Oser voyager sans planifier

Une destination, un billet d’avion aller-retour, mais aucun itinéraire fixe: c’est ma façon de voyager depuis les trois dernières années. Pour certains, l’absence de planification se révèle un pari risqué, une avenue déstabilisante qui ne semble être destinée qu’aux plus courageux. J’ai envie de répondre que c’est bien le contraire, car on voyage d’abord pour soi, dans l’optique de vivre une expérience nouvelle et de sortir de sa zone de confort. On part dans l’espoir de découvrir l’inconnu: alors, pourquoi ne pas laisser notre instinct dicter notre chemin?

Voyager sans planifier, c’est l’idée de dépasser cette peur de l’inconnu afin de mieux découvrir un nouveau pays. C’est aussi se rapprocher de sa culture et de ses particularités qui ne se retrouvent pas dans un simple bouquin.

 

 

Que recherchons-nous exactement en voyage?

On va se le dire: chaque voyage se dessine en fonction de notre personnalité et de nos objectifs. Si tu vibres à l’idée de partir à l’aventure sur une terre inconnue, tu ressens certainement l’envie de revenir avec la tête remplie de souvenirs et de folles aventures. Tu souhaites probablement visiter plusieurs villes avec de nombreux attraits touristiques. Instinctivement, on cherche à rentabiliser notre temps, de peur de rater un incontournable.

C’est un réflexe qui trotte dans l’esprit de tout bon voyageur (je suis même la première à l’affirmer haut et fort). Il reste que voyager, ce n’est pas seulement accumuler un nombre incalculable d’activités et de photos à couper le souffle. Voyager, c’est aussi le simple fait de s’arrêter et d’observer le monde qui nous entoure.

 

 

Rien ne sert de courir et de presser le moment présent. On peut découvrir un pays en prenant le temps d’écouter les locaux se parler dans leur langue natale, en contemplant un paysage qui nous apparait irréel et féerique ou en goûtant un mets local dont on ne peut deviner la composition.

La beauté d’un voyage, sa douce liberté et ses mille et une opportunités permettent de modeler une expérience unique à notre image. Ainsi, à chaque nouveau voyage, l’une des sensations inspirantes que j’adore ressentir, c’est celle de me lever le matin en ayant aucun plan précis. C’est le bonheur de me joindre à d’autres voyageurs en direction d’une cascade, d’une source d’eau chaude naturelle, d’un parcours de tyroliennes, d’une séance de surf ou de boire quelques bières sur une plage au Costa Rica.

 

 

Une tendance à proscrire: les attentes trop élevées

De nos jours, la société nous pousse à vouloir tout planifier. L’accessibilité à des ouvrages, des blogues et des forums qui proposent des itinéraires conçus sur mesure, peut se révéler comme d’excellents repères lorsque l’on planifie un voyage. Or, cela peut aussi s’avérer comme un stress supplémentaire. Un emploi du temps surchargé ne s’agence pas toujours avec les réalités du pays (surtout au niveau des transports!), puis à force de vouloir réaliser un voyage sans imperfection, on perd de vue le simple plaisir de voyager.

Tu sais, le doux rythme du voyageur qui se laisse porter par les surprises, les suites d’évènements, les rencontres et les fous rires. Au gré du vent, on découvre ainsi un pays de la plus belle façon qui existe: en suivant les échos des locaux et des autres voyageurs.

 

 

Un voyage en mode Pura Vida

De cette façon, tu ne visiteras pas forcément les lieux touristiques, mais plutôt les spots secrets qui font vibrer les locaux. Des anecdotes croustillantes, tu pourras en raconter. D’autant plus, qu’il n’y a rien qui se compare à admirer un paysage qui nous était encore inconnu jusqu’à maintenant.

Partir sans itinéraire, c’est également se distancer volontairement de la technologie pour apprendre à écouter ses envies et son instinct. On essaie des activités qu’on ne croyait jamais réalisées. On se surprend; on savoure la joie de l’imprévisible et cette sensation de liberté.

L’avantage d’être libre comme l’air, c’est aussi de laisser une grande place aux gens que nous rencontrerons à travers notre voyage. Ces âmes voyageuses qui n’auraient certainement pas croisé notre chemin en temps normal, mais qui deviennent une plaque tournante de notre aventure. Ces gens qui donnent un sens particulier à cette expérience.

En délaissant toute forme de planification, on choisit de privilégier les moments de qualité, et non la quantité. Il faut simplement l’essayer pour le constater soi-même!

 

 

Somme toute, quelques conseils inévitables ne sont pas à négliger:

– Achète tes billets d’avion au moins 3 mois en avance pour obtenir de meilleures réductions.

– Réserve au moins ta première nuit d’hébergement dans une ville non loin de l’aéroport. Après avoir été enfermé de longues heures dans un avion, crois-moi, tu seras content de ne pas avoir à chercher un hébergement une fois sur place!

– Réserve un transport qui viendra te chercher directement à l’aéroport. Plusieurs hébergements offrent la possibilité qu’un chauffeur privé puisse effectuer la course. Après deux essais, je confirme que c’est l’idéal pour s’enlever une charge de stress.

– Informe-toi sur le taux de change actuel. Ne fais pas comme moi: réaliser au milieu d’un voyage que tu payes 2 fois plus cher que tu avais calculé! Je te suggère donc d’installer une application de convertisseur de devises sur ton cellulaire, ça t’évitera des soucis.

– Apprends quelques mots et formes de politesse dans la langue natale du pays que tu visites. Tu verras, les locaux adorent cette toute petite attention!

 

Bon voyage!

 

Pour bien choisir ta prochaine destination, inscris-toi à notre infolettre!

Commentaires