0

4 îles du Québec à visiter

Vous voulez planifier un voyage pendant vos prochaines vacances? Que diriez-vous d’aller visiter des îles sans payer une fortune pour le billet d’avion? La solution : la province du Québec! Pas besoin de sortir du pays pour vous sentir en vacances étant donné que nous avons chez nous une multitude de paysages différents. Je vous propose quatre îles du Fleuve Saint-Laurent à visiter. Avec ces idées d’escapade, vous ne manquerez pas d’activités. Petit indice qui relie ces quatre îles : apportez-vous de bonnes espadrilles, car vous allez en marcher un coup!

 

 

L’Île d’Orléans

À seulement 15 kilomètres de la ville de Québec, cette île est le paradis de l’agrotourisme. Les produits que l’on retrouve sur ce territoire font la renommée de la cuisine locale. On peut y cueillir des petits fruits l’été ainsi que des pommes à l’automne. Il y a même sur l’île des vignes, des producteurs de miel et de sirop d’érable. On peut y chasser et pêcher, ce qui vaut son surnom de jardin de Québec! Mis à part l’agrotourisme, l’Île d’Orléans affiche fièrement son patrimoine. Près de 600 édifices historiques de style Nouvelle-France sont recensés sur l’île, avec de nombreuses fermes anciennes et la plus vieille église de la Nouvelle-France. Ce territoire demeure le plus grand arrondissement historique du Québec. En ce qui concerne la superficie de l’Île d’Orléans, elle détient les mêmes dimensions que l’île de Manhattan! C’est dire à quel point cette île est grande!

 

Grosse-Île

Les férues d’histoire, cette destination est pour vous! Cette île de l’archipel de l’Île-aux-Grues, dans la région de Chaudière-Appalaches, demeure le berceau de l’évolution de la médecine au Québec, avec son ancienne fonction de station de quarantaine au 19e siècle. Lorsque l’on débarque sur Grosse-Île, on tombe directement sur le bâtiment de désinfection, là où les nouveaux arrivants devaient arrêter avant d’aller plus loin. Décidément, l’aspect historique ne peut être nié lors des visites de l’île. Les passionnés de flore en ont également pour leur argent : avec le mélange d’eau douce et d’eau salée autour de l’île avec le fleuve en transition, on retrouve plusieurs spécimens de végétation uniques au Canada! Vous voulez savoir comment les villageois vivaient avant que Grosse-Île ne devienne une quarantaine? Cela fait partie d’une autre visite guidée offerte par l’île. Pour un vrai dépaysement, Grosse-Île vaut assurément le détour!

 

L’Île-aux-Grues

Juste à côté de Grosse-Île, l’Île-aux-Grues fait également partie de l’archipel du même nom. Elle est la seule île du coin à être habitée, avec 130 habitants. C’est également l’endroit rêvé pour les amateurs de fromages, avec le Mi-Carême ou le Riopelle. Cette île regorge de surprises naturelles, dont de nombreuses espèces d’oiseaux et le spectacle des marées. Côté culturel, l’Île-aux-Grues ne donne pas sa place : plusieurs activités sont organisées pour rendre hommage à la nature, à la chasse, à la pêche ainsi qu’au terroir. Cette île bouge beaucoup en été!

 

L’Île Bonaventure

Vous avez prévu faire le tour de la Gaspésie cet été? Arrêtez-vous à Percé, prenez un bateau et faites le tour du fameux rocher : vous arriverez à l’Île Bonaventure. Mais n’y allez pas si vous ne voulez pas marcher, car c’est un passage obligé pour visiter cette île. Les fous de Bassan accompagnent les touristes tout au long de la visite, avec leurs nombreuses colonies. Le territoire possède quatre sentiers, qui font en tout 15 kilomètres à travers des prairies et l’immense forêt, toujours en entendant le bruit des vagues. On peut même voir comment les insulaires y vivaient avec les bâtiments restaurés et l’histoire de ces habitants. Le dépaysement est aussi de mise sur l’Île Bonaventure.

 

Vous n’avez pas réellement besoin de sortir du pays pour émerger de la routine avec ces quatre îles! Il en existe plusieurs autres au Québec, mais j’ai évoqué celles que l’on entend le plus parler et que je connais le mieux. Si vous voulez à la fois vous plonger dans la nature et dans l’histoire du Québec, ces propositions sont la solution pour vos vacances sans trop vous ruiner.

 

Commentaires

Virginie Marceau Stagiaire en rédaction, avec un baccalauréat en littérature et bientôt un autre en rédaction professionnelle. Diplômée de l'Université Laval