All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Surprise et déception pour la #GenieArmy!

Par Ethel Gutierrez – le dans Divertissement
La Québécoise et favorite du tournoi de la Coupe Rogers Eugénie Bouchard s’est inclinée au deuxième tour de la compétition en trois manches de 0-6, 6-2 et 0-6 face à l’Américaine Shelby Rogers. La pression aura été trop forte pour la 7e joueuse mondiale.

Selon le directeur du tournoi, Eugène Lapierre, la jeune Québécoise n’a pas été elle-même dès les premiers instants du match. « Je n’ai pas vu une Eugénie qu’on a l’habitude de voir depuis quelques semaines et son adversaire en a pris avantage. » remarque-t-il.

Pour sa part, Shelby Rogers a joué comme dans ses entraînements et dès le départ, elle a été agressive envers son adversaire. « Je savais qu’elle allait revenir au jeu en deuxième, c’est pourquoi à la dernière manche, je suis repartie à zéro. » explique-t-elle. Sa stratégie a été efficace, puisqu’elle a remporté le match.

Eugénie Bouchard a commis beaucoup d’erreurs, mais a également raté de belles opportunités dont des balles dans le filet et des doubles fautes. Ce n’est qu’à la deuxième manche que la joueuse a repris confiance en elle (avec l’aide du public et de sa GenieArmy) et a remporté la manche. « Je suis contente d’avoir réussi à renverser la situation au lieu de me laisser aller dans le match. » déclare-t-elle.

Beaucoup de pression se trouvait sur les épaules de la Québécoise. « Je dois être plus habituée. Je me sentais bien physiquement, mais pas mentalement après avoir atteint la finale à Wimbledon. » explique-t-elle.

1310934795595_ORIGINAL

La troisième et dernière manche a été catastrophique pour notre jeune Québécoise de 20 ans. « Je jouais vraiment mal au début, mais les gens sont restés derrière moi, spécifie l’athlète. C’était bon pour moi à ce moment-là. » Pour les deux athlètes, une carrière au tennis est parsemée d’embuches qui forgent la joueuse au niveau de l’expérience et du jeu. C’est normal pour elles, de vivre des hauts et des bas.

Selon la joueuse de Westmount, la panne d’électricité n’a pas été bénéfique pour elle, contrairement à son adversaire qui affirme que cet incident l’a un peu détendue. Cela lui a permis de se concentrer davantage sur d’autres aspects de son jeu. Pour Eugénie, il est temps de passer au prochain tournoi. « C’est juste un match. C’est normal de perdre. Il faut simplement être heureuse dans la vie. » souligne-t-elle.

La Coupe Rogers sans Eugénie

Maintenant que la coqueluche du tournoi est éliminée, quelles seront les répercussions sur la Coupe Rogers ? Pour Eugène Lapierre, il n’y a rien à s’inquiéter. « Il reste quand même de grandes joueuses comme Sharapova et les sœurs Williams qui vont certainement donner un bon spectacle aux fans présents. » remarque-t-il.

À ce stade de la compétition, il ne reste aucune joueuse québécoise dans le tournoi de la Coupe Rogers à Montréal.

Plus de divertissement

Netflix Canada: nouveautés disponibles en juin 2020

Netflix Canada: nouveautés disponibles en juin 2020

5 nouvelles séries TV à écouter en rafale sur Netflix

5 nouvelles séries TV à écouter en rafale sur Netflix

Nos pépites du catalogue Netflix USA

Nos pépites du catalogue Netflix USA

Populaires

Je l’ai laissé partir

Je l’ai laissé partir

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Pour une nuit ou pour la vie

Pour une nuit ou pour la vie