All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Le respect, cette «loi» qui se fait entendre

Par Sarah Lussier – le dans Bien-être
Nous entrons dans une nouvelle ère. Avec toutes les dénonciations d’agressions et d’inconduites sexuelles devenues publiques, le respect est enfin réclamé. Le message est clair: les gens veulent se faire respecter et en ont assez de se taire, de subir, d’avoir peur… Ils veulent que justice soit rendue. En fait, les gens prennent de plus en plus leur pouvoir personnel pour dire «Non, c’est assez! Je vais faire quelque chose pour m’en sortir!». C’est beau de constater l’éveil collectif face au respect; que les gens désirent le respect, et qu'ils respectent leurs limites.

«La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres». On commence à comprendre collectivement ce que cette expression signifie vraiment, autant avec la pandémie qu’avec les années 2000 qui nous confrontent aux allégations de comportements à nature sexuelle inappropriés pour une société moderne dite «évoluée».

Le non-respect criant de notre société en dit long sur les rapports que l’on a avec les autres, avec notre environnement, mais surtout envers nous-mêmes individuellement. Cette réalité déplorable reflète comme une projection de soi-même la manière dont nous nous traitons. Si vous vous traitez mal, vous allez traiter les autres et votre environnement de la même façon. Et l’inverse est aussi vrai.

Et maintenant, on fait quoi?

Il y a du positif dans les dénonciations d’actes irrespectueux, mais on fait quoi? C’est comme avec les enjeux environnementaux, on fait quoi? Si on attend que la société change, elle ne changera pas. Individuellement, c’est à nous de nous occuper de nous, de travailler notre rapport avec nous-mêmes, de changer nos habitudes de consommation et de vie. Ainsi, la somme de tous les individus qui travaillent à s’améliorer sans cesse aboutira en une société complètement transformée.

  • Qui d’entre nous ne s’aime pas?
  • Qui d’entre nous se critique violemment?
  • Qui d’entre nous ne se donne pas le droit de s’exprimer et s’affirmer?
  • Qui d’entre nous ne se donne pas le droit de prendre soin de soi?

Nous sommes notre propre et pire juge. Nos rapports parfois souffrants et difficiles avec nous-mêmes ne peuvent pas avoir un impact positif sur le monde extérieur. C’est aussi simple que cela, mais ce n’est pas facile, j’en suis consciente. C’est à nous de nous mettre au défi et de vouloir être bien et heureux pour vrai. Alors là, les changements vont s’opérer et les résultats vont rayonner sur notre entourage et notre collectivité.

Le respect, c’est quoi exactement?

C’est porter une attention particulière à ce que l’autre peut ressentir. C’est porter une considération à l’autre. C’est l’accepter tel qu’il est dans son entièreté, avec ses qualités et ses défauts, ainsi que ses différences.

Le respect, ça va jusqu’où?

C’est respecter les divergences d’opinions et d’idées de l’autre. C’est respecter le corps, l’intégrité et la dignité de la personne. C’est respecter l’espace et l’environnement de l’autre. C’est respecter les biens matériels d’autrui. C’est respecter les idées, l’histoire de vie et les connaissances acquises d’une autre personne.

Si on peut dire, le respect est intimement relié à l’estime de soi. Respecter, c’est donner de la valeur à ce qui est sans avoir quelque chose en retour. Mais, avant de respecter l’autre, il faut se respecter soi-même, sinon, on n’est pas en mesure de le faire pour les gens qui nous entourent. Il faut être capable de prendre soin de son corps et de son esprit.

Le respect, ça s’apprend vraiment?

Le respect ne s’enseigne pas, il se vit, se partage et se transmet avec les autres. Très jeunes, on a tous vécu une expérience de vie où on s’est senti respecté, et une autre expérience où on ne s’est pas senti respecté du tout. On est vite capable de distinguer le respect et le non-respect. Par la suite, c’est nous qui décidons de ce qu’on fait de cet apprentissage et de ce qui mérite telle attention ou non. Tout cela est influencé par nos valeurs et contre-valeurs personnelles.

Même si, pour certains, avoir des paroles et des gestes respectueux n’est pas nécessaire, ça reste fondamental, parce que si on est respectueux, c’est aussi pour s’assurer d’être respecté en retour. Cet échange, s’il n’est pas réciproque, peut amener de grands conflits, des blessures majeures et même une destruction. Alors, les gens irrespectueux ne réalisent pas que lorsqu’ils n’accordent pas de respect à l’autre, c’est à eux-mêmes qui font encore plus de mal. Le respect permet de vivre de belles et bonnes relations humaines; un aspect direct relié au bonheur de l’être humain.

Finalement, la prochaine fois que vous serez irrespectueux envers quelqu’un, demandez-vous:

  • En quoi votre geste irrespectueux (ou votre parole irrespectueuse) parle-t-il de vous-mêmes?
  • Qu’est-ce que vous pourriez faire pour transcender cela et réparer ce que vous avez fait?
  • Pourquoi avez-vous été irrespectueux? Qu’est-ce qui se passe dans votre monde intérieur pour agir ainsi?

«Si vous voulez être respecté, commencez par être respectable et, en outre, assez costaud pour imposer le respect.» – Somerset Maugham


Crédit photo de couverture: Renee Fisher | Unsplash

Plus de bien-être

Pardonner: la voie de la libération

Pardonner: la voie de la libération

Je juge donc je suis

Je juge donc je suis

Être riche et heureux: êtes-vous prospères?

Être riche et heureux: êtes-vous prospères?

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

À toi qui veux être bien seule avant d’être à deux

À toi qui veux être bien seule avant d’être à deux

J’ai testé le microblading, voici ce que j’en pense

J’ai testé le microblading, voici ce que j’en pense