All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Comment tuer le temps dans un aéroport moche

Par Amélie Desmarais – le dans Voyage, Voyager mieux
Vous êtes du genre à vouloir payer moins cher pour vos billets  d'avion? Eh ben, moi aussi. 

Par contre, vous n’êtes pas sans savoir que les billets d’avion comportent souvent de longues escales. 

J’ai souvent eu des escales dans les pires endroits isolés aux États-Unis vous connaissez l’aéroport de Charlotte en Caroline du Nord? Moi j’men serais bien passée. Et que dire de Chicago O’Hare…)

La semaine dernière, j’ai dû faire une escale à Dallas pour me rendre à San Francisco…  Autant vous dire que je n’ai jamais pensé mettre les pieds au Texas de mon plein gré… La joie que j’ai eue de découvrir le Cow poop (qui est en fait des peanuts enrobées de chocolat). Et que dire du chien empaillé qu’une dame a tenté de me vendre dans un magasin typique texan…

Comment passer le temps lorsqu’on est restreint dans un aéroport qui est moche?

Malgré les destinations louches, on peut toujours tenter de se fondre dans la masse et essayer de s’immerger dans la culture proéminente dans la ville qui nous adopte le temps d’un court moment qui nous paraît une éternité. Voici quelques trucs pour que le temps passe plus vite lors des vos prochaines escales.

image1

1- Trouver un réseau WIFI

Oui, je sais… Pas très original vous me direz, mais au moins vous pourrez travailler un peu ou bien glander sur Facebook ou encore jouer à Candy Crush Saga.

2- Repérer les petits restos sympas

Tant que ça ne coûte pas une blinde, ça peut être sympa de se poser et profiter d’un repas typique de la place.

3- Visiter les stands d’arnaques 

Il y a toujours ces stands fatigants qui vous demandent vos informations perso en échange d’une chance de gagner X prix… Habituellement, vous êtes à la presse, mais là vous avez le temps. Vous pouvez même donner un faux nom si ça vous amuse et voir la réaction de la personne!

4- Se trouver un coin et jouer les SDF

Une doudou, un oreiller gonflable et un magazine à potins et vous êtes partis pour une petite sieste bien tranquille.

Je crois que j’ai à peu près appliqué ces 4 trucs lors de mon escale à Dallas :

J’ai tenté d’écrire cet article (Truc 1), mais j’ai rencontré quelqu’un qui croyait qu’on était à Washington! Autant dire que j’ai passé mes 5 heures en compagnie de cette gentille personne et on a flâné dans un resto hyper chic de fruits de mer pour finalement commander une maigre salade césar portion entrée (Truc 2). (Eh oui, les restos d’aéroport sont beaucoup trop chers). On s’est remplis les poches des biscuits à thé qui étaient sur la table (Truc 4). Et finalement, on s’est appropriés un stand de compagnie avec des sièges troooop confortables (Truc 3), qui se trouvait dans la seule zone qui avait un wifi à peu près potable pour finalement se rendre compte que notre avion partait dans moins de 45 minutes.

Après, c’est à vous de voir comment vous passez votre temps, mais sachez qu’il y a toujours des découvertes inusitées dans chacun des aéroports que vous visiterez.

Je suis curieuse de savoir quel est l’aéroport que vous avez préféré/détesté?

Vidéo récente
- Voyage

6 destinations où te rendre avant tes 30 ans

Plus de voyage

5 destinations parfaites pour une escapade d’un week-end cet été

5 destinations parfaites pour une escapade d’un week-end cet été

Tout ce que tu dois savoir pour faire des voyages pas chers

Tout ce que tu dois savoir pour faire des voyages pas chers

Marie-Pier Hamon -
Voici pourquoi tu devrais passer tes prochaines vacances au Belize

Voici pourquoi tu devrais passer tes prochaines vacances au Belize

Marie-Pier Hamon -

Populaires

Les meilleurs restaurants de Québec où passer un bon moment entre amis

Les meilleurs restaurants de Québec où passer un bon moment entre amis

Nerds -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
10 signes que c’est terminé

10 signes que c’est terminé

Valerie Landry -

Amélie Desmarais

Vagabonde dans l’âme, mais relationniste dans la vrai vie, Amélie sait porter plusieurs chapeaux. Elle aime les voyages, la cuisine et le vélo!