All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Trophée Lou Marsh – Humphries mérite ses fleurs

Par Nerds – le dans Divertissement

Trophée Lou Marsh – Humphries mérite ses fleurs

Kaillie Humphries qui envoie la main aux supporteurs lors de la remise de médailles de bob à deux féminin aux Jeux de Sochi. Crédit photo Loic Venance / AFP Photo
Kaillie Humphries qui envoie la main aux supporteurs lors de la remise de médailles de bob à deux féminin aux Jeux de Sochi. Crédit photo Loic Venance / AFP Photo

Chaque année, le trophée Lou Marsh est remis à l’athlète canadien qui s’est le plus distingué au cours de l’année. Pour 2014 le panel de journalistes provenant de plusieurs grands médias sportifs du pays a choisi la bobeuse Kaillie Humphries qui a remporté l’or aux Jeux Olympiques de Sotchi.

 

Ce choix a causé un peu de controverse dans les médias canadiens. Au cours de la dernière semaine, nous avons entendu notamment les commentaires de Mario Langlois durant son segment dans l’émission de Paul Houde au 98,5 FM et de Don Cherry durant sa tribune Coach’s Corner sur les ondes de la CBC et de Sportsnet.

Don Cherry pensait que Drew Doughty, des Kings de Los Angeles allait gagner le trophée Lou Marsh. Crédit photo: Getty Images
Don Cherry affirmait dans sa tribune hebdomadaire qu’il pensait que Drew Doughty allait gagner le trophée Lou Marsh. Crédit photo: Getty Images

Langlois se demandait si 2014 n’avait pas été une assez bonne année après avoir vu qu’une bobeuse avait remporté le prix. Il a par ailleurs nommé Milos Raonic et Eugénie Bouchard comme possibles vainqueurs. De son coté, Cherry ne comprenait pas pourquoi le défenseur des Kings de Los Angeles Drew Doughty n’avait pas reçu l’honneur.

Sauf votre respect messieurs, Humphries n’a peut-être seulement de la visibilité qu’une fois aux quatre ans durant les JO à comparer aux stars internationales que sont Doughty, Raonic et Bouchard mais croyez-moi, elle mérite ses louanges.

Je ne veux rien enlever aux autres en lice, ils sont très talentueux dans ce qu’ils font, mais regardons les faits : l’épreuve de bob à deux féminin n’existe aux Olympiques que depuis 12 ans, ce qui veut dire que seulement 4 médailles d’or ont été distribuées.

Non seulement Humphries, avec l’aide de sa compatriote Heather Moyse, est la seule à avoir remporté deux médailles d’or, elle a réalisé l’exploit à deux Olympiades consécutives (Vancouver en 2010 et Sochi en 2014). Cette médaille obtenue durant les jeux de Sotchi lui a d’ailleurs permis d’être sélectionnée comme porte-drapeau durant les cérémonies de clôture. Elle peut donc se réveiller le matin en se disant qu’elle détient 50% des médailles d’or olympiques distribuées au bobsleigh féminin, pas mal du tout non?

 Humphries avec deux des quatre médailles d'or attribué au bobsleigh féminin autours de son cou. Crédit photo: Trevor Robb
Humphries avec deux des quatre médailles d’or attribuées au bobsleigh féminin autours de son cou. Crédit photo: Trevor Robb

Elle devient une ambassadrice certaine pour le bobsleigh canadien. Pour un sport qui n’admet les femmes que depuis peu, nous pourrions même voir Humphries comme une des piliers du bobsleigh féminin à l’international : considérant qu’elle est la femme la plus titrée de ce sport.

De plus, je crois que l’idée de donner le prix à un athlète issue d’un sport olympique dans une année olympique est excellente. S’il y a une personne qui s’est largement démarqué dans un sport qui n’est pas toujours sous les feux de la rampe, ça ne peut qu’être bon pour la visibilité de l’athlète mais par le fait même du sport en question.

Humphries avec deux des quatre médailles d'or attribué au bobsleigh féminin autours de son cou. Crédit photo: Johnathan Hayward / PC
Humphries avec deux des quatre médailles d’or olympiques attribuées dans l’histoire du bobsleigh féminin autours de son cou. Crédit photo: Johnathan Hayward / PC

 

Et non, pour tous ceux qui sont largement attachés au hockey ou à tout autre sport de très grande envergure, je ne veux pas nécessairement qu’il y aille un passe-droit pour les sports qui ont moins d’attention. Je veux seulement que le monde reconnaisse que les grands exploits sportifs ne sont pas toujours disponibles sur RDS ou TSN et qu’il faut quelques fois agrandir notre champ de vision.

Pour ceci je tiens à féliciter le panel de sélection du trophée Lou Marsh de ne pas avoir fait le choix facile. Plusieurs d’entre nous auraient choisi Genie Bouchard ou Milos Raonic ou même Drew Doughty, mais vous avez choisi de regarder au-delà de la popularité. Humphries mérite ses fleurs, les autres auront certainement la chance de remporter l’honneur dès l’an prochain.

Par Tristan
Collaborateur spontané

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Continuez votre lecture

Les quinze moments sportifs de 2014

Les quinze moments sportifs de 2014

Nerds -
Nos universitaires aux Universiades 2015

Nos universitaires aux Universiades 2015

Nerds -
Avril, un mois de sport

Avril, un mois de sport

Nerds -
Le centre sportif du Parc olympique ouvre ses portes!

Le centre sportif du Parc olympique ouvre ses portes!

Ethel Gutierrez -
Le Vert & Or de Sherbrooke couronne ses champions

Le Vert & Or de Sherbrooke couronne ses champions

Nerds -
Top 5 des documentaires de sport à écouter

Top 5 des documentaires de sport à écouter

Ethel Gutierrez -
Enfin, Roland-Garros!

Enfin, Roland-Garros!

Nerds -
Quoi faire ce weekend?

Quoi faire ce weekend?

Roxane Chouinard -
Carabins de l’année : Katerine Savard et Gabriel Cousineau

Carabins de l’année : Katerine Savard et Gabriel Cousineau

Ethel Gutierrez -
Retour sur le Championnat canadien de natation

Retour sur le Championnat canadien de natation

Ethel Gutierrez -
Roland-Garros: revu et corrigé

Roland-Garros: revu et corrigé

Nerds -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.