All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Ton p’tit guide de survie pour la saison des festivals

Par Tanya Gélinas – le dans Divertissement
Je sais, l’été n’est pas encore arrivé, mais il n’est pas ben ben loin. Pourquoi ne pas se préparer un peu en avance? Aujourd’hui, je t’ai concocté le p’tit guide de survie parfait pour la saison des festivals; soleil et musique; quoi demander de mieux après toute cette pluie?

À l’aide, qu’est que j’apporte?

Fais-moi confiance, je te présente ici ton nouveau meilleur ami. Pour vrai, tu ne pourras plus t’en séparer. Avec un peu de pratique à Tétris, tu vas pouvoir préparer ton sac à dos pour toutes les occasions et catastrophes possibles! L’accessoire qui est, selon moi, une nécessité à avoir dans les festivals est sans aucun doute un bon imperméable. Qu’on se le dise, Dame Nature est un brin bipolaire; être trempée à l’os n’est sans doute pas ton scénario idéal pour aller revivre ta jeunesse sur les Plaines avec les Backstreet Boys à Québec!

J’ai ce qu’on pourrait appeler une peau couleur «cheddar doux» (je suis blanche comme un drap, mais ça sonne moins poétique), je ne peux donc pas vivre sans crème solaire. Peu importe ton teint de peau, je pense que c’est toujours bien d’en avoir avec soi, question de ne pas ramener un cancer en souvenir de tes vacances!

Niveau confort, ça se peut que tu doives t’asseoir à un moment ou à un autre de la journée, donc prévois-toi une petite couverture ou une serviette; ça peut aussi être pratique s’il commence à faire froid en fin de soirée.

En rafale, dans ton kit de survie il te faudra: un déodorant, une brosse/pâte à dents, serviette hygiénique, lingettes humides, une trousse de premiers soins, une carte d’identité, un peu d’argent liquide pour dépanner, un téléphone chargé et un chargeur de téléphone portatif, des advils et des médicaments pratico-pratiques, une carte de la ville, de l’eau, un parapluie… Bref, tout ce qui pourrait te dépanner au moment où tu t’en attends le moins.

Comment profiter des festivals sans se ruiner?

Si on ne fait pas un p’tit peu attention, les coûts de vacances dans un festival peuvent monter assez rapidement. Le billet ou la passe est en soi une grande dépense, mais il y a plusieurs moyens pour ne pas loader ta carte de crédit.

Si le festival se trouve loin de chez toi, il y a toujours l’option d’aller dormir chez une connaissance ou un ami de la famille pour sauver les coûts d’un hôtel. Sinon, c’est l’été, si l’événement s’étale sur plusieurs jours, sors ta tente! Souvent, les terrains de camping ne sont pas si dispendieux. Les auberges de jeunesse peuvent également être une merveilleuse alternative (à certains endroits le déjeuner est même inclus).

Dans cette optique, évite les restaurants ou la nourriture directement sur place. D’ailleurs, beaucoup d’endroits tolèrent que tu amènes des collations et de la nourriture légère. Pour économiser des sous, fais-toi une petite épicerie; un sandwich fait autant la job qu’une poutine à 14 $.

Pour ce qui est du transport, ça va te coûter bien moins cher et t’économiser bien du temps si tu optes pour les transports en commun ou la marche pour te déplacer. Un stationnement coûte en moyenne 15 $, ajoute à ça l’essence de ton auto et l’énergie pour trouver ce maudit stationnement. Tu vas vite te rendre compte que ce n’est pas 30 minutes de marche qui vont te tuer!

Qu’est que je devrais porter?

Pour nous, habitants du Québec, cette question est devenue fondamentale à notre existence. Comme on ne sait jamais s’il va pleuvoir ou faire froid, je pense que le meilleur moyen de savoir quoi mettre est d’avoir tout. Je ne te dis pas de traîner ta garde-robe au complet, mais juste d’être prête à n’importe quelle éventualité. Je te conseille d’avoir au moins un t-shirt, des shorts, un pantalon long et un coton ouaté. Par expérience, une robe n’est jamais super pratique pour passer la journée dehors et la soirée à sauter partout devant un bon show. Un coup de vent est si vite arrivé!

Petits conseils de survie en rafale

– Arrive tôt si tu veux de bonnes places en avant, sinon, la plupart des festivals mettent des écrans géants à la disposition des festivaliers plus au fond. Honnêtement, on voit et entend quand même très bien et l’important c’est surtout d’être là.

Si comme moi, tu souffres d’agoraphobie (peur des grandes foules), mais que tu tiens quand même à être près, je te recommande fortement d’être soit à la première rangée ou bien sur le bord d’une allée pour pouvoir respirer correctement.

– Il risque de faire chaud. Assure-toi d’avoir un maquillage léger de longue durée ou de simplement pas n’en mettre.

– Le son est fort; pense à prendre des bouchons si tu viens avec un enfant.

– Bois beaucoup d’eau; il fait chaud et c’est important de rester bien hydratée.

Utilise ton bon jugement et tout devrait bien aller!

Je te souhaite un très bel été en avance, et une belle saison des festivals!

Vidéo récente
- Divertissement

Retrouve ta motivation et ton énergie grâce à ces 15 films

Plus de divertissement

4 trucs pour planifier un pique-nique zéro déchet

4 trucs pour planifier un pique-nique zéro déchet

Nerds -
5 applications pour les amateurs de bières

5 applications pour les amateurs de bières

Marie-Pier Hamon -
Top des musées gratuits de Montréal pour ton plus grand plaisir

Top des musées gratuits de Montréal pour ton plus grand plaisir

Nerds -

Populaires

Les meilleurs restaurants de Québec où passer un bon moment entre amis

Les meilleurs restaurants de Québec où passer un bon moment entre amis

Nerds -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
10 signes que c’est terminé

10 signes que c’est terminé

Valerie Landry -