All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Juste de l’amour pour le Festival d’été de Québec

Par Maude RC – le dans Divertissement
Dès

notre première rencontre, j’ai été charmée. Ta fougue, ton audace et ta joie de vivre contagieuse m’ont conquise instantanément. Il y a maintenant 9 ans que notre relation perdure et elle est bien loin de s’essouffler.

À l’époque, tu étais déjà très mature. Installé depuis plusieurs années dans la Capitale Nationale, tu m’as fait redécouvrir cette ville que je connaissais depuis peu à ce moment. Ta confiance en tes moyens et ta grande ouverture d’esprit m’ont impressionnée à plus d’une reprise. Bien sûr, nous avons eu nos hauts et nos bas à travers les années. Les rencontres ont parfois été plus courtes ou moins festives. Il y a même eu de longues périodes sans qu’on puisse se voir dû à nos obligations respectives. Tu m’as vue amoureuse, le coeur brisé, parfois sereine ou incertaine. Mais nous sommes tout de même restés fidèles, toujours présents l’un pour l’autre. Tu as rencontré mes amies, ma famille et ils t’ont adopté tout aussi rapidement que moi. Oui, j’ai dû apprendre à te partager avec les autres, mais les moments de bonheur à tes côtés en valaient le sacrifice.

À l’aube de notre 10e anniversaire, et de tes 50 ans, tu me surprends et me combles autant qu’à nos débuts. Ton envergure internationale m’impressionne et je te respecte pour tout ce que tu es. Tu es unique et c’est pour cette raison que je t’aime autant, cher festival de mon coeur. Cher FEQ ;)

Festival d’Été de Québec

Parce que oui, le Festival d’Été de Québec, c’est une histoire de coeur, une histoire d’amour qui, pour ma part, dure depuis 9 ans. Et comme moi, il a évolué avec les années, lui pour le mieux et moi aussi, on l’espère. En avant dans la foule déchaînée dans mes années les plus festives ou encore bien assise à l’arrière avec des couvertures et des boissons chaudes (parce qu’il faut se le dire, mère Nature a une petite dent contre le festival parfois), j’ai vécu le festival de toutes les façons possibles. Enfin, je croyais…

Cette année, deux nouvelles expériences se sont ajoutées à la liste. J’ai d’abord découvert la voie « Poussette Express » pour rentrer sur le site du festival en compagnie de mes amies mamans festivalières. Pas de raison de rester à la maison, le site étant très facile d’accès, troquez la gardienne pour l’achat de cache-oreilles et go sur les plaines en famille.

Puis, j’ai connu pour la première fois la zone « média » grâce à l’équipe des Nerds. J’ai donc sorti mon laissez-passer avec ma tronche en premier plan pour assister au spectacle de Louis-Jean Cormier sur la Scène Loto-Québec le 9 juillet et Coeur de Pirate le lendemain sur la scène Bell. Les 2 artistes ayant carte blanche de la part du FEQ pour créer un spectacle complètement exclusif pour le festival. Parce que c’est aussi ça le festival, des shows exclusifs. Ah oui, est-ce que j’ai mentionné qu’Half Moon Run jouait sur la scène Loto-Québec le 12 juillet? J’y reviens.

J’ai entrepris mon périple sous la pluie (quand je vous parlais de mère Nature) pour aller voir Louis-Jean Cormier. Accompagné de 13 autres musiciens/choristes, dont Antoine Gratton et le slameur québécois David Goudreault, le chanteur souhaitait que le spectacle se déroule comme dans un rêve. Un rêve en majorité très festif mais avec quelques moments intimes, entre autres sur « Montagne Russe », trame sonore parfaite de cette journée grise. Louis-Jean, tu valais chacune des gouttes de pluie sur mon front, tout comme mes 3-4 orteils bleus, sans aucun doute. Rêve devenu Réalité.

louisjeancanoe.ca

Coeur de Pirate avait aussi carte de blanche, mais sur la grande scène des plaines d’Abraham cette fois. Un spectacle qui s’annonçait de grande envergure avec la présence de danseurs dirigés par Nico Archambault ainsi que plusieurs artistes invités. Alex Nevsky et Loud Lary Ajust avaient déjà été annoncés et se sont aussi ajoutés à la liste Milk and Bone, les Trois Accords et Laura Jane Grace (Against Me!), la nouvelle flamme de la chanteuse (bienvenue sur terre si vous l’ignoriez).

coeurdepirateRadiocanada

Pour ma part, Coeur de Pirate au piano : oh oui. Coeur de Pirate en duo avec ses invités, avec un petit faible pour la performance des Trois Accords et Laura Jane Grace : oh oui. Coeur de Pirate avec les danseurs : d’accord. Coeur de Pirate qui danse en solo : Pas encore sûre . Par contre, le spectacle s’est terminé en force avec des prestations solides de « Crier tout bas » et « Oublie-moi », qui m’ont laissée sur une impression de mission accomplie pour la chanteuse.

Finalement, Half Moon Run. Pour être honnête, je connaissais le groupe montréalais simplement par réputation (je sais, je sais) avant de me présenter au spectacle. C’est le groupe de l’heure dont tout le monde parle et dont les critiques parlent qu’en bien. Je suis alors embarquée dans le phénomène pour voir ce que c’était et je n’ai qu’une chose à dire : « Mais j’étais où moi tout ce temps ?!? » Un quatuor de jolis et sympathiques garçons, un mélange équilibré d’indie/folk/rock/alternatif/pop (appelez ça comme vous voulez, je résume ça à un très bon son), une température agréable (finalement mère Nature!) et une demi-lune dans le ciel de Québec, c’est pas mal ce que j’appelle une soirée magique. « Turn your love »,  « Call me in the afternoon » et « Devil May Care » tournent maintenant en boucle dans ma playlist. Half Moon Run, merci.

Half Moon Runecoutedonc.ca

 Festival de Québec, je t’aime!

Vidéo récente
- Divertissement

5 activités gratuites et le fun à faire en septembre

Plus de divertissement

6 lieux hantés au Québec à visiter si t’es assez brave

6 lieux hantés au Québec à visiter si t’es assez brave

7 lieux hantés à Montréal pour te donner une petite frousse!

7 lieux hantés à Montréal pour te donner une petite frousse!

6 endroits Instagrammables à Montréal pour des photos parfaites

6 endroits Instagrammables à Montréal pour des photos parfaites

Alexandra Nadeau-Gagnon -

Populaires

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

Kim Bélisle -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Ça se recolle-tu, l’amour?

Ça se recolle-tu, l’amour?

Mélissa Lavoie -