All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Les livres sont-ils meilleurs que leurs adaptations au cinéma?

Par Alexandra Nadeau-Gagnon – le dans Club de lecture, Divertissement
Le cinéma a toujours été plus facile d’approche que la littérature, je trouve ça quand même un peu triste. Et si on compare la quantité de gens qui disent ne pas aimer lire versus ceux qui disent ne pas regarder de films… en fait, ça ne se compare même pas. Je connais personne qui ne regarde pas de films ou qui n’aime pas en regarder. MAIS! Cinéphile plus ou moins aguerri, savais-tu qu’une grande partie des films réalisés sont en fait des adaptations de romans?

Les livres sont-ils meilleurs que leurs adaptations au cinéma?

Peut-être que tu t’en fous un peu, pis t’as le droit. En tant qu’auteure, je trouve ça cool qu’on adapte la littérature au cinéma, je me dis que mes futurs romans vont  peut-être rejoindre un public encore plus large s’ils se rendent jusqu’au grand écran! Mais en tant que cinéphile, cette tendance m’inquiète quand même un peu. Est-ce que les scénaristes sont à ce point à court d’idées qu’ils n’arrivent plus à créer des scénarios originaux? Est-ce que tout a déjà été fait au point qu’on doit revisiter d’anciennes œuvres?

Évidemment, certaines (plusieurs) histoires valent la peine d’être transposées au grand écran, même si le résultat laisse parfois à désirer. Là, je vais faire ma littéraire prout prout et te gosser en disant que de toute façon, les livres sont toujours meilleurs que leurs adaptations; sorry, mais à part quelques rares exceptions (je suis quand même prête à l’admettre), ça reste vrai! Ça ne veut pas dire que le film est mauvais, loin de là. Il est juste moins bon…

Dans le meilleur des mondes, après avoir lu cet article, tu vas courir à la librairie pour te plonger dans la lecture d’un roman qui a inspiré un de tes films préférés! Pis là, c’est pas les choix qui manquent!

Les adaptations incontournables

Évidemment, il y a les incontournables que tu connais sans doute déjà, même si tu n’as jamais pris la peine de te tourner vers leurs versions papier: Harry Potter, Hunger Games, Lord of the Ring et The Hobbit, les sagas Divergent et The Maze Runner, avec leurs suites respectives, ou encore, pour les plus coquins, Fifty Shades of Grey.

Il y a quelques années, les Suédois s’étaient lancés dans l’adaptation de Millenium, avant que les Américains s’y attaquent aussi et, disons-le, ratent totalement leur coup en comparaison.

Plus récemment, qui n’a pas écouté la série télé Game of Thrones? Genre, personne!

Les moins connus

Tu ne le soupçonnes peut-être pas, mais certains classiques du cinéma aussi sont des adaptations! T’as sûrement déjà vu The Shinning, Into the Wild, Blade Runner, A Clockwork Orange, Fight Club ou Jurassic Park. Imagine maintenant ces chefs-d’œuvre en version papier, encore plus détaillés et développés… tu ne peux pas résister à ça!

En faisant une petite recherche sur Google, j’ai même trouvé des titres que je n’aurais jamais soupçonné d’être des adaptations! A Scanner Darkly, un film d’animation pour adulte sur des accros à la drogue; How To Be Single, cette comédie avec Dakota Johnson et Rebel Wilson qui nous montre comment vivre plus ou moins bien le célibat; Minority Report, ce grand succès de science-fiction avec Tom Cruise! Y’en a pour tous les goûts, en passant par tous les genres! Y’a pas que les drames romantiques de filles de Nicholas Sparks qui s’adaptent au cinéma, you know!

Au Québec

Cette tendance est aussi présente dans notre cinéma québécois. Sur le seuil, Les Sept jours du talion ou encore 5150, rue des Ormes, de Patrick Senécal, sont des incontournables quand on parle de suspenses québécois. D’ailleurs, parlant de lui, y’a PLEIN de gens qui prétendent ne pas aimer lire, mais qui lisent quand même du Senécal, parce que ce sont des histoires accessibles et vraiment prenantes. Si tu lis pas ben ben, tu peux peut-être commencer par là toi aussi, j’te jure que tu seras pas déçu!

Qui n’a jamais entendu parler des BD Paul, de Michel Rabagliati? Ne lève pas la main si tu ne connais pas, ce serait un peu embarrassant pour toi… Paul à Québec, qui a été adapté au cinéma, est un succès! Pourquoi ne pas lire la BD? Ça se lit vite et bien, une BD! Après, tu vas vouloir dévorer tous les Paul que tu trouveras!

Donne-moi donc tes suggestions, toi aussi!

Continuez votre lecture

Le 12 août, j’achète un livre québécois. Et toi?

Le 12 août, j’achète un livre québécois. Et toi?

Katerine Viau -
Le cinéma québécois a-t-il su se renouveler?

Le cinéma québécois a-t-il su se renouveler?

Audrey X -
Les films que tu dois absolument voir en 2017

Les films que tu dois absolument voir en 2017

Hugo Cournoyer -
Le cinéma, qu’ossa donne? Le petit guide pour mieux comprendre les films. Partie 1

Le cinéma, qu’ossa donne? Le petit guide pour mieux comprendre les films. Partie 1

Hugo Cournoyer -
Ces remakes qui nous font oublier les films originaux

Ces remakes qui nous font oublier les films originaux

Marie-Audrey Perron -
Pis toi, l’as-tu trouvé TON livre ?

Pis toi, l’as-tu trouvé TON livre ?

Les mardis d’été, place au Cinéma urbain à la belle étoile!

Les mardis d’été, place au Cinéma urbain à la belle étoile!

-
Nelly arrive sur nos écrans aujourd’hui

Nelly arrive sur nos écrans aujourd’hui

Sophie Granger -
Ouija : quand les navets remplacent les citrouilles

Ouija : quand les navets remplacent les citrouilles

Nerds -
Crimson Peak : un plaisir pour les yeux

Crimson Peak : un plaisir pour les yeux

Nerds -
«Kurt Cobain : Montage of Heck» enfin au cinéma à Montréal et Québec!

«Kurt Cobain : Montage of Heck» enfin au cinéma à Montréal et Québec!

Noémie réalise

Noémie réalise

Nerds -
Les Minions: un préquel pour enfants seulement

Les Minions: un préquel pour enfants seulement

Nerds -
Cinéma urbain à la belle étoile dès ce soir!

Cinéma urbain à la belle étoile dès ce soir!

Bons films abordables au Festival de Cinéma de la Ville de Québec

Bons films abordables au Festival de Cinéma de la Ville de Québec

Nerds -

Alexandra Nadeau-Gagnon

Auteure, rédactrice et réviseure. Alexandra aime lire, aller au ciné, boire du thé et flatter ses chats.