All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

À chacun sa culture

Par Marie-Audrey Perron – le dans Club de lecture, Divertissement

Je demandais récemment à des gens quel était leur film préféré. Les réponses variaient beaucoup: Dead poets society, Ben-Hur, Pulp Fiction, A time to Love and a Time to Die, ainsi que plusieurs autres titres qui, parfois te disent vaguement quelque chose, parfois non. Dans la majorité des cas, on parle de classiques définis, ceux qu’on se devrait d’avoir vu et d’avoir aimer.

Puis un jour, il y a eu un garçon plus silencieux qui m’a regardé droit dans les yeux: «je vais être ben honnête, mon film préféré c’est Le seigneur des Anneaux». Il y a eu un flottement. Et j’ai souri.

Merci, garçon anonyme. Tu as totalement supprimé la pression dans la salle. Pas besoin d’impressionner les autres avec ce film d’Özpetek que personne ne connait réellement. Si tu aimes Harry Potter, c’est correct. C’est pas de la basse culture. Au contraire, la génération qui a grandi avec le petit sorcier a probablement commencé à apprécier la littérature grâce à l’œuvre de J.K. Rowling. C’est ça qui m’a donné envie de lire, pas les classiques qu’on nous donnait à l’école et qui sentaient le moisi. Et je pense qu’on est tellement hypocrites de penser qu’Harry Potter fait partie de la culture moins importante que, disons, Orgueils et Préjugés.

Ces préjugés-là, on les retrouve partout! Tu es un inculte si tu n’écoutes pas de musique classique, alors, suivant cette logique, si dans la vie tu préfères Katy Perry, c’est bien dommage pour toi. Tu n’as pas vu les derniers films de Xavier Dolan? Voyons donc, ça ne se peut pas! Et tant pis si tu préfères les films d’horreur bien sanglants. Pas de culture. Niet.

droits_lecteurDaniel Pennac

J’ai hâte au jour où à la question «hey, c’est quoi ton film préféré?», quelqu’un pourra répondre sans demander «Ben…le film qui m’a le plus marqué ou mon film préféré?». J’ai hâte qu’on n’aille plus honte de dire que ce qu’on préfère lire ce sont des bandes dessinées. La culture, à mes yeux, c’est une ouverture sur le monde, une ouverture sur un univers particulier. Je ne pense pas que Zola soit fait pour tout le monde: pas parce que tout le monde ne peut pas le comprendre, mais parce que sa façon d’écrire est souvent lourde. Et je préfèrerai toujours quelqu’un qui lit Le journal d’Aurélie Laflamme à quelqu’un qui ne lit pas du tout. Il n’y a même pas de mal à ne pas lire! À chacun ce qui lui convient. Tu veux écouter Énergie? Écoute Énergie! Tu veux aller à des concerts chaque semaine? Vas-y! Tu lis seulement les sections potins des journaux? N’aie pas honte! Il y a autant d’esprits qu’il y a d’humains, et juger la consommation culturelle des autres, c’est peut-être empêcher le développement de ces personnes.

J’ai lu Harry Potter avant de lire La Divine Comédie. Entre les deux, Harry Potter m’a tout de même apporté beaucoup plus. Et c’est correct comme ça.

Plus de club de lecture

Démocratiser la poésie

Démocratiser la poésie

Josiane Ménard -
Ta dose de chick lit pour l’été

Ta dose de chick lit pour l’été

8 romans incontournables qui méritent une place dans ta bibliothèque

8 romans incontournables qui méritent une place dans ta bibliothèque

Gabrielle Delorme -

Populaires

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Marie-Pier Hamon -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Vernis à ongles: les tendances printemps-été 2019 que tu dois essayer

Vernis à ongles: les tendances printemps-été 2019 que tu dois essayer

Nerds -