All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

10 choses à ne PAS faire en voyage

Par Nerds – le dans Voyage, Voyager mieux
Véritable spécialiste en badlucks (ou encore shit magnet assumée), je t'ai concocté un petit guide concernant les conduites à ne PAS adopter en voyage. Enjoy!

1. Échanger sa monnaie à l’aéroport

Tu risquerais d’avoir les taux de change les moins favorables qui puissent être! Si tu es vraiment mal pris(e), mieux vaut échanger ta monnaie par le biais d’une machine ATM ou encore avec ta carte de crédit (informe-toi du taux avant l’opération). C’est le moyen le plus sûr et rip-off proof en situation d’urgence. Change ton argent seulement si tu es contraint de le faire. Sinon, tu peux très bien te débrouiller avec ta carte de crédit (dépendant des villes visitées: en Europe, ça s’applique bien, mais en Asie peut-être moins!).

Source d’image: passengerterminaltoday.com

2. Préférer le taxi aux autres moyens de transport

En général, le taxi creusera ton budget de voyage parce que les prix sont souvent gonflés par les chauffeurs. Opte plutôt pour la marche (si possible, pour voir du pays en même temps!) ou le transport en commun (bus, métro, tramway, train). Choisis le taxi que lorsqu’il n’existe aucune autre solution. Négocie le prix d’avance, demande si celui-ci inclut ta valise ou non et assure-toi que le chauffeur t’a bien compris.

Source : Wikimedia
Source d’image: Wikimedia

3. Bannir les auberges de jeunesse

Certaines personnes sont rebutées à l’idée de dormir dans une auberge (hostel) en raison du stéréotype de l’endroit miteux, malpropre et infesté de punaises de lits. C’est malheureux parce que bien des fois, en plus d’offrir un meilleur rapport qualité-prix, les auberges sont plus confortables que les hôtels! Il y a plus de services inclus, comme l’accès à la cuisine, le wifi gratuit (ou pas cher), des serviettes propres, des laveuses/sécheuses, etc. Une auberge de jeunesse est également un bon endroit pour socialiser, glaner des conseils sur les activités et les choses à voir ou encore trouver une carte de la ville gratuite. Perso, j’aime bien les auberges parce qu’on y rencontre plein de personnes et qu’on en revient toujours avec des anecdotes drôles à raconter. Les dortoirs sont l’option la plus économique, mais pour ceux qui désirent davantage d’intimité, il y a souvent des chambres privées disponibles.

4. Utiliser constamment les mêmes moteurs de recherche

Varie les moteurs de recherche utilisés lors de tes voyages. Si tu optes toujours pour les mêmes, comme Kayak ou Expedia, tu risques de ne pas voir les aubaines sur certains vols. En fait, plusieurs sites de recherches limitent leurs résultats aux compagnies aériennes les plus populaires comme Air Canada, Air France, etc. Ainsi, il te sera impossible de voir les prix avantageux des vols low cost comme ceux de Ryanair, d’EasyJet, etc. Pour des vols à rabais, je te conseille Skyscanner, Google Flights ou encore Momondo.

5. Manger dans les restaurants touristiques

37 degrés Celsius à l’ombre, pieds fatigués et gargouillages de ventre dûs à ta faim de loup. Début de mal de crâne en prime. Sérieux, t’as le jackpot de l’ensemble de symptômes de l’écoeurantite aigüe, quand soudain t’aperçois une véritable oasis au loin. Belle terrasse avec auvent, brumisateur, menu traduit en 7 langues, tu crois vraiment que tu viens de trouver l’El Dorado.

#notsofasthomie! En fait, t’es dans le resto typique attrape-touristes. À proximité des grandes avenues ou des monuments touristiques, ce restaurant est bondé de clients. Le menu est affiché en plusieurs langues et est agrémenté de photos. Le prix = au moins le double de celui que les locals paient ailleurs! Évite ce type de restaurant comme la peste. Manger en face du Colisée ou de la Tour Eiffel t’en donne plein la vue, mais pour le reste, tu risques d’être déçu(e). Souvent, la qualité de la bouffe et du service ne sont pas au rendez-vous. Renseigne-toi auprès des gens du coin, éloigne-toi des grandes artères et expérimente. Souvent, les restos de particuliers coûtent le tiers du prix. La déco laisse un peu à désirer, mais le service et la bouffe sont justes trop WOW!

Café de Flore, Paris. Source d’image: Wikipedia

6. Opter pour des chèques de voyage

Tes parents ou grands-parents t’en ont peut-être glissé un mot. Mais for real, c’est quoi au juste, un chèque de voyage? Bah, il y a des fois où ça ne fait pas mal d’être ignorant! Un chèque de  voyage, c’est un chèque qui a une valeur prédéterminée et qui est issu par une banque. Il peut s’échanger contre de l’argent partout à travers le monde. Avant, c’était pratique puisque c’était un bon moyen d’avoir de l’argent sur soi sans trainer une liasse de billets de banque. De nos jours, c’est un peu moins pertinent puisqu’on retrouve des ATM ou des établissements qui acceptent la carte de crédit presque partout, parfois même dans les endroits les plus reculés. Également, les banques qui acceptent encore les chèques de voyage sont très rares et offrent peu de protection en cas de vol ou de perte. Au final, la carte de crédit est plus pratique.

7. Planifier tout d’avance

Acheter un billet d’avion, c’est super excitant parce que ça te confirme que tu pars en voyage d’ici peu. Tu rêves déjà aux plages, aux attractions ou encore aux restaurants où tu auras la chance de mettre le pied. Toute cette frénésie te donne l’envie de tout réserver: logement, transport, activités. WÔÔÔ. Respire un brin, parce qu’en achetant immédiatement, tu risques de manquer les aubaines ou encore de surplanifier, ce qui te laissera peu de jeu pour ajouter à ton horaire les suggestions des voyageurs avec lesquels tu auras discuté. Sois patient(e). En ce qui concerne les billets de train ou d’avion, achète-les un maximum de 3-4 mois à l’avance. Les prix des billets augmentent ou baissent selon la demande. Pour les excursions de groupe, les visites guidées ou les croisières, en général, c’est préférable d’attendre à la dernière minute. Les places vacantes seront souvent offertes à rabais pour que l’entreprise affiche un taux d’occupation complet.

8. Ne pas considérer les réseaux d’hôtes

Les réseaux d’hôtes comme Couchsurfing, qui permettent de se loger chez des particuliers, sont fort intéressants. Les voyageurs séjournent chez les locaux gratuitement, ou en échange de repas. C’est l’occasion d’un véritable échange culturel et de toutes sortes d’histoires! Contrairement à ce que le nom Couchsurfing indique, tu ne dormiras pas toujours sur un sofa. Il est souvent possible de passer la nuit sur un matelas ou même dans une chambre d’amis. Cela ne s’adresse pas qu’aux étudiants ou aux célibataires, plusieurs hôtes hébergent des couples ou des petits groupes. C’est un bon moyen d’être logé gratuitement, mais le vrai avantage, c’est les rencontres inoubliables que tu peux faire lors de ton expérience. C’est fou de pouvoir rencontrer des gens de partout dans le monde, avec des backgrounds totalement différents du tien, et d’avoir l’occasion de discuter avec eux de leur pays… et par le fait même de te faire confier des insights qu’aucun guide touristique (même le meilleur) ne t’aurait donnés! Et un jour, qui sait, la personne qui t’aura accueilli viendra peut-être séjourner dans ton salon au Québec!

Source d'image: Wikipedia
Couchsurfing, une expérience unique!

 9. Réunir ses cartes de crédits/argent au même endroit

Si tu égares ton portefeuille, tu t’en mordras les doigts. Véritable shit magnet, j’ai perdu le mien le premier soir de mon séjour de 6 mois en Europe. Well done, Delph.

J’avais complètement oublié de mettre mes cartes à des endroits différents pour minimiser les risques de perte. Résultat: j’ai dû annuler toutes mes cartes. Heureusement, j’avais gardé un peu d’argent avec mon passeport dans ma grande valise. N’empêche, je me trouvais vraiment niaiseuse-quelque-chose-de-rare! Bref, mieux vaut prendre un petit moment, malgré l’excitation en début de voyage, pour penser à l’organisation de ton argent et de tes différentes cartes et documents importants dans tes valises.

Et finalement…

10. Appeler avec son téléphone personnel en cas d’urgence

Comme tu dois t’en douter, lorsque j’ai réalisé que j’avais perdu mon portefeuille, j’ai pris conscience d’à quel point je détenais peu (je veux dire aucun) sang-froid! Je me suis empressée d’appeler au Canada pour faire résilier mes cartes et avertir les autorités. Alors que je pensais appeler à frais virés sur la ligne de ma banque, je me faisais «charger» une somme astronomique par minute par la compagnie qui «connectait» l’appel.

J’ai eu droit à une facture EXCESSIVEMENT salée, soit l’équivalent d’une année complète de service téléphonique, pour quelques appels seulement. Le plus beau dans tout ça, c’est qu’aucune réduction n’était possible puisque, évidemment, j’avais appelé depuis mon téléphone personnel débloqué. Alors, de grâce, opte pour un téléphone public ou, même si tu es en pleine crise de PANIQUE extrême, achète la trousse d’appel Voyage PRESTO avant d’appeler. (Tranche de vie: RESPIRE par le nez lorsque le commis te reprochera de ne pas y avoir pensé avant. C’est clair que je pense à mon fournisseur de téléphonie avant d’avertir les autorités canadiennes, toé… pff. Bref, au moins tu le sauras, à l’avenir!)

Et vous, auriez-vous des conseils de choses à ne PAS faire à ajouter à ma liste? C’est en voyageant, en expérimentant qu’on apprend, dit-on. Eh bien, si c’est vrai, je suis rendue pratiquement savante, ha ha! Mais on n’arrête jamais d’apprendre… ceci n’est donc pas une liste exhaustive mais ongoing. J’attends vos suggestions!

Par Delphine Paquette
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Plus de voyage

Randonnées pédestres dans les White Mountains

Randonnées pédestres dans les White Mountains

Petit guide linguistique du parler Québécois pour nouvel arrivant Français

Petit guide linguistique du parler Québécois pour nouvel arrivant Français

Les voyageuses du Québec: une communauté et un magazine à découvrir!

Les voyageuses du Québec: une communauté et un magazine à découvrir!

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Et toi, t’as couché avec combien de gars dans ta vie?

Et toi, t’as couché avec combien de gars dans ta vie?

Atteindre le burnout avec succès en 5 étapes faciles

Atteindre le burnout avec succès en 5 étapes faciles

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.