Le tennis canadien à l’honneur à la Coupe Davis

Le premier tour de la Coupe Davis a eu lieu cette année au TD Place à Ottawa du 3 au 5 février, une première depuis 1994! Un weekend au cours duquel l’équipe canadienne de tennis a affronté celle de la Grande-Bretagne. Les Canadiens Daniel Nestor et Vasek Pospisil tentaient d’ailleurs samedi de vaincre leurs opposants britanniques dans un match en double chaudement disputé!

 

 

Qu’est-ce que la Coupe Davis?

La Coupe Davis est en fait un tournoi de tennis masculin disputé par équipe. Chacune des 16 nations de la compétition doit former une équipe composée de cinq athlètes. Les pays s’affrontent ensuite à divers endroits à travers le monde, tout dépendant de leur adversaire et de l’historique de leurs affrontements précédents. Par exemple, puisqu’il s’agit du 150e anniversaire du Canada, l’équipe canadienne a la chance d’être l’hôte de son opposant, la Grande-Bretagne. Enfin, l’équipe ayant remporté le plus de matchs sur un total de cinq passe alors au tour suivant.

La Coupe Davis ne s’annonçait pas facile pour le Canada cette année! En plus d’affronter la Grande-Bretagne, championne du tournoi en 2015, l’équipe canadienne a dû malheureusement se débrouiller sans son meilleur joueur, Milos Raonic, puisque l’athlète classé au 4e rang mondial est blessé. Par contre, cela a laissé place à Denis Shapovalov, une jeune vedette en pleine ascension. Bien que la Grande-Bretagne soit favorite sur papier, le Canada pouvait donc espérer que sa profondeur lui permettrait de causer une surprise. En effet, à seulement 17 ans, Shapovalov est en fait le 3e plus jeune joueur de l’histoire à jouer un match de la Coupe Davis!

 

Une foule dynamique

Environ 7000 spectateurs se sont présentés au TD Place samedi à Ottawa afin d’encourager Daniel Nestor et Vasek Pospisil. Une foule record pour un tournoi de la Coupe Davis organisé au pays! Drapeau du Canada à la main, les fans de tennis sur place ne se sont pas gênés pour faire sentir leur présence. À ma grande surprise, l’équipe de la Grande-Bretagne était, elle aussi, bien représentée dans la foule. Instruments de musiques, danses et chansons étaient au rendez-vous du côté des partisans britanniques.

En plus d’assister au match, j’ai eu la chance de discuter avec Valérie Tétreault, représentante de Tennis Canada et ancienne joueuse de tennis professionnelle. Elle m’a tout d’abord expliqué l’importance d’être le pays hôte. Ce qui est particulier pour l’équipe jouant à la maison, c’est que cette dernière a le choix de la surface du terrain. Il y a donc un aspect stratégique qui entre en question puisque si par exemple ton adversaire déteste jouer sur terre battue, il sera tentant d’y aller pour cette option. Dans le cas du Canada, Tennis Canada a choisi de disputer ses matchs sur un terrain intérieur de surface dure puisque les joueurs y sont habitués.

Mis à part la surface du terrain, l’énergie des spectateurs est évidemment un élément clé. En effet, les Canadiens partaient peut-être comme les négligés, mais l’appui de la foule peut faire toute la différence. Comme le mentionne Valérie Tétreault, ce qui est spécial avec la Coupe Davis, c’est que comparativement aux autres tournois, il s’agit non seulement d’une compétition en équipe, mais les gens sont également invités à encourager leur équipe, à faire du bruit et à s’exprimer. Mettons que ça sort un peu du cadre conventionnel du tennis! Les joueurs jouent alors avec beaucoup d’émotions, ce qui les poussent à se surpasser et à créer des surprises.

 

 

La montée du tennis au Canada

En discutant avec Valérie Tétreault, elle m’a aussi mentionné qu’il est encourageant pour Tennis Canada de voir que ce sport gagne de plus en plus en popularité. On le sait tous, le hockey est notre sport de prédilection, mais le tennis n’est pas à délaisser. En plus d’avoir une relève prometteuse, le Canada peut compter sur d’excellents joueurs comme Eugénie Bouchard et Milos Raonic, qui font très bien par les temps qui courent. C’est d’ailleurs en voyant ces joueurs-là avoir du succès sur la scène internationale que les jeunes voudront essayer le tennis afin d’imiter leurs idoles.

Tennis Canada a d’ailleurs bon espoir que ses programmes en place soient un facteur dans le développement des joueurs et dans les récentes réussites du Canada en ce qui a trait au tennis. Basé à Montréal, le Centre national de Tennis Canada, qui fête ses 10 ans cette année, a notamment accueilli Raonic et Bouchard à leurs débuts. Pas besoin de te dire où ils sont rendus aujourd’hui!

 

 

J’ai sincèrement adoré mon expérience à la Coupe Davis, bien que l’équipe canadienne se soit finalement inclinée devant la Grande-Bretagne. Malgré la défaite, le Canada n’a pas à rougir de sa performance. L’équipe a offert tout un spectacle à ses partisans qui seront assurément au rendez-vous l’an prochain. Et qui sait, peut-être que nos Canadiens seront alors en mesure de remporter les grands honneurs!

 

Pour ne pas manquer nos prochains articles, inscris-toi à notre infolettre!

 

Commentaires

Audrey Bellehumeur Fille simple, mais girly à ses heures. Passionnée des voyages, perfectionniste assumée et mordue de sports.