0

Prendre la route avec Go-Van

Depuis peu, nos yeux ont la chance de se régaler des exquises images du roadtrip des gars de Go-Van. Si vous n’avez pas eu cette chance, voilà:

Véritable ôde au #vanlife, Julien dévoile son nouveau projet au grand public. Prenez garde, vous serez inévitablement pris d’une envie de prendre la route.

Go-Van, c’est le bébé de Julien Roussin Côté.Portrait d’un passionné qui a su arrimer sa passion pour le #vanlife, l’aventure et le web en partant une plateforme où tous les adeptes de vanning pourraient partager leurs aventures.

Le dude

Crédits: Guillaume Beaudoin

Depuis toujours, Julien est passionné par le skate, la planche et les voyages. Au cégep, il rêve déjà de s’acheter une van pour amener ses chums de gars sur la route et trouver ZE perfect skate spot.

À 20 ans, il part pour l’Ouest canadien, en Colombie-Britannique, avec son plus vieux chum. Il y enchaînera plusieurs jobines et campera sur les plages. Ils ont vraiment trippé. Julien raconte même s’être rendu sur le pouce jusqu’à San Fran, depuis Vancouver, avec 10 lifts différents en 3 jours! Inutile de spécifier que le goût de l’aventure ne date pas d’hier pour Julien.

Au cégep, entre deux clopes et un lab de chimie, il part 33mag.com, un site sur le skate, le snow et la musique. C’est alors qu’il collabore avec Guillaume Beaudoin, qui s’occupait à l’époque annuellement de tous les webisodes de snowboard.

Plusieurs projets s’enchaînent pour Julien: websérie Dakodak, agence de branded content, collaborations diverses avec le réalisateur Baz, Sébastien Landry et Bob le Chef.

Quant à Guillaume, il prend le goût à l’aventure et part 10 mois faire le tour de l’Asie et de l’Afrique.

Crédits: Julien Roussin-Côté
Crédits: Sarah Harrison

Lorsque Julien parle de son projet de roadtrip à Guillaume, il aime tout de suite l’idée et est enchanté à l’idée de repartir en voyage. C’est ainsi qu’à partir de son drône et de sa caméra, Guillaume immortalisera les images de leur périple.

L’inspiration

Crédits : Julien Roussin-Côté
Crédits : Guillaume Beaudoin

Depuis qu’il a commencé à faire du skate, Julien a toujours rêvé d’avoir une van pour amener toute sa gang de chums en roadtrip pour découvrir des nouveaux spots. À 34 ans, Julien a maintenant un penchant pour le surf. Évidemment, voyager en van lui permet de tout faire !

Crédits: Julien Roussin Côté

« Le vanning, c’est aussi un gage de voyage en toute liberté : aller où on veut quand on veut… no strings attached! Meilleur spot de surf, no problemo! Tu park ta van sur la beach, incognito, comme ça tu profiteras des plus belles vagues en matinée et qui sait…c’est d’ailleurs suite à la rencontre d’une belle sirène que j’ai concrétisé le projet de la van, car comme on dit dans le milieu: When the van is rocking, don’t come and knocking! » Spontanéité, liberté, sérieux quoi demander de mieux!

L’Aventure

À bord de leur caravane GMC 1989, les boys sont descendus de Montréal jusqu’au Mexique en passant par la Californie. Plusieurs arrêts ont ponctué leur épique roadtrip américain : NYC, Nashville, Nouveau-Mexique, Monument Valley, Grand Canyon, Los Angeles, Baja California pour ne nommer que ceux-là.

Crédits: Julien Roussin-Côté
Crédits: Julien Roussin Côté

Le Quotidien

Se réveiller après 8 du matin était presque une mission impossible dû aux bruits des vagues, du soleil ou encore des policiers ! Café express + yogourt deluxe, et cap sur la prochaine destination. En mode tournage, Julien et Guillaume s’arrêtaient chaque fois qu’il y avait de belles shots possibles. Sinon, en mode aventure #vanlife, le bon vieux gut feeling des boys les menaient vers des spots inusités.

 « Le mieux, confie Julien, c’était de chercher un spot pour dormir quand il faisait noir. Le matin, c’était magique, tu te réveillais pis t’avais la surprise de découvrir une vue imprenable sur un canyon, une montagne ou encore… sur un exotique parking de Wal-Marde. »

Crédits : Julien Roussin-Côté
Crédits : Guillaume Beaudoin

Le Projet

Go-Van, en quelques mots, c’est: FUN ON THE ROAD .

Go-Van, c’est la plateforme web de prédilection où tous les trippeux de vanning viennent partager leurs aventures. Anecdotes insolites, conseils pour entretenir sa van, photos turbo eye-candy de paysages à couper le souffle… tout y est. Quoique véritable bébé québécois, le site est en anglais afin de maximiser sa portée. Question de pouvoir partager la passion du #vanlife avec le monde entier !

En rafale #Vanlife

Ta toune fétiche de roadtrip : Lost de Frank Ocean. Mon ami Oli la faisait jouer durant tout le trip pis depuis je l’ai toujours dans tête !

Ton snack on-the-go préf : Yogourt/granola avec des fruits locaux pour déj pis un sandwich, deluxe of course, pour le lunch !

Une anecdote CRUNCHY du périple : J’aime faire des achats idiots quand j’arrête dans des petites villes. Quelque part en Virginie, on a acheté une piñata en forme de Spiderman et on l’a trainée jusqu’au Mexique où on a organisé une soirée piñata avec les locals !

LE plus beau paysage du roadtrip : Whites Sands Park au Nouveau-Mexique… que des dunes de sable partout! Sinon, Monument Valley en Arizona c’est un must à voir !

3 objets essentiels en roadtrip : 3 éléments que tu cherches toujours dans ta van soit du feu, ta lampe de poche pis un couteau.

Ta destination de rêve pour un futur roadtrip : L’Oregon (Cannon Beach) et le Wyoming (Yellowstone). Sinon, faire la Nouvelle-Zélande serait hallucinant !

Crédits: Guillaume Beaudoin

Le futur

Dans quelques années, Julien souhaite que Go-Van devienne un show d’aventure unique à suivre sur le web ou la tivi… imaginez, des tours opérateurs en van au Mexique ! #awesome

Sinon, dans un futur proche, beaucoup de nouveautés pour la boutique Go-Van. Des collabos intéressantes avec Archive, Dimanche et Ouisurf.

Entre-temps, faites comme moi, binwatcher leur vidéo, abonnez-vous à leur page Facebook et Instagram pis parcourez Go-Van.com afin d’être au courant de l’ensemble des projets à venir !

 

Par Delphine Paquette
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Commentaires