à être au fond du baril, elles sont nécessaires. Nécessaires dans la mesure où elles te permettent de comprendre ce qui n’a pas fonctionné pour ensuite mieux te relever. D’ici là, ne lâche pas. Tiens bon, accroche-toi encore un peu et ne perds pas de vue tes objectifs!

More self love!

Continuez votre lecture

Le p’tit guide pour survivre aux personnes désagréables

Le p’tit guide pour survivre aux personnes désagréables

Lettre ouverte à mon père célibataire

Lettre ouverte à mon père célibataire

Éliza Lafond -
Il m’aime, mais pourquoi?

Il m’aime, mais pourquoi?

Kim Bélisle -
Je t’aime de toute mon insécurité

Je t’aime de toute mon insécurité

Eve Bilodeau -
Je t’aime de toute mon indépendance

Je t’aime de toute mon indépendance

Eve Bilodeau -
Dire « Oui je le veux » à soi-même avant tout

Dire « Oui je le veux » à soi-même avant tout

Sarah Lussier -
Tu n’es pas folle

Tu n’es pas folle

Valerie Landry -
Comment survivre aux amitiés toxiques

Comment survivre aux amitiés toxiques

Josiane Ménard -
Je rêve d’un peu plus de certitudes

Je rêve d’un peu plus de certitudes

Marilyne Jetté -
Tout le monde tout nu!

Tout le monde tout nu!

Nerds -
Enfin libérée d’une relation toxique

Enfin libérée d’une relation toxique

Esther Armaignac -
Je t’aime moi non plus

Je t’aime moi non plus

Mélissa Lavoie -
À moi, que j’ai perdu au fil du temps

À moi, que j’ai perdu au fil du temps

Nerds -
La confiance, c’est sexy

La confiance, c’est sexy

Laurence Lécuyer -
10 comportements qui peuvent briser un couple

10 comportements qui peuvent briser un couple

Sophie Granger -