All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Émile Bilodeau à la conquête du Québec

Par Marie-Audrey Perron – le dans Divertissement
Source: Émile Bilodeau - Facebook
Source: Émile Bilodeau – Facebook

Finaliste au Festival de la chanson de Saint-Ambroise, aux Francouvertes et à l’édition 2014 de Cégep en Spectacle, récipiendaire du prix Avenir de la culture de Longueuil, Émile Bilodeau s’impose de plus en plus sur la scène québécoise. Entre les Francofolies et le Festival en chanson de Petite-Vallée, il s’est arrêté un instant pour permettre aux Nerds de vous le faire découvrir.

Avec son premier EP éponyme, le jeune auteur-compositeur-interprète promet de conquérir l’industrie musicale. Si l’album compte seulement quatre chansons, il permet de bien saisir l’univers du musicien. «C’est difficile de faire plus, parce que tout est déjà accessible gratuitement sur Internet», révèle Émile Bilodeau, ajoutant que les pièces sélectionnées sont parmi les premières qu’il a écrites.

Ses fans reconnaitront d’ailleurs plusieurs chansons qui se retrouvent sur Youtube. «Je ne dirais pas que ce sont mes meilleures, parce que ça reste subjectif, mais ce sont mes compositions les plus finies», mentionne-t-il.

Une des forces du chanteur est sa manière intelligente de mettre des mots sur le quotidien. «Je veux que les gens puissent entrer dans mon univers, qu’ils se reconnaissent. On est tous fatigués, on vit tous la même chose», explique le compositeur. Avant tout, la musique est pour Émile Bilodeau une manière de s’exprimer. «Pour moi, un chansonnier doit pouvoir faire ressentir des choses», admet-il.

Aux oreilles de ceux qui ne le connaissent pas, la musique d’Émile Bilodeau pourrait ressembler à un mélange astucieux entre Les Colocs, Les Cowboys Fringants et, peut-être, Les Trois Accords. Lui-même se définit comme folk-comico-identitaire. Un style inconnu, qui lui colle pourtant bien à la peau. «Le folk, c’est pour la musique, le comique, parce qu’on a tous besoin de rire, et l’identité parle autant de nationalisme que d’humanité», explique-t-il.

Enjoué, véritable bombe d’énergie, le jeune homme est plein d’humour. «Tu demanderas à mes profs, ils ont tous fait des burn-outs!», blague-t-il. La dose intelligente de comique qu’on retrouve dans ses textes est ce qui le démarque des autres et qui lui permet de parler efficacement des aléas de la vie. «Je suis jeune, je me cherche encore. On a tous ces moments où on se demande où on va», rappelle l’auteur.

Tournée des festivals

Émile Bilodeau, s’il est encore perdu quant à son avenir, a su trouver le chemin de la scène des Francofolies cette année. «C’était le fun, j’étais tellement ému!» À ses yeux, le fait que des gens se déplacent pour le voir valait beaucoup. «J’ai été ben tannant sur les réseaux sociaux, mais c’était vraiment un rêve de p’tit gars de pouvoir jouer mon catalogue musical.» Il avoue qu’un de ses moments préférés a été de crier «Allô Montréal!» avant d’entamer ses compositions.

En plus d’un spectacle solo, le jeune artiste a assumé la première partie de Pépé et sa guitare et de Mononc’ Serge. Le compositeur a donc pu faire connaître son propre catalogue musical à un public plus large. «C’est bien de se faire comparer. Mais là, les gens n’ont pas vu Bernard Adamus ou Dédé Fortin, ils ont vu Émile Bilodeau.»

Présent à plusieurs festivals tout au long de l’été, Émile est également en contact avec une équipe pour produire plus de spectacles par la suite. «Ce que je préfère, c’est faire des shows. En plus, je suis meilleur sur scène qu’en studio», avoue-t-il. Ses interactions fréquentes avec le public y sont d’ailleurs pour beaucoup!

Si le jeune homme admet volontiers qu’il aimerait vivre de la musique, il a également d’autres projets. «On voudrait tous faire carrière, mais les cachets ne sont pas élevés. Je veux absolument finir mon DEC en sciences humaines.» En plus de lui fournir un diplôme, Émile Bilodeau estime que cela l’aide à développer sa vision du monde. «La psychologie, la sociologie, tout les cours en «i», ça m’aide à forger des opinions», lance-t-il en riant.

L’EP d’Émile Bilodeau est en vente lors de ses spectacles. Une liste complète des endroits où l’artiste se produira est également disponible sur sa page Facebook.

Plus de divertissement

Netflix Canada: nouveautés disponibles en janvier 2020

Netflix Canada: nouveautés disponibles en janvier 2020

12 témoignages sur le Ouija qui vont te donner froid dans le dos

12 témoignages sur le Ouija qui vont te donner froid dans le dos

5 boutiques à découvrir sur la rue Saint-Laurent

5 boutiques à découvrir sur la rue Saint-Laurent

Populaires

Quand prendre un verre veut dire «baiser»

Quand prendre un verre veut dire «baiser»

Échange de cadeaux: 20 idées à 20$ ou moins

Échange de cadeaux: 20 idées à 20$ ou moins

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading